La lecture, cette arme de séduction

‘Les femmes jouissent d’abord par l’oreille’. C’est en voyant Luchini faire une fois de plus son numéro en citant Marguerite Duras que j’ai entendu cela la première fois. Les femmes jouissent d’abord par l’oreille. Il n’évoquait pas une respiration profonde près de l’oreille qui réveille les instincts. Non, il parlait de lecture, des mots et de leur incroyable pouvoir de séduction. Et ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd.

Les bienfaits de la lecture

Entre ressentis et résultats d’études scientifiques, la lecture compte d’innombrables qualités et bienfaits. En voici un court résumé :

-Améliore la culture générale : lire permet de voyager, d’apprendre sur d’autres cultures, ta propre culture, ton histoire. L’imagination s’en trouve décuplée.

-C’est bon pour la santé : prouvé scientifiquement, cela réduit le stress, améliore la mémoire, et aide à prévenir des maladies comme la démence et Alzheimer. Rien que ça.  De plus, et en opposition à un smartphone ou un écran de pc, il n’y aucun effet secondaire à lire un bon livre. Tes yeux te remercieront, et il sera très certainement plus facile de s’endormir.

-Améliore l’orthographe, le vocabulaire et la communication : ne jamais sous estimer l’impact que peut avoir une orthographe médiocre. Avis aux habitués du ‘salut sa va’.

On se sent très souvent plus intelligent après avoir fini un livre. On se cultive, on développe son sens critique, ses soft skills, et tout cela à moindre coût. Sentiment que l’on peut tout de même nuancer : Après avoir fini un livre de Michel Foucault, il y a un tel gouffre entre lui et le commun des mortels que tu peux te sentir très con (très pratique pour redescendre sur terre) 😉 .

-un loisir pratique et peu onéreux : la lecture est très certainement le loisir le moins coûteux qu’il puisse exister. Entre les livres à la bibliothèque, les brocantes, les e-books à télécharger gratuitement sur Internet.. il n’y a pas vraiment d’excuse pour ne pas lire. Et surtout, un bon livre se trimbale partout, surtout avec les liseuses.

-Enfin, et c’est ici que nous rentrerons dans le vif du sujet : c’est un outil incroyable de sociabilisation… voire de séduction.

un bel homme en pleine lecture

Un homme qui lit, c’est sexy

L’être humain est ainsi fait : notre beauté est croissante, pour atteindre son apogée entre 20 et 30 ans, puis nous passerons notre temps à essayer de le ralentir. Par chance, il existe une autre courbe qui elle, ne cessera de grandir : celle de l’intellect.

Sartre parlait de lecture comme personne, mais de là à le rendre beau...
Sartre… et son sex appeal

Sachant que nous ne sommes pas tous Ryan Gosling, il faut bien compenser, et c’est là que la lecture entre en action . Nous avons la chance, nous les hommes, que les femmes soient beaucoup plus intelligentes et réfléchies que nous. Quand nous ne voyons que des poitrines et des fesses, elles, elles regardent, mais écoutent aussi. Et observent.

Un simple livre posé sur un coin de table au bureau pourra lancer une conversation. Essayez, vous verrez, ça marche. Aussi bien avec les hommes qu’avec les femmes. C’est encore plus simple qu’avec la musique, bien souvent, vous n’aurez même pas à faire le premier pas, l’autre viendra à vous (pratique pour les timides 😀 ).
Autre exemple, dans le métro : combien de fois en levant la tête, j’ai surpris des curieuses en train d’essayer de lire le titre de mon livre? Élément parfait pour attirer l’œil. Aussi efficace qu’une belle paire de chaussures.

Le sexe et la lecture

Les écrivains sont capables de faire passer des émotions, de décrire des relations, voire des scènes de sexe que personne ne se permettrait de dire à l’oral (bien souvent caché derrière un personnage). Je pourrais ici facilement citer Romain Gary ou Milan Kundera, mais je vais choisir un exemple qui parlera bien plus à tout le monde : 50 nuances de Grey.
Comment expliquer qu’un livre comme celui-ci a pu se vendre à plus de 50 millions d’exemplaires (la trilogie = 125millions) ? Lors de sa sortie, toutes les femmes en parlaient. Le beau Christian et ses penchants sadomasochistes. 50 millions de livres. La psychologie féminine et ses paradoxes sans fins 😉

S’il n’y avait qu’UNE seule idée à retenir, c’est que pour plaire, il faut surprendre, sortir des cases : les mots représentent une arme de séduction depuis des siècles, et ce n’est pas prêt de changer. Investissez du temps dans la lecture : c’est peut-être la seule chose qu’il est préférable de faire seul, mais elle vous apportera tout ce dont vous aurez besoin pour faire le reste à deux.

TOP 5 des livres pour commencer la lecture

Pour une personne qui aimerait se mettre à la lecture mais qui ne sait pas par quoi commencer, je me permets de conseiller 5 livres. Ils ont deux points en commun : le premier, c’est d’être un classique. le deuxième, c’est que ce sont tous des livres courts, donc plus abordable pour prendre goût à la lecture que les 1200 pages de Guerre et Paix de Tolstoï. Sujets très divers, vous devriez trouver au moins un livre à votre goût :

-la confusion des sentiments, de Stefan Zweig. Peu d’auteurs parlent des sentiments comme Zweig. Ce livre se lit vite, et est aussi court qu’intense. Un régal.

– 1984, de George Orwell. Un must read. Vous avez surement entendu parler de Big Brother? Publié en 1949, on se demande encore comment Orwell a pu anticiper le futur de la sorte. Chaque jour passe, et 1984 apparaît comme LE roman d’anticipation.

-La promesse de l’aube, de Romain Gary. Seul auteur à avoir gagné deux fois le Goncourt (avec une 2ème identité puisqu’il est normalement possible de le remporter qu’une seule fois), Romain Gary nous livre, à travers un roman autobiographique, une vie pleine de rebondissements, où il entretiendra une relation très particulière avec sa mère.

-Propagande, médias et démocratie, de Noam Chomsky. Chomsky est un intellectuel de renommée mondiale, les plus cartésiens d’entre vous devraient apprécier ses écrits. Vous devriez lâcher un peu la télévision et aimer un peu plus lire après ce livre!

-Le portrait de Dorian Gray, d’Oscar Wilde. Je vais résumer ce livre à une phrase : ‘la meilleure façon de résister à la tentation est d’y succomber’.  C’est bien simple, ce livre est un concentré de citations. Si je devais avoir un livre préféré, le voici. A lire en anglais si vous le pouvez 😉

Les comportements à éviter

  • Eviter d’étaler votre lecture et d’en faire des caisses. L’exemple le plus criant, la bloggeuse instagram insupportable : ‘hellooooo mes chatons, j’ai commencé les 2 premiers chapitres du dernier Victor Hugo, c’est IN CRO YA BLE, j’ai hâte de vous raconter la suite, gros bisous mes chatonssssssss’. Bon, lis ton livre, et ***** la. Tu nous feras ton résumé une fois le livre lu entièrement.
    Parallèle avec le sport, ce n’est pas parce que tu ne publies pas ta séance de sport tous les jours sur instagram, que tu n’en fais pas.
  • Ne pas se moquer d’une personne qui lit un auteur dit ‘populaire’. Si une personne se met à la lecture par un Musso ou un Marc Levy, j’estime que c’est mieux que rien. Au contraire,  il faut toujours encourager une personne à lire. Encore un parallèle avec le sport, il serait idiot de se moquer d’une personne qui commence le sport.

Bonus : le conseil de Fabrice Luchini #Clichédudimanche

Bonne lecture à tous 😉

Share

5 Pings & Trackbacks

  1. Pingback: Est-on vraiment mieux servi que par soi-même? - Bon Pote

  2. Pingback: Influenceuse ou pornstar ? Bon Pote

  3. Pingback: FAT ADMIRER : aimer les grosses en 2019 - Bon Pote

  4. Pingback: Doit-on aimer l'homme ou l'artiste? - Bon Pote - reflexion hebdo

  5. Pingback: Couple phare : Où sont passés nos intellectuels? Bon Pote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *