Les cartes des 12 discours de l’inaction climatique

12 discours

Les travaux de synthèse du GIEC nous permettent de comprendre facilement le lien entre l’activité humaine et le changement climatique. Nous savons aujourd’hui qu’il y a un réchauffement planétaire et que nous en sommes responsables. Pourtant, le changement peine à se mettre en marche.

En effet, les discours d’inaction climatique sont omniprésents dans les débats actuels sur l’action climatique. Ces discours acceptent l’existence du changement climatique, mais justifient l’inaction ou l’insuffisance des efforts. Dans les discussions contemporaines sur les actions à entreprendre, par qui et à quel rythme, les partisans de l’inaction du climat plaident pour une action minimale ou une action entreprise par d’autres. Ils concentrent l’attention sur les effets sociaux négatifs des politiques climatiques et font douter de la possibilité d’une atténuation.

Grâce à une équipe de chercheurs, 12 discours ont été identifiés :

12 discours de l'inaction climatique


En juillet 2020, je publiai dans un article une réponse à chacun de ces discours. Il était temps de passer à l’étape supérieure.

Afin que cette base de travail puisse servir au plus grand nombre, voici un jeu de cartes, basé sur ces 12 discours.

Objectifs : découvrir le sujet et amener un débat. Ensuite, grâce à l’intelligence collective, rassembler et lister les meilleurs arguments pour répondre aux discours de l’inaction climatique.

Précisions sur le jeu de cartes des 12 discours et leur utilisation

L’utilisation du jeu de cartes est libre. Cela veut dire que vous pouvez les utiliser comme support, comme atelier rhétorique, pendant une fresque du climat, etc. L’objectif est le même : faire vivre le débat et l’intérêt sur ces discours d’inaction. Ensuite (et si possible), faire remonter les réponses et arguments, afin d’améliorer ce jeu de cartes (il y aura certainement des mises à jour, grâce à l’intelligence collective).

Avant d’utiliser les cartes, il est vivement recommandé :

  • De lire le papier des chercheurs, puis le travail des réponses.
  • De pouvoir répondre à chaque discours avec ses propres arguments, avec des sources scientifiques pour appuyer son propos. Quid de la fusion nucléaire ? De l’avion zéro-carbone ? De la promesse hydrogène ?
  • De connaître (si besoin) les arguments climatosceptiques et de pouvoir y répondre (s’aider de la catégorie idées reçues)
  • Au verso de chaque carte se trouve des propositions de réponse à l’inaction : à chacun(e) de trouver la meilleure réponse à apporter en fonction de son interlocuteur. Pour en savoir plus, lire l’article des 12 excuses.

De plus :

  • Le travail original des chercheurs n’est qu’un début de piste pour une tentative d’identification de discours. Ils ont travaillé sur ce qui, d’après leur travail, mène à l’inaction ou freine/retarde l’action ; mais ils ne disent pas “ces argument sont faux”. C’est là toute la complexité du défi qui se présente devant nous !
  • Certains discours d’inaction ont plus de pertinence que d’autres, et auront plus de pertinence selon le public touché. Ceci mérite une analyse complète (économique, sociologique, psychologique, etc.). Par exemple, le discours d’écologie punitive est très souvent porté par les mêmes personnes.
  • Il y a surement d’autres types de discours de l’inaction climatique. N’hésitez pas à les identifier et à les remonter à @BonPote

Licence et droits d’utilisation

La licence d’utilisation est Creative Commons BY-NC-ND pour une utilisation non commerciale.

File:Cc-by-nc-nd icon.svg - Wikimedia Commons

Pour tout usage commercial, merci de contacter l’auteur de ces cartes : bonpoteofficiel@gmail.com ou @bonpote sur les réseaux sociaux. Vous pouvez également soutenir l’activité Bon Pote via TIPEEE.

Merci à Fabrice Tedaldi pour le graphisme. contact : fabrice.tedaldi@gmail.com
Et merci à toutes les personnes qui utiliseront ces cartes et qui se battent au quotidien pour répondre au défi climatique !

image_pdfimage_print

Bon Pote est un média 100% indépendant, financé par ses lectrices et lecteurs. La meilleure façon de soutenir Bon Pote ? Devenez Tipeuse/Tipeur !

 Vos partages et réactions sur les réseaux sont également très précieux :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Restez informé.e des dernières parutions

Articles similaires

Commentaires

6 Comments

  1. Matthieu 17 juin 2021

    Tiens Thomas, j’ai une fresque du climat demain. Je teste ton jeu et te fais un retour !

    Répondre
    1. Bon Pote 18 juin 2021

      Parfait Matthieu, enjoy 😉

      Répondre
  2. Justin Sirois-Marcil 17 juin 2021

    Bravo pour ton super travail bon pote!!

    Je crois que cette article pourrait être complémentaire :
    http://www.dragonsofinaction.com/wp-content/uploads/2015/12/rgifford_33_dragons_new_scientist.pdf

    Merci énormément,

    Répondre
  3. Dominique 17 juin 2021

    Bravo pour cette initiative ! On est souvent démunis face aux réactions des gens. Personnellement, mon expérience me dicte : de ne jamais chercher à convaincre personne, de parler librement de ma démarche, et de ne pas me laisser piétiner par les sceptiques. Donc la proposition de classer les réponses en fonction des arguments “anti” possibles me va très bien, et je m’en vais rapidement m’imprimer et potasser tout ça. Merci mon pote !

    Répondre
  4. Justin 16 juin 2021

    “c’est que le travail de communication politique n’a pas été bon”

    NON!!! ah les dogmes…. vous pourrez utiliser tous les arguments possible, les gens ne changeront pas (ex, puisque c’est dans l’air du temps en ce moment: les anti vaxx)

    Répondre
    1. bdd13 16 juin 2021

      Quand on aura atteint 50° en France (dans les dix ans qui viennent), et que ce sera la panique partout, vous verrez si les gens ne changent pas. Mais l’heure sera à l’autoritarisme, et nous l’aurons bien mérité.
      Vive Greta pourrait-on dire.

      Répondre

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Restez informé des dernières parutions

RESTEZ INFORMÉ DES DERNIÈRES PARUTIONS