“We have 1028 days left” : une militante climat interrompt Roland Garros

Roland Garros we have 1028 days

Lors de la demi-finale à Roland Garros opposant Marin Cilic à Casper Ruud, une militante climat se prénommant Alizée a interrompu le match en enjambant la tribune réservée aux photographes avant de s’accrocher au filet, sous les regards médusés des joueurs, spectateurs… et commentateurs de France TV.

Il a fallu 10mn avant que la sécurité ne puisse l’évacuer et que le match reprenne. Au même moment, son message était affiché sur le site Dernière Rénovation :

“Nous sommes en 2022 et il est temps de regarder la réalité en face, le monde vers lequel nous envoient les politiques est un monde vers lequel Roland Garros ne pourra plus exister.
“Aujourd’hui, je suis entrée sur le terrain car je ne peux plus prendre le risque de ne rien faire face à l’urgence climatique”.

D’une “petite conne bobo”, une “folle” à qui “il faut servir dans la gueule“, à “une héroïne des temps modernes”, les réactions ont été partagées. Retour sur cette action qui est aussi l’occasion de se poser quelques questions.

Qu’est-ce que signifie “We have 1028 days left” ?

« Personne n’en a rien à foutre quand on fait des marches pour le climat, alors qu’on va tous crever donc c’est ici qu’on a choisi d’agir. » Le message d’Alizée, via Dernière Rénovation, est plutôt clair. Un ras le bol de ne pas être écouté(es). Un ras le bol de l’inaction climatique, notamment des 5 dernières années du gouvernement Macron. Mais que signifie le “We have 1028 days left” ?

Contrairement au Figaro qui a traduit cela par «Il nous reste 1028 jours à vivre», cela vient d’un tweet erroné de l’AFP qui disait lors de la sortie du dernier rapport du GIEC “l’humanité dispose de moins de trois années pour inverser la courbe des émissions de gaz à effet de serre“. C’est une erreur d’interprétation, puisque le rapport ne dit pas cela.

Pour rappel, nous n’avons pas 3 ans pour réduire nos émissions ou infléchir la courbe, mais 30 ans de retard. La logique est toujours la même : plus nous agissons tard, plus nous réduisons les marges de manœuvre et serons susceptibles de ne pas respecter l’Accord de Paris.

PS : je profite de cet article pour demander à toutes les personnes qui ont écrit un article ou fait un post de RETIRER/MAJ leur post/tweet/article sur ces fameux trois ans, par respect pour le travail des scientifiques. Cela n’a aucun sens de proposer des dates butoirs et cela sera reproché par les climatosceptiques et climato-rassuristes dans 3 ans, j’en fais le pari.

PS2 : si nous échouons à limiter le réchauffement mondial à +1.5°C, le prochain objectif n’est pas +2°C, mais +1.51°C.

“Incroyable qu’on puisse voir ça à notre époque”

Michaël Llodra, ancien joueur de tennis et commentateur du match pour France 2, a eu beaucoup de mal à retenir ses émotions en direct. Deux commentaires sont particulièrement révélateurs de notre époque Don’t Look Up.

Premièrement, il a déclaré “1028 days, mais qu’est-ce que ça veut bien pouvoir dire“. Et il a fallu 5 bonnes minutes pour que l’autre commentateur en vienne à dire “apparemment c’est pour le changement climatique”. Ne pas comprendre le message est assez symptomatique du traitement médiatique des enjeux climatiques à la TV et plus généralement dans le sport, où c’est un tabou depuis plus d’une décennie.

Quelques minutes plus tard, Michaël Llodra déclare “incroyable qu’on puisse voir ça à notre époque“. Oui Michaël, effectivement, incroyable que nous soyons en train de rendre la Terre inhabitable pour des milliards de personnes et que nous puissions continuer à faire comme si tout était OK. Incroyable que la consommation d’énergies fossiles nous précipite vers un monde complètement différent en à peine quelques décennies et que lorsque des personnes souhaitent baisser cette consommation, elles reçoivent des menaces de mort.

Mary Pierce et Michaël Llodra, commentateurs de Roland Garros 2022. #DontLookUp
Mary Pierce et Michaël Llodra, commentateurs de Roland Garros 2022. #DontLookUp

Les commentaires violents concernant cette activiste, en plus d’être pour la plupart du temps misogynes, traduisent une incompréhension de l’urgence climatique. Cette “folle” ou “petite bobo” a surement autre chose à faire que d’emmerder les spectateurs de Roland Garros, et est peut-être simplement inquiète pour son avenir ? Y avez-vous pensé ?

Si vous pensez que l’urgence climatique n’est pas un problème, je vous invite à lire cet article, puis celui-ci.

Roland Garros est-il soutenable ?

Au-delà de l’intervention d’Alizée, c’est un excellent moment pour se demander si le sport professionnel est soutenable, et si nous pouvons continuer tous les sports tout en respectant les limites planétaires. Prenons Roland Garros en exemple. Un tel évènement est-il soutenable et permet-il de limiter le réchauffement à +1.5°C ? Est-ce qu’il peut le devenir ?

2 indices :

1/ Les sponsors de Roland Garros

2/ Le transport et logement pour Roland Garros

Les joueuses et les joueurs parcourent le monde en permanence, souvent accompagné(e)s de leur staff et coach : ce sont des milliers de tonnes de CO2 émises. Ajoutez à cela le déplacement des spectateurs.. Et vous avez un joli cocktail de tout ce qu’il ne faut pas pour un monde soutenable.

Rafael Nadal. Un jeune joueur prometteur qui devrait faire parler de lui à Roland Garros
Rafael Nadal. Un jeune joueur prometteur qui devrait faire parler de lui à Roland Garros

Roland Garros est-il un évènement qui permet de respecter nos engagements climatiques ? La réponse est NON. Un tel évènement n’est possible que grâce à l’argent d’entreprises qui brûlent la planète et n’est en aucun cas soutenable. Et ce n’est pas la petite brochure “green” sur leur site qui va changer quoi que ce soit.

Que vous soyez fan de tennis ou non, vous devez vous posez la question : on continue sans rien changer et on accepte les canicules, sécheresses, inondations et mégafeux en France et partout dans le monde, ou on accepte de changer ?

Le mot de la fin.. de Roland Garros

« Les activistes climats sont souvent décrits comme des dangereux radicaux mais les dangereux radicaux sont les pays qui augmentent la production des énergies fossiles ». Ces mots ne sont pas de Greta Thunberg mais d’Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, à propos du dernier rapport du GIEC.

Quand les Etats et les entreprises n’assument pas leur rôle dans une possible transition écologique, il n’est pas surprenant de voir des actes désespérés et/ou de désobéissance civile.

Quand la loi actuelle n’est pas en ligne avec l’Accord de Paris, et que sans changement radical la Terre sera bientôt inhabitable pour plus d’un milliard de personnes, la loi doit-elle être scrupuleusement respectée ?

Quand les multinationales comme Total, Gazprom, Saudi Aramco etc. préparent 195 bombes climatiques et que ni les Etats ni leurs actionnaires ne sont prêts à empêcher cela, doit-on rester les bras croisés et regarder le monde s’enflammer ?

MAJ 06/06/2022 : Après plus de 40h de garde à vue, Alizée a été libérée. A suivre

Bon Pote est un média 100% indépendant, uniquement financé par les dons de ses lectrices et lecteurs. La meilleure façon de soutenir Bon Pote ? Devenez Tipeuse/Tipeur !

 Vos partages et réactions sur les réseaux sont également très précieux :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Restez informé.e des dernières parutions

Articles similaires

Commentaires

36

  1. Baptiste Gourault 14 June 2022

    Cet article, très intéressant, est révélateur de la cancel culture. Avons-nous le droit de penser que lutter contre le réchauffement climatique peut se faire ensemble, pas les uns contre les autres, en conservant ces grands évènements sportifs fédérateurs, en pouvant continuer de voyager en avion lorsqu’un océan nous sépare de notre destination ?
    Je réitère ma critique de cette action: l’activisme contribue davantage à polariser le débat qu’à sensibiliser la population. Ca n’est pas en s’attachant à un filet à Roland Garros que l’on va convaincre les classes dirigeantes d’agir et les sceptiques de se réveiller.
    Je voudrais finir sur les sponsors de Roland Garros. Je vous rejoins sur le fait qu’ils sont loin d’être “verts” et régulièrement coupable de “green washing”. En revanche je vous mets au défi d’aller dans les usines Renault ou d’expliquer aux milliers de salariés de la BNP que leurs jobs polluent et qu’ils faut qu’ils arrêtent de suite. C’est d’ailleurs ici que prend toute la portée du mot “transition” écologique. La transition s’accompagne. Les changements doivent radicaux, pas les méthodes. Ca n’est, bien entendu, que mon avis. Vous ne le partagerez sûrement pas mais il vaut la peine d’être pris en compte.

    Reply
    1. Nicolas Guary 15 June 2022

      Merci Alizée pour ce grand coup de pied dans la fourmilière du déni et de l’ignorance qui sont les deux mamelles de l’inaction climatique!
      Le dernier rapport du GIEC, synthèse des recherches scientifiques, ce n’est donc pas une idéologie (de la colapsologie), indique qu’il n’est plus temps de tergiverser, de brosser dans le sens du poil, de ménager toutes les susceptibilités (à vous lire, cette lente transition que vous avez fini par accepter). Il est question de notre survie à tous à brève échéance. Heureusement, la majorité est suiveuse, les révolutions (technologique, de mode de vie) se sont toujours faites grâce à une minorité courageuse. Pour cela, merci encore Alizée

      Reply
      1. Nicolas Guary 15 June 2022

        Je voudrais ajouter : peut être ne faut il plus craindre de “polariser” un peu? Le pôle négatif s’effacera comme un fétu de paille, aussitôt que la radicalité (dans les consciences, pas dans les faits) aura changé de camp. Les radicaux étant bien ceux, qui, par leurs actes ou leur inconscience, mettent à mal l’équilibre de notre biosphère.

        Reply
  2. Ddu 7 June 2022

    Le solution au problème est l’élimination du problème. Quel est donc le problème? L’humanité. Eliminons-là! Ne prenez pas cette peine, elle s’éliminera toute seule.

    Reply
    1. francis CAUTAIN 7 June 2022

      Exact Ddu . Très peu sont lucides sur la fin inévitable ( parce que c est bien trop tard , parce que le problème est mondial = pas un état sur 10 ne fera quoique ce soit , car humanité droguée aux fossiles , et dirigée par des mâles hommes animés par le pouvoir et le fric donc la domination ) qui n offre d autre choix qu une adaptation hasardeuse. en attendant le terminus ..en fait c est simple : la fête est finie ! Pourtant on continue à s evertuer à pseudo trouver des solutions impossibles ou à s abreuver d optimisme Béa . Pourquoi ? Parce que le cerveau humain , surtout s il est parent , ne peut accepter ni absorber cette funeste réalité ( que l on connait depuis le rapport Meadows) .

      Reply
      1. Ddu 7 June 2022

        Oui pas facile à admettre quand on est parent surtout de 4 enfants… Et d’admettre qu’on a d’autant plus participé à empirer encore plus les choses… J’ai peu d’espoir.

        Reply
        1. CAUTAIN 7 June 2022

          Je comprends parfaitement Ddu . Ma position radico lucide issue du bon sens notamment en ce qui concerne les échelles de valeurs et du gigantisme du problème , est je le reconnais , d autant plus ” facile” que je n ai pas d enfants ….ce qui m extrait de tout déni compréhensible . Alors , a ma façon , je me prépare naïvement au mieux possible ( je vis sur un bateau autonome , jardin , minimum vieillesse ) avec très peu de revenus mais ça passe …pour l’instant .

          Reply
          1. Ddu 8 June 2022

            Il y a deux catégories de personnes qui espèrent: les techno-solutionistes et les décroissants. Iter, j’aimerais y croire pour mes enfants mais en toute sincérité je n’y crois pas parce qu’à chaque fois, ce que l’on résoud d’un côté, on le détruit de l’autre (les fameuses externalités négatives dérivées du second principe de la thermo contre lequel on ne peut rien malheureusement). La décroissance heureuse? J’aimerais bien y croire aussi. Mais se voit-on sans ordinateur et sans téléphone portable? Alors qu’en ce qui me concerne, j’ai passé toute mon enfance sans ordinateur et jsuqu’à 26 ans je n’avais pas de portable. Est-ce que ca me manquait? Non. Est-ce que j’imagine le futur sans ces deux ustensiles? Non plus… On se sent comme coincé quelque part.

            Reply
          2. Tanguy Jovet 10 June 2022

            Il faut lire “La Sobriété heureuse” de Pierre Rahbi. 🙂
            Perso je préfère rester optimiste, parce que tant que le bateau n’a pas coulé, bah il n’a pas pas coulé, et parce que ça m’évite de broyer du noir.
            Mais c’est sûr que le gigantisme et le “systèmisme” du problème en face de toute l’inaction climatique donnent l’impression d’être coincés..

            Reply
  3. Tanguy Jovet 6 June 2022

    Merci pour cet article,
    Une question que je me pose, et dont tu n’as pas parlé, est : “est-ce que c’est une bonne idée de faire ça ?”.
    Bien que je comprenne tout à fait son action et que je sois tout à fait d’accord sur le fond, j’ai l’impression que ça ne va faire que polariser les opinions.
    En gros ceux qui sont déjà convaincus du combat à mener et de son ampleur valident cette action militante, mais ceux qui sont climato-sceptiques, écolophobes, ou autres, vont juste être encore plus énervés et in fine plus campé dans leur position.

    Bref est-ce la bonne manière de communiquer ?

    Comme tu l’as souligné le “il nous reste 3 ans” et déjà une erreur de communication qui joue des tours..

    Reply
    1. Baptiste Gourault 14 June 2022

      Je suis entièrement d’accord avec toi, ces actions militantes entreprises pour soi-disant servir “d’électrochoc”, ne contribuent qu’à polariser le débat. Celui-ci n’est alors aucunement constructif. Les articles de ce site le sont déjà beaucoup plus.

      Reply
  4. JP.Rougier 6 June 2022

    Des individus font des actes qui sont des cris d’alarmes quand d’autres s’en foutent car ils ne veulent pas remettre en cause leur confort.
    Le réchauffement climatique est un des premiers chocs écologiques (avec la disparition des insectes, des oiseaux, etc…) et l’inaction complice des gouvernements est criminelle, car elle génère des morts dans le monde, chaque pays (ex.: la Russie), individu, essaie de trouver sa solution pour éviter un choc économique.Comme le partage et le respect ne sont pas la règle, il règne le droit du plus fort.
    https://lejustenecessaire.wordpress.com/2022/04/06/le-neoliberalisme-detruit-lecologie-pour-leconomie/
    Revoir le modèle économique, repenser l’utilité d’un capital qui croît de plus en plus sans servir l’humanité, mais qui permet la domination de certains sur les modèles démocratiques, voir même, détruit la démocratie…

    Reply
  5. Arnaud 6 June 2022

    Franchement, il faut un sacré courage pour aller s’attacher à un filet devant une foule qui peut penser tout et n’importe quoi de ton action! Elle a été relaxée, tant mieux, mais elle n’a pas du apprécier les 40h de garde à vue.
    J’ai pas encore le courage de faire des trucs pareil, mais je ne peux que comprendre et exprimer mon respect. Respect à ces personnes qui s’engage à fond, qui croient en ce qui font, respect à ces personnes qui prennent un paquets de commentaires dans la tronche, respect à ceux qui agissent !
    Question annexe: bon pote, est ce qu’il existe des rapports sur l’impact du sport pro et des événements sportifs comme Roland garros en terme de carbone ? Des comparatif ? Des ordres de grandeur ? Peut être que quelqu’un a déjà essayé de faire le calcul ?
    Merci pour ta reponse

    Reply
  6. Lebrun c. 5 June 2022

    En mon âme et conscience, à 69 ans, membre d’aucun parti, ni d’aucune coterie,
    et je serai mort avant que les signes pregnants ne sévissent…
    je vous dis… que pour moi le seul signe à mon sens,
    permettant de montrer un début d’évolution
    (ni “révolution” ni “réforme” …!)
    serait:
    1) suppression de toutes publicités sous toutes ses formes…
    2) annulation de la théorie juridique qui octroie
    aux personnes morales des droits égaux aux personnes physiques.

    Si nous ne comprenons pas qu’il y a lieu de “commencer” par là…
    il n’y a plus lieu de continuer imaginer un avenir.
    développement durable n’a de sesn que par la décroissance drastique
    et cumulative annuelle équivalente aux conséquences de la pandémie.
    A quoi servent encore les réserves naturelles dans les régions
    qui seront sous la mer d’ici 20 – 30 ans…
    Pourquoi s’inquiétéer de la durée de demi vie des déchets radioactifs
    générés par l’industrie électrique nucléaire…
    la durée de vie de l’élément humain sur terre n’y résistera pas.

    Allez, continuez la balle a gauche, la balle à droite, et wouaouuu …
    Rafi-Nadal Nadal-Rafi… le génie humain…

    Bien à vous,
    cordialement;
    c. Lebrun

    Reply
    1. Nicolas Guary 15 June 2022

      Merci Monsieur Lebrun pour ces pistes de réflexion et d’action!
      Juste une pensée : ne nous croyons plus préservés des souffrances à venir du changement climatique à partir d’un âge avancé. Car tout indique que ce réchauffement s’accélère, qu’il s’emballe même. Les mesures sont hélas toujours pires que les prévisions. Et moi qui travaille dehors, je constate que les limites supportables pour la végétation, et tout ce qui constitue notre alimentation, sont déjà presque atteintes (le blé ne pousse plus au dessus de 28°C, défoliation précoce à répétition des arbres…)
      Beaucoup ne font rien alors qu’ils disposent des principaux leviers/moyens financiers pour agir, car ils se croient préservés par leur avancée en âge. De plus cela nourrit un conflit générationnel (j’ai entendu ce matin, 70% d’abstention des 18 – 35 ans au premier tour des législatives 2022, cette génération gangrénée par l’écoanxiété).

      Reply
  7. Toto 5 June 2022

    D’après cet article et la symbolique de cette activiste, il semble qu’il faille supprimer bon nombre de compétitions sportives: ai-je bien compris et Bonpote peut-il me confirmer cela? Oui ou non, pense t il qu’il faille supprimer des compétitions sportives ? Si cette action va au delà de RG et veut profiter de la couverture médiatique, il faut continuer et aller aussi dans d’autres endroits, notamment devant le bureau de Mme Van der Leyen (Une femme ?), qui nous dit comment gérer la guerre contre Poutine sans mandat électif, cette guerre causant morts, destruction et saccage de la Terre. Les lobbys sont à Bruxelles, à l”Elysee, l’AN… Quant à Llodra, vous savez il a bac-10, donc le prendre à partie, franchement ? Quant au foot, c’est pire, j’en suis resté Ribeiri, que peut-on lui reprocher? Donc, la question, Bonpote: êtes-vous pour supprimer des compétitions, oui ou non? Et bien moi je me mouille: je suis CONTRE les JO à Paris. D’ailleurs, à la retraite, je vais déménager dans le Larzac… Et enfin, a la question de savoir si l’Humanite va s’en sortir et est-ce que c’est si important que cela, je dirai que la Terre a plus de chance de s’en sortir à l’issue de l’explosion d’une bombe nucléaire que moi ou mon voisin. Donc on peut toujours faire le mieux pour la Terre tant qu’on est vivant, mais la Terre s’en portera d’autant mieux quand iĺ n’y aura plus d’Humanité. Donc, vivant, je suis contre les JO, je suis contre Van Der Leyen (Une femme ?), je suis contre les lobbys, je suis contre Macron, je suis contre Poutine, je suis contre Zelensky, je suis contre les USA mais j’aimais bien Borg/McEnroe…

    Reply
    1. cdg 14 June 2022

      @Toto
      1) C est Von pas Van der Leyen. C est une noble allemande, pas hollandaise (le von c est le “de” d une particule en francais)
      2) Quant a la guerre en Ukraine, c est probablement la meilleure chose pour le climat depuis longtemps:
      – Ca tue des males blancs (comme dirait Rouseau) d une vingtaines d annees -> donc ils ne se reproduiront pas -> natalite plus faible
      Et je compte pas les mutilés ou les gens avec des troubles psy qui n auront pas de descendance car aucune femme ne voudra d eux
      – Ca tue des civils ukrainiens (bon la c est moins bisounours de rejouir de la mort d enfants, mais si on se refere a Sandrine Rousseau, c est quand meme des blancs et 50 % sont des males)
      – Ca fait augmenter drastiquement le prix des energies fossibles -> consommation plus faible
      – une possible penurie de nourriture au moyen/proche orrient va sinon reduire la population au moins limiter son accroissement

      Reply
    2. Nicolas Guary 15 June 2022

      Cultivons la coopération au détriment de la compétition, même sportive. C’est has been. Vive l’entraide, le respect, la coconstruction des décisions collectives. Ça n’empêche pas la performance, vers des objectifs de bonheur collectif. Croyez en un ancien compétiteur nageur et ironman. (Le triathlon ayant grandement nourri ma passion pour la nature belle et respectée).

      Reply
  8. Et le foot pro, c’est mieux ? ou pire ?
    Le problème est que si un·e activiste fait ce genre d’opération seul·e, elle ou il se fera lyncher. Il faut donc trouver autre chose.

    Reply
  9. n’oubliez pas le Paris Dakar, les Jeux olympiques d’été et d’hiver (avec la neige artificielle) etc etc
    “du pain et des jeux”

    Reply
    1. Claire Lefebvre 5 June 2022

      Déjà plus de pain pour certains, de plus en plus nombreux…

      Reply
  10. DELEAU 4 June 2022

    Bas les masques. Les vieilles racailles d’aujourd’hui aneantiront aussi leurs descendants… et leurs deniers n’y pourront rien changer. Pourtant un beau jour ou peut-être une nuit ils se retrouveront (là-haut). Oui il n’est jamais trop tard tard pour agir et sauver, non pas la planète, mais l’humanité.

    Reply
  11. francis CAUTAIN 4 June 2022

    Très bon coup médiatique de cette jeune femme courageuse ,qui , le temps de quelques minutes aura remis les pendules à l heure de bon nombre de spectateurs à minima ouverts . Son angoisse de jeunesse collective est parfaitement compréhensible . Hélas elle sait aussi qu il est deja bien trop tard pour agir vraiment . En mettant ( macron) une techno à l écologie en va donc reperdre 5 ans qu on a pas . Par ailleurs les 9/10 des autres états du monde ne feront rien . Nous le savons tous .
    On sait aussi que c est le monde entier , ensemble , qui devrait faire un effort colossal , avec décroissance et sobriété choisie . On sait enfin que même au pied du mur on ne le fera pas .
    La jeunesse est ainsi sacrifiee au nom du fric et du pouvoir . Et qui dirige le monde :. Les hommes ou les femmes ??? Oui , on en revient toujours à la même chose une fois de plus …..quelle misère .

    Reply
    1. bdd13 5 June 2022

      “les 9/10 des autres états du monde ne feront rien . Nous le savons tous”… affirmation gratuite sans fondements.
      Ce sera peut être vrai. Ce sera peut être faux.
      Les Australiens ont viré leur premier ministre. Exemple parmi des centaines d’autres. Même Xi Jinping fait quelque chose.

      Reply
    2. Nicolas Guary 15 June 2022

      Oui, et j’ai lu quelque part que l’Ecosse serait déjà à 100% alimentée en électricité d’origine renouvelable (elle a aussi de l’électricité produite au gaz, mais étant excédentaire de 14% à sa consommation, cette part étant exportée, on peut considérer qu’elle est à 100% renouvelable, notamment à partir d’éolien en mer). Il ne faut donc pas croire que les autres pays ne feront rien. La France reste le mauvais élève de la transition énergétique en Europe et nous avons enfin notre première éolienne en mer…

      Reply
      1. Justin 15 June 2022

        Bah non, quand y’a pas de vent ils sont 100% au gaz et quand y’a du vent ils sont 200% éoliens…
        Bref, sans gaz, leur réseau électrique ne tiendrait pas.
        Erreur habituelle EELV/NUPES/Greenpace/Negawatt/… bref de tous ceux qui nous vendent le 100% ENR

        Et sans électricité:
        pas de chauffage
        pas de frigo
        pas de clim
        Pas de moyen de cuisson sans CO2
        pas de magasin
        pas de moyen de payment (CB HS et pas de distributeur de billet)
        pas d’eau courante (traitement + chateau d’eau HS)
        pas d’égout (tout part dans les rivières)
        pas de téléphone pour appeler police pompier SAMU…
        pas de train, tram , métro, voiture électrique ni thermique (pompes à essence sont électriques)
        pas de…

        Reply
        1. Nicolas Guary 15 June 2022

          Je suppose qu’il y a des innovations aussi dans les domaines du stockage, de la distribution et même dans la consommation (étagement des plus fortes demandes électriques industrielles, amélioration des rendements, réseaux dits smartgrid…) Je ne pense pas que l’Ecosse tout entière n’ait prévu de palier à l’intermittence des ENR! Il existe comme moyen les “centrales à stockage inertiel dédiées à la régulation du réseau électrique”, vous pouvez googler cela, ce n’est pas de la science fiction! On pompe aussi de l’eau en amont des barrages en période de surproduction, puis l’eau actionne les turbines en période de manque de Watt, et il y a aussi le plein essor technologique de l’hydrogène verte, qui est une forme de stockage des surproductions intermittentes solaires et éoliennes. Les rendements dans ce domaine ne cessent de battre des records et les sauts technologiques sont annoncés chaque jour, c’est même dur à suivre. Enfin, gardons à l’esprit, que généralement les périodes venteuses sont moins ensoleillées et inversement. La nuit, les consommations diminuent, les systèmes de stockage compensent et il y a même des panneaux solaires qui produisent, de par le simple différentiel de température entre l’air et le panneau! Ajouter à cela que je suis un béotien, un spécialiste pourrait sûrement vous rassurer bien plus encore pour continuer à assurer toute cette liste de dépendances à l’électricité que vous citez. Mais certes, c’est un bouleversement du modèle de production centralisé français, ça peut être difficile à appréhender.

          Reply
          1. francis CAUTAIN 15 June 2022

            Vous parlez de sauts technologiques Nicolas , mais en réalité ce sont des sauts de puce au regard des échelles en jeux. Rien que pour le pétrole nous consommons 100 millions de barils par JOUR !! Soit bout à bout 70 000 kms de barils PAR JOUR !!! Jamais toutes les ENR cumulées ne viendrons compenser une demande d énergie de surcroît croissante ….

            Reply
          2. Justin 15 June 2022

            1/ La loi de la physique est dure mais c’est la loi!
            2/Oui, l’Ecosse construit des STEP (barrages remplissables) mais en France, à part noyer Grenoble y’a pas beaucoup de possibilité (surtout avec les sécheresses et les anti anti écoulement naturel de l’eau).
            3/Si vous ne pensez pas que l’Ecosse tout entière n’ait prévu de palier à l’intermittence des ENR, donc QUI le fait à sa place? Pourrait il le faire aussi pour la France, l’Allemagne, l’Irlande, … et tout le reste du monde?
            4/ les « centrales à stockage inertiel dédiées à la régulation du réseau électrique » => quelques secondes de stockage (c’est juste une régulation de fréquence pour palier à la multiplication des ENR non inertielles (hors barrages donc)) Monsieur Bidouille ou Le réveilleur en ont parlé sur YT.
            5/ Le rendement électricité => hydrogène => électricité est minable (genre ~30% et ne sera jamais guère mieux, loi de thermodynamique) => en gros en journée de 12h tu dois produire 4x plus que nécessaire pour que la nuit tu puisses avoir 100% de tes besoins uniquement en stockage H2
            6/ les périodes venteuses sont moins ensoleillées et inversement => va vérifier sur electricitymap ou Eco2mix
            7/ La nuit, les consommations diminuent => pas tant que ça (cf ligne du dessus) aujourd’hui 56GW en journée et 42GW cette nuit
            8/ les systèmes de stockage compensent => bah non… c’est tout le problème.
            Même à 42GW sur 8h cette nuit et une batterie d’Iphone 16.75 Wh => 42 000 000 000 * 8 / 16.75 = 20 MILLIARDS de batteries d’Iphone pour la france seulement !
            9/ simple différentiel de température entre l’air et le panneau => effet je ne sais plus quoi mais ridicule
            10/ bouleversement du modèle de production centralisé français => il est BEAUCOUP plus facile de gérer un réseau avec une 100e de sources (Nucléaire+hydro+biomasse…) qu’un réseau avec ~30 000 éoliennes, 1 000 000 000 de panneaux solaires qui doivent tous être syncro (s’il y a déphasage de fréquence les courants s’annulent).
            11/ je vous conseille YT
            Monsieur bidouille – vidéo RTE et quelques autres
            Le Réveilleur (TOUT)

            Reply
  12. J’aime beaucoup ce types d’articles plus courts liés à l’actu! Super article Thomas continues! Le point de bascule est là 🙂

    Reply
  13. Hoenraet 4 June 2022

    La terre battue !

    Reply
  14. Justin 4 June 2022

    Est ce que les gens ne prendront pas ce message comme :
    C’est bon, pas besoin de faire quoique que ce soit pendant 1027 jours…
    On verra donc plus tard… Oups…

    Reply
  15. YVES REY-HERME 4 June 2022

    Si vous arrivez à connaitre le mail de cette militante, adressez-lui de ma part svp un sincère bravo pour son courage et sa créativité. Chapeau bas.

    Reply
  16. Factsory 4 June 2022

    C’est bien de demander aux personnes de mettre à jour ou retirer leurs articles erronés mais venant d’une personne qui ne veut pas corriger les erreurs dans un article sur l’agriculture, cela manque a minima de cohérence.

    Quand aux « 1028 days left » vous faites une interprétation des propos de la militante. Elle ne dit pas qu’il reste 3 ans pour agir. Ce que dit le GIEC c’est qu’il faut que les émissions aient atteint leur pic avant 2025 (donc d’ici 3 ans) pour respecter une trajectoire de 1,5° ou 2°. Son propos et celui du GIEC ne sont pas incompatibles.

    Reply
    1. Justin 4 June 2022

      Factmachin, on peut se passer de vos commentaires à base de Cherry picking…

      Reply
  17. Arno37 4 June 2022

    Très bon resumé de la situation actuelle, des médias très haut perchés, des sponsors en pleine course au frics et pour toujours plus de visibilité…
    Bravo à elle, elle aura, à sa manière, essayer de faire bouger les choses. Je pense que malheureusement, ces types d actions vont se multiplier….
    La lutte ne fait que commencer….

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Restez informé des dernières parutions

RESTEZ INFORMÉ DES DERNIÈRES PARUTIONS