Média indépendant sur l'environnement, 100% financé par ses lecteurs

“We have 761 days left” : une militante climat interrompt les César 2023

Publication :
Mis à jour :
We have 761 days left
Sommaire
Dépliez le sommaire de l’article

Vendredi 24 février, la 48e cérémonie des César a été interrompue par une activiste climat. L’activiste, rapidement évacuée par la sécurité, portait un tee-shirt où il était écrit un slogan sous forme de compte à rebours “We have 761 days left” (“Il nous reste 761 jours”).

La scène a été censurée par Canal +, groupe qui appartient à Vincent Bolloré. La sécurité a très rapidement évacué l’activiste avant que la cérémonie des César ne reprenne comme si rien n’était arrivé. Joli moment Don’t Look Up. Au même moment, l’action était revendiquée par  Dernière Rénovation :

Nina, citoyenne soutenant Dernière Rénovation interrompt la 48e cérémonie des #Cesar2023 en direct sur la scène de l’Olympia, ce vendredi 24 février. Cet événement marque la reprise d’action pour la campagne de résistance civile.“Aujourd’hui, je suis entrée sur le terrain car je ne peux plus prendre le risque de ne rien faire face à l’urgence climatique”.

Image censurée par Canal +. Crédit

Qu’est-ce que signifie “We have 761 days left” ?

Que signifie le “We have 761 days left” ?

Cela vient d’un tweet erroné de l’AFP qui disait lors de la sortie du dernier rapport du GIEC “l’humanité dispose de moins de trois années pour inverser la courbe des émissions de gaz à effet de serre“. C’est une erreur d’interprétation, puisque le rapport ne dit pas cela.

Pour rappel, nous n’avons pas 3 ans pour réduire nos émissions ou infléchir la courbe, mais 30 ans de retard. La logique est toujours la même : plus nous agissons tard, plus nous réduisons les marges de manœuvre et serons susceptibles de ne pas respecter l’Accord de Paris.

PS : je profite de cet article pour demander à toutes les personnes qui ont écrit un article ou fait un post de RETIRER/MAJ leur post/tweet/article sur ces fameux trois ans, par respect pour le travail des scientifiques. Cela n’a aucun sens de proposer des dates butoirs et cela sera reproché par les climatosceptiques et climato-rassuristes dans 3 ans, j’en fais le pari.

PS2 : si nous échouons à limiter le réchauffement mondial à +1.5°C, le prochain objectif n’est pas +2°C, mais +1.51°C.

Moqueries de la salle et insultes sur les réseaux sociaux

Après la censure des images et le retour au “direct”, les deux acteurs sur scène ont préféré moquer l’intervention et le tee-shirt non repassé de l’activisme climat. L’humoriste Ahmed Sylla a déclaré “ah fallait que ça tombe sur moi” lorsque la militante écolo est arrivée sur scène.

Suite aux remarques sur les réseaux sociaux, il a déclaré sur Twitter “je ne savais pas ce pour quoi elle militait”. Pour le savoir, il aurait pu la laisser parler, comme c’est arrivé de nombreuses fois lors de cérémonies similaires…. Il aurait également pu comprendre s’il s’intéressait à l’actualité, puisque la même chose est arrivé à Roland Garros, pendant le tour de France, etc.

Une preuve de plus que le monde du cinéma n’a absolument pas pris la mesure de l’urgence climatique, comme nous l’avions expliqué dans notre article “Peut-on séparer le bilan carbone de l’artiste ?“. Par ailleurs, les réactions ont été très vives sur les réseaux sociaux, avec les insultes habituelles :

Pour les personnes qui réagissent vivement, comprenez que les écolos ont autre chose à faire que vous emmerder, et que s’ils font ça, c’est aussi pour vous. Interrompre les Cesar 2023 deux minutes ne changera rien à votre vie. Le changement climatique, si.

Si vous pensez que l’urgence climatique n’est pas un problème, je vous invite à lire cet article, puis celui-ci.

Est-ce que ces actions sont contre-productives ?

Depuis quelques mois, les actions plus radicales font parler d’elles et alimentent les débats, dépassant très largement la bulle écolo des personnes déjà convaincues par l’urgence climatique.

Si la question est de savoir si ces actions sont contre-productives, la réponse est “personne ne peut le dire”. Il faudra du temps, des études, et la réponse dépendra très largement de la méthode, du contexte social et temporel. En d’autres termes, toute personne prétendant que ces actions sont contre-productives en février 2023 ne fait que donner son opinion, et il est fort probable qu’elle ne connaisse rien à l’activisme.

Mais si la forme cristallise une majorité des débats, recentrons-nous sur le fond. Une société où des scientifiques sont prêts à s’enchainer pour être écoutés plutôt que de travailler tranquillement est une société malade. Cela devrait nous interpeller et inquiéter beaucoup plus qu’un jet de soupe sur une vitre. Si vous êtes plus énervé(e) par un activiste qui interrompt les César que par les multinationales d’énergies fossiles qui condamnent notre avenir, c’est probablement que vous n’avez pas compris le problème.

Un article entier l’explique ici : “C’est contre-productif”, “ça dessert la cause” : l’activisme est-il toujours efficace ?

Qui sont les radicaux ?

« Les activistes climats sont souvent décrits comme des dangereux radicaux mais les dangereux radicaux sont les pays qui augmentent la production des énergies fossiles ». Ces mots ne sont pas de Greta Thunberg mais d’Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, à propos du dernier rapport du GIEC.

Quand les Etats et les entreprises n’assument pas leur rôle dans une possible transition écologique, il n’est pas surprenant de voir des actes désespérés et/ou de désobéissance civile.

Quand la loi actuelle n’est pas en ligne avec l’Accord de Paris, et que sans changement radical la Terre sera bientôt inhabitable pour plus d’un milliard de personnes, la loi doit-elle être scrupuleusement respectée ?

Quand les multinationales comme Total, Gazprom, Saudi Aramco etc. préparent 195 bombes climatiques et que ni les Etats ni leurs actionnaires ne sont prêts à empêcher cela, doit-on rester les bras croisés et regarder le monde s’enflammer ?

POUR ALLER PLUS LOIN

Envie de creuser le sujet ? Cet article pourrait vous intéresser !

5 Responses

  1. C’est a dire qu’il faut cibler les gros pollueurs. Je trouve que ton article est intéressant (même si on ne peut pas tout miser sur un seul et même cheval sur l’alimentation.)
    La forme peut nuire au fond malheureusement, même si je suis d’accord avec toi qu’il faut cibler le fond plutôt regarder la lune plutot que le doigt, etc… En effet présenté comme ça, ca donne un effet bourgeois au truc et c’est contre productif. La seule chose à faire c’est d’aller emmerder les gros pollueurs, de façon légale, et de l’autre coté de promouvoir la société sobre
    J’ai plein d’idées à mon modeste niveau pour agir..

    1. Bonjour Raujol,
      Tu dis avoir plein d’idées pour agir à notre niveau…. Comme je cherche à agir toujours un peu plus, si jamais tu en as quelques unes à partager, je suis preneur… 🙂

  2. Bravo à l’activiste pour cette action forte tout de même, on espère que ça fera bouger les lignes. Encore un bon article de BonPote.

Nouveau commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Sommaire
Auteur
Thomas Wagner
Prendra sa retraite quand le réchauffement climatique sera de l’histoire ancienne

Article 100% financé par ses lecteurs​

Bon Pote est 100% gratuit et sans pub. Nous soutenir, c’est aider à garder cet espace d’information libre pour tous.

5 Responses

  1. C’est a dire qu’il faut cibler les gros pollueurs. Je trouve que ton article est intéressant (même si on ne peut pas tout miser sur un seul et même cheval sur l’alimentation.)
    La forme peut nuire au fond malheureusement, même si je suis d’accord avec toi qu’il faut cibler le fond plutôt regarder la lune plutot que le doigt, etc… En effet présenté comme ça, ca donne un effet bourgeois au truc et c’est contre productif. La seule chose à faire c’est d’aller emmerder les gros pollueurs, de façon légale, et de l’autre coté de promouvoir la société sobre
    J’ai plein d’idées à mon modeste niveau pour agir..

    1. Bonjour Raujol,
      Tu dis avoir plein d’idées pour agir à notre niveau…. Comme je cherche à agir toujours un peu plus, si jamais tu en as quelques unes à partager, je suis preneur… 🙂

  2. Bravo à l’activiste pour cette action forte tout de même, on espère que ça fera bouger les lignes. Encore un bon article de BonPote.

Nouveau commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

PARCOURS THÉMATIQUE

Pour une presse qui brave demain, votre soutien compte aujourd'hui.

Bon Pote repose entièrement sur le soutien de ses lecteurs en tant que média indépendant. Chaque jour, notre équipe s’efforce d’offrir un contenu précis, de haute qualité, et accessible à tous, afin d’éclairer les enjeux majeurs de notre futur.

À lire également