Pour qui faut-il voter à l’élection présidentielle 2022 ?

Vignette présidentielle 2022

Voilà la question qui revient 100 fois par jour. “Pour qui faut-il voter à l’élection présidentielle 2022 ?”

Le choix semble assez évident. Mais j’imagine que c’est aussi évident pour celle ou celui qui va voter Eric Zemmour, alors peut-être que cela mérite quelques explications.

En échangeant quotidiennement avec des lectrices et lecteurs de Bon Pote, je me rends compte qu’au fil des semaines, des milliers (des millions au vu des enquêtes d’opinion ?) de personnes doutent, ne savent pas pour qui voter, ou n’ont pas envie d’aller voter. C’est tout à fait compréhensible. L’offre politique n’est clairement pas au niveau des enjeux, et le niveau des débats a vraiment été sous le niveau de la mer. Des mesquineries à droite, à gauche, des coups dans le dos. Des retournements de veste, des prises de position douteuses. Des mensonges quotidiens de tous les candidats qui ont une chance d’arriver au second tour.

Pourquoi en parler ?

Nous sommes à deux jours du premier tour de l’élection présidentielle et jusque-là, j’ai très bien tenu ma position. Je ne souhaite pas donner une consigne de vote parce que dans mon monde, je ne conçois pas qu’on ne prenne pas plusieurs heures pour lire les programmes, écouter les candidates et les candidats et se faire son propre avis. Oui, cela veut dire y consacrer du temps, de l’énergie, et j’estime que c’est la moindre des choses qu’on puisse faire, tant sur le plan individuel que collectif.

Vous n’aimez pas la politique ? Vous n’aimez pas les politiques ? C’est compréhensible. Des millions de personnes sont dans votre cas en France. 25% des Français ne savent pas pour qui voter dimanche, il y a des risques d’abstention record, et comme déjà souligné, des millions d’électeurs hésitent. Mais que vous soyez fan de politique française ou anarchiste, vous subirez les conséquences de décisions prises par quelques personnes et qui impacteront la vie de millions de personnes (que ce soit souhaitable est un autre sujet). De mon côté, la politique fait partie de ma vie depuis une vingtaine d’années, et plus particulièrement depuis que je travaille pour Bon Pote.

Est-ce un plaisir de suivre tous les jours ces politiques ? Évidemment que non. Les entendre raconter n’importe quoi, mentir, se moquer du monde avec en plus une impunité crasse, il faut être maso pour aimer cela. Mais c’est une obligation. Le changement climatique est politique. L’effondrement de la biodiversité est politique. La pauvreté, les inégalités, c’est politique. Tous les voyants sont au rouge et nous ne pouvons pas laisser faire. Mais pour critiquer, encore faut-il avoir écouté les candidats et lu les programmes.

J’avais préparé un article par candidat(e), avec analyse du programme et comptais faire un résumé final pour expliquer laquelle ou lequel se rapprochait le plus d’un possible respect de l’Accord de Paris. Faute de temps (2 rapports du GIEC, guerre en Ukraine, etc., je n’ai pas pu publier ces articles, qui finiront à la poubelle. Ironie de l’histoire, je n’ai finalement publié que sur Eric Zemmour, qui représente à peu près tout ce qu’il ne faut pas pour une société soutenable.

Avant d’aller plus loin, deux précisions nécessaires.

Premièrement, je n’attends RIEN des candidat(e)s. RIEN. Cela évite d’être déçu, et j’ai plus espoir dans un point de bascule social que dans un(e) hypothétique homme ou femme providentiel(le). Mais c’est comme l’Etat ou le capitalisme : que vous en soyez fan ou pas, vous ne ferez pas sans. Il y a votre théorie, et la pratique.

Deuxièmement, qu’ai-je à gagner en m’exprimant à 2 jours de l’élection ? Rien. Je n’aspire à aucun poste. Je souhaite juste que tous les Français aient de quoi vivre décemment et qu’on s’occupe des catastrophes écologiques en cours et à venir. Qu’ai-je à perdre ? Beaucoup plus. Des lectrices et des lecteurs mécontent(e)s. Des insultes. Qu’est-ce que cela changera du quotidien ? Et bien pas grand chose. J’ai appris avec le temps (et notamment lorsque l’audience de Bon Pote a augmenté) qu’il fallait faire avec les personnes qui mentent, diffament et insultent. Je ferai à peu près comme d’habitude.

Pour qui voter ?

Dans cette ambiance nauséabonde où plus personne ne s’écoute et passe son temps à tirer sur les autres plutôt qu’à proposer, pour qui voter ?

Plusieurs comparatifs de programmes ont été établis. C’est un travail que je salue, un travail nécessaire, même si encore une fois, chaque citoyen se doit de lire les programmes et être à même de se faire sa propre opinion. Si cela peut aider à la prise de choix, tant mieux. Le travail des Shifters en collaboration avec France Info a par exemple fait beaucoup parler de lui, notamment lorsque les fans de nucléaire et de Jean-Marc Jancovici se sont rendus compte que c’était le programme de Jean-Luc Mélenchon, un candidat qu’on peut qualifier d’anti nucléaire, qui avait le programme qui cochait le plus de cases pour potentiellement atteindre la neutralité carbone.

Source : The shifters

Gagnons du temps : je ne vais parler que des candidat(e)s qui atteignent au moins 5% d’intention de vote dans les sondages. Je sais bien que les sondages ne valent pas grand chose, sinon nous aurions eu Jospin au second tour, Juppé candidat pour les Républicains fin 2016 et enfin Hillary Clinton présidente des Etats-Unis. Mais tout de même, pour les ordres de grandeur, cela donne une idée. Désolé pour certain(e)s candidat(e)s, ce n’est pas par manque de respect, mais par gain de temps.

Sondage Ipsos / Sora Steria du 7 avril 2022

Si ce n’était pas clair après les dizaines d’articles écrits sur le sujet et les centaines de messages sur les réseaux sociaux, AUCUN programme n’est à la hauteur des enjeux. Aucun programme, mais aussi aucun(e) candidat(e). Je vais me répéter, mais ce fut une souffrance de les entendre chaque jour. Chaque fois que je me suis dit “allez quand même, peut-être que c’est moins pire que”, la course aux mensonges et à la punchline qui allait faire parler de la personne reprenait de plus belle.

Maintenant que nous avons dit cela, pour qui voter ?

Je vais d’abord écarter quelques personnes. Moi vivant, je ne voterai jamais pour l’extrême-droite. Cela concerne donc Marine Le Pen, dont le programme écologique et social est en-dessous de tout, et Eric Zemmour, condamné plusieurs fois et dont j’ai déjà expliqué pourquoi il était dangereux. Ce n’est pas parce que la première caresse des chats et que le second se fait passer pour un type sympa chez Hanouna que vous me ferez oublier les remarques racistes depuis 20 ans. L’extrême-droite prospère sur la misère et la peur. Une fois au pouvoir, elle règne par la peur et accroît la misère. Ne vous y trompez pas. Comme pour le changement climatique, les premières victimes des soi-disant amis du peuple seront les pauvres, les exclus, les dominés et les « élites » qu’ils dénoncent continueront à s’enrichir. Trump, Orban, Bolsonaro n’ont agi que contre leur peuple, contre ceux et celles qu’un dirigeant politique a le devoir de protéger.

Avec beaucoup d’imagination, nous pourrions imaginer que Valérie Pécresse n’est pas d’extrême-droite. Elle qui s’est battue contre l’islamophobie en 2015 pour être élue en Ile-de-France, a depuis déclaré que les ennemis de la République sont les indigénistes, les islamo-gauchistes et les décroissants. Je ne suis pas sûr de vouloir voter pour elle. Outre ses remarques xénophobes et son concours du meilleur raciste avec Zemmour, son discours complètement à l’ouest sur l’écologie est impensable. Je veux bien parler de l’écologie punitive qu’elle martèle à chaque prise de parole, et de la croissance verte, aussi probable que C. Taubira au second tour.

Emmanuel Macron, un danger pour la France

A la genèse de cet article se trouve un tweet. En posant la question “Y a -t-il des personnes parmi vous qui pensent que les enjeux sociaux et environnementaux sont importants et qui vont pour cela voter Macron, Le Pen, Zemmour ou Pécresse au 1er tour ?”, certains lecteurs de Bon Pote m’ont signifié en privé vouloir par défaut voter Macron. Macron qui serait moins pire que les autres, Macron qui serait un rempart pour l’extrême droite, Macron qui a le meilleur programme écologique.

Je remercie ces personnes de leur confiance. Je trouve agréable de pouvoir échanger sur les réseaux sociaux (en privé, puisque publiquement c’est très/trop souvent la jungle) même si nous ne sommes pas d’accord. A moi de vous rappeler pourquoi E. Macron est tout sauf une solution.

Premièrement, rappelons brièvement son parcours écologique. J’ai passé les 5 (voire 7) dernières années à expliquer pourquoi cet homme était un danger pour la lutte climatique. Quasi quotidiennement sur Twitter, dans des articles, dans des posts sur Linkedin, Facebook et Instagram. J’aurais pu écrire sans aucune difficulté “les 100 mensonges écologiques” d’Emmanuel Macron. L’homme qui a tout cédé aux intérêts privés. L’homme qui a menti devant les 150 membres de la Convention Citoyenne pour le Climat en leur disant qu’il prendrait leurs propositions sans filtre. Au final, nous avons eu une loi climat au rabais, avec des mesures qui permettent au maximum de baisser nos émissions de 10%, bien loin des 40% attendus.

Avez-vous seulement ouvert son programme ? La partie sur l’écologie, où il prévoit pour la nature et les animaux de planter 2 arbres par Français ? Cette homme vient vraiment de diriger la France depuis 5 ans ?

Avec vous

Si les plus de 100 démystifications de mensonges et arguments fallacieux ne suffisent pas, parlons brièvement de son gouvernement. B. Pompili qui déclare devant la CCC “commencez déjà par supprimer vos emails“, est-ce vraiment ce que nous attendons d’une ministre de l’écologie ? Cette ministre qui pense qu’en pleine urgence climatique, il faut “y aller tranquille” ? Cette ministre qui ne souhaite pas interdire la pub pour les SUV mais qui veut faire confiance aux constructeurs automobiles pour réduire leurs émissions ?

Dois-je évoquer JB. Djebbari, ministre des transports, le plus grand échec écologique du quinquennat, qui passe plus de temps sur Tik Tok qu’à s’occuper de l’avenir des Français ?

Dois-je vraiment évoquer Bruno Le Maire, apôtre de la croissance verte, qui se vante d’une croissance historique en 2021 de 7%, sans préciser que cela suit une baisse du PIB de 8% en 2020 ? J’ai passé mon temps à reprendre ses mensonges sur les réseaux sociaux, mais ce n’est malheureusement pas quelques milliers de personnes qui contrebalanceront les millions de personnes désinformées.

On continue avec quelques membres du BDE ? Marlène Schiappa, dont la seule action aura été de se faire faire des lissages brésiliens et de les poster en ligne sur Instagram, bras droit de… Gérald Darmanin. Gérald. L’homme qui trouve que coucher avec une femme en situation de détresse en échange d’un logement, c’est « avoir une jeunesse ». L’homme qui déclare en direct sur France 2 à Marine Le Pen “vous êtes un peu molle avec l’islam“. Quand on double l’extrême-droite par la droite, pour moi, on est d’extrême-droite. Quand on drague l’extrême-droite depuis 5 ans, on est d’extrême-droite. Macron toujours pas d’extrême-droite ? Quand les talibans ont envahi Kaboul et que les Afghans fuyaient l’horreur, l’extrême-droite pleurait sur les possibles flux migratoires pendant 24H. Que déclare Macron lors de son allocution ? “Nous devons anticiper et nous protéger contre des flux migratoires irréguliers importants“. Cela avait provoqué un tollé à l’international et il avait dû s’expliquer. Oui, la honte à l’international.

Pensez ce que vous voulez. Rassurez-vous comme vous le pouvez. Mais comme rempart à l’extrême-droite, j’ai connu mieux. Un chiffre ? Comme le rappelle François Malaussena, “L’extrême-droite a gagné 7,5 points sous Sarkozy, 3,5 points sous Hollande, 11 points sous Macron, autant que Sarkozy et Hollande réunis”. La « triangulation » de ces grands stratèges de la République n’a conduit qu’à une chose : banaliser le racisme.

Je n’oublie pas la violence sur les gilets jaunes. Benalla. Le mépris, du “venez me chercher” au “ils n’ont qu’à traverser la route”. Sa pitoyable gestion de la Covid, où une semaine avant le confinement, il allait au théâtre et incitait les Français à sortir, alors qu’il connaissait les risques et les dangers du Coronavirus. Agnès Buzyn. Le traitement du personnel hospitalier, en grève avant l’arrivée du virus et méprisé jusqu’au bout du quinquennat. La suppression de lits d’hôpitaux en pleine crise sanitaire. Dupond-Moretti et ses scandales. Le scandale McKinsey. Kohler. Le lobby de la chasse. Les inégalités qui explosent. Les violences policières jamais condamnées. Les multiples casseroles de sa majorité pour lesquelles personne n’a été condamné.

Ce que je viens d’écrire, c’est 1% de ce que la France subit depuis cinq ans. Ça suffit.

Mais pour qui alors ?

Vous l’aurez noté, 2 personnes n’ont pas été évoquées. Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon. Les deux seuls à avoir fait de l’écologie l’un des points centraux de leur programme. Les deux seuls à rappeler que la transition écologique n’arrivera pas sans justice sociale. Cela vous choque ? Ce sont pourtant les conclusions du GIEC.

A mes yeux, lutter contre les inégalités est une condition sine qua non pour avoir une société soutenable. Ni l’extrême-droite, ni la droite, ni Macron n’en ont fait un point central de leur programme. Ce sont les conclusions scientifiques du GIEC, mais ce sont aussi des milliers de commentaires que je vois passer chaque jour sur les réseaux sociaux qui me laissent penser que c’est indispensable. “Je vois pas pourquoi je baisserais mon chauffage ou prendrais mon vélo si des milliardaires exilés fiscaux se pavanent sur leur yacht“. Quotidiennement. Même s’il ne faut pas attendre que l’autre se comporte responsablement pour le faire, je comprends ces réactions. Si un candidat ne s’attaque pas à cela, cela finira par exploser d’une façon ou d’une autre.

Dans la mesure où ces deux programmes en parlent, ils ont mon attention. Les deux programmes sont là : l’Avenir En Commun de Jean-Luc Mélenchon, et Faire Face de Yannick Jadot. Les programmes sont-ils parfaits ? Non. Est-ce qu’ils représentent mes convictions à 100 % ? Non. Est-ce que j’apprécie Yannick Jadot ou Jean-Luc Mélenchon ? Non, pas particulièrement, et quand il y a des erreurs, je n’hésite pas à le dire. J’entends les personnes qui ne digèrent pas certaines prises de position, certains choix. Moi aussi d’ailleurs. Mais il faut bien réaliser ce qu’il y a en face : l’extrême-droite, ou celui qui drague l’extrême-droite.

Lequel choisir ? C’est à vous de voir, et sûrement pas à moi de vous dire pour qui voter. Vous avez toutes les cartes en main pour choisir. Pas d’injonction au vote, monnaie courante depuis des mois et de plus en plus à l’approche du 1er tour. Si quelqu’un ne veut pas voter pour votre candidat(e), c’est peut-être aussi qu’il ou elle n’a pas su convaincre. Si l’extrême-droite est au second tour, ce n’est pas de la faute d’une personne qui aura voté pour X ou Y. Un peu de compréhension, c’est déjà assez difficile d’aller voter pour une personne qu’on ne porte pas dans son cœur mais qui peut empêcher d’avoir M. le Pen ou E. Macron au second tour.

Aux personnes qui m’ont écrit et qui pensent que Macron est le bon choix, j’espère que vous y réfléchirez à deux fois avant dimanche. Il est dangereux, et notre pays mérite mieux. Votez pour qui vous le sentez, ne votez pas, mais si vous me demandez mon avis, ne votez ni pour l’extrême-droite, ni pour Macron. J’ai l’intime conviction que l’un de ces deux choix au premier tour nous mènerait au chaos, et je ne souhaite pas cela pour mon pays. Je ferai toujours tout pour éviter l’extrême-droite, et c’est possible dès le premier tour.

Bon Pote est un média 100% indépendant, uniquement financé par les dons de ses lectrices et lecteurs. La meilleure façon de soutenir Bon Pote ? Devenez Tipeuse/Tipeur !

 Vos partages et réactions sur les réseaux sont également très précieux :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Restez informé.e des dernières parutions

Articles similaires

Commentaires

50 Comments

  1. JB 10 April 2022

    “Jsais pas pour qui jvais voter mais ça ne sera pas pour les extrêmes, ça c’est sûr”. Si cette réplique vide de sens vous revient aux oreilles 3x par jour, voici une proposition d’analyse de la chose qui est complémentaire à cet article de Bon Pote : https://blogs.mediapart.fr/jb-merliere/blog/050422/la-semantique-cette-duperie-politique

    Reply
  2. Claire Lefebvre 9 April 2022

    Merci pour ces derniers commentaires qui redonnent de l’espoir avec les législatives.
    Dire que Le pen n’aura jamais de majorité alors que Macron y réussira ça m’arrache la bouche mais je crois que c’est vrai.
    Le pen va exploser en vol, Macron lui est solide, fabriqué pour ce qu’il a fait et va continuer à faire.
    Je suis triste mais j’irai voter Jadot.

    Reply
  3. Benoît 9 April 2022

    Mais quelle déception cet article…

    Je lis “bon pote” pour avoir un éclairage sur l’écologie et le réchauffement climatique, et je conseille ce site tout autour de moi.

    Mais si vous commencez à parler de politique on mélange tout et il n’y a plus de crédibilité. Peu importe que vous votiez ou pas pour l’extrême droite, que vous ayez un avis sur tel ou tel candidat ou homme politique. Les faits et l’enjeu climatique devraient être au centre du débat et de l’article.

    Je vais aller lire d’autres articles , voir les observations des shifters pour mieux appréhender les programmes au vu des accords de Paris, mais cette fois-ci je vais zapper bon pote et j’espère que ce n’est pas un tournant dans votre ligne éditoriale…

    Benoît

    Reply
    1. Steph 9 April 2022

      Le réchauffement climatique est dû à l’activité économique de l’homme. L’économie n’est autre que le résultat de choix politiques. La politique économique.

      Les shifters ont d’ailleurs ce pb, voir la mise au point de Jancovici ce jour sur Linkedin :
      “Demain on vote. Pour éclairer chaque personne qui glissera un bulletin de vote dans l’urne, Les Shifters (l’association des personnes physiques qui enrichissent/complètent/soutiennent/diffusent les travaux de The Shift Project) ont réalisé une analyse des programmes des candidat(e)s qui sollicitent nos suffrages.

      … je n’ai appelé – et n’appellerai pas – à voter pour une personne en particulier, pas plus que The Shift Project ou Les Shifters qui sont des associations a-partisanes”.

      Quel intérêt de se battre pour l’écologie, de faire des classements et de n’appeler à voter pour personne… c’est ça ne pas faire de politique. Malheureusement c’est stérile, comme la convention citoyenne pour le climat, un joli travail… poubelisé par le politique. C’est la limite de JMJ.

      Reply
    2. Bon Pote 10 April 2022

      Bonjour Benoit, le changement climatique EST politique : https://bonpote.com/33-milliards-detres-humains-exposes-au-changement-climatique-le-nouveau-rapport-du-giec-est-sans-appel/

      2/ c’est l’Accord* de paris et non les accords : https://bonpote.com/5-ans-apres-peut-on-dire-que-laccord-de-paris-na-servi-a-rien/

      Croire que le changement climatique n’est pas politique est une erreur. C’est faux, et un manque de compréhension des enjeux. Je vous invite à lire toute la littérature sur le sujet.

      Reply
      1. benoit 12 April 2022

        Bonjour,

        Merci de votre réponse. Entièrement d’accord, le changement climatique est politique. Ce n’est pas le sens de mon commentaire. Parler politique sous l’angle écologique bien sur. Parler politique de par ses convictions personnelles, ou de par les abus ou scandales tel que Darmanin ou Benala quel intérêt ? Quand je lis “je ne voterai pas pour les extrêmes” , ou encore “Gérald. L’homme qui trouve que coucher avec une femme en situation de détresse en échange d’un logement, c’est « avoir une jeunesse »” et quelques autres passages je trouve que ça sort de l’enjeu climatique même si en soi, je comprends et suis d’accord sur le fond. Mais ces commentaires nuisent à l’article selon moi car, dans ce cas précis, sortent de l’enjeu écologique. J’aimerai beaucoup lire des éléments sur les volontés et le programme écologique de Marine Le Pen ou Philippe POUTOU ! J’ai trouvé finalement cela sur le site de JMJ. Qu’on ne se méprenne pas, je ne voterai moi non plus jamais pour les extrêmes mais en revanche je suis conscient des enjeux climatiques. Il me semble que des arguments forts peuvent permettre d’endiguer cette montée de l’extrémisme, ou du moins d’ouvrir le débat avec des contradicteurs, plutôt que de se borner à une simple prise de position idéologique. A prendre ou à laisser !

        Bien cordialement

        Reply
  4. Loin des villes 9 April 2022

    Cette pièce rejouée entre Macron et Lepen est le pire qu’il puisse arriver, et c’est ce qu’il va arriver. Ma femme et moi-même sommes de gauche, mais nous voterons Lepen au second tour si ce scénario arrive. Pourquoi ? Par défaitisme, et pour arrêter cette boucle infinie. Oui ce sera pire pendant 5 ans mais c’est peut-être l’unique solution pour qu’en 2027 il y ait un enfin un changement. Si Macron repasse, ce sera E. Philippe en 2027 et encore pareil. C’est désespérant.

    Au premier tour nous voterons par contre Mélenchon.

    Reply
    1. François -- 11 April 2022

      Le très gros problème de votre scénario, c’est qu’il faut être sûr que les prochaines élections dans 5 ans soient encore des élections relativement démocratiques, avec une pluralité d’opinion et d’expression.
      Je ne suis pas sur que les électeurs de Trump qui l’ont mis au pouvoir , aient envisagé le scénario du Capitole et la décrédibilisation du processus électoral 4 ans plus tard.
      Et ceux qui ont voté pour le PIS en Pologne, ou pour Orban en Hongrie n’ont pas eu de chance. Ces personnes, une fois légalement en place , ont simplement modifié les lois sur les média et la justice pour éliminer la concurrence et garder la place.

      Reply
  5. Magali 8 April 2022

    Bien que je sache pour qui voter depuis quelques semaines, j’ai pris le temps de lire ton article qui est d’ailleurs excellent pour celles et ceux qui hésitent encore. Je ne sais pas si c’est une bonne chose mais j’ai quand même beaucoup ri, ton sens de la formule était au top de sa forme ( je ne sais plus qui disait que l’humour était l’élégance du désespoir). C’est vrai que depuis quelques années je vote plus par défaut que par envie réelle et cette présidentielle ne fera pas exception. Néanmoins je vais voter pour quelqu’un qui rassemble le plus de mes convictions sociales et environnementales, ce qui réduit drastiquement le champ des possibles, tout en gardant cette microscopique lueur d’espoir de plus être gouvernée par des baltringues aux dents longues et/ou de ne surtout pas subir le bruit des bottes dès le mois de mai. Si malgré tout cela arrive…bah…il faudra se tenir prêt à en découdre (restons polis pour l’instant).

    Reply
  6. Antoine 8 April 2022

    Encore faut-il croire en la sincérité des candidats. Même si le programme de JLM semble le plus en phase, je n’ai aucune confiance en lui au regard de ses comportements et prises de position passés et futurs…
    🙁

    Reply
    1. Ddu 8 April 2022

      Oui c’est incroyable cet engouement pour Mélenchon. Avoir de l’admiration pour Hugo Chavez me fait vomir. J’ai énormément d’amis vénézuéliens qui ont dû fuir leur pays. C’est assez insupportable de voir ce genre de comportement. Mélenchon me fait peur au même titre que Zemmour ou LePen. Ce sont les 3 mêmes à condamner timidement la Russie et à être tous les trois anti américains de base.

      Reply
      1. Cyrille 8 April 2022

        Cela vous a peut-être échappé mais les pros américains de base ont bien pédalé pour nous mener à la situation que nous connaissons maintenant. Passons. Je ne sais pas pour vous mais depuis cinq ans, celui qui m’emmerde jusqu’au bout est physiquement bien plus proche de Paris que de Washington, Moscou ou Caracas. Et j’aimerais l’en éloigner. Merci pour votre compréhension.

        Reply
  7. Reisdorffer 8 April 2022

    Et si l’écologie ne faisait pas de politique elle serait plus crédible ….

    Reply
  8. Julien 8 April 2022

    “Si ce n’était pas clair après les dizaines d’articles écrits sur le sujet et les centaines de messages sur les réseaux sociaux, AUCUN programme n’est à la hauteur des enjeux.”
    -> mais faut arrêter de chercher la perfection et de critiquer à tout va quand les enjeux sont si énormes. Il y a un candidat avec un programme à des années lumières en terme d’écologie par rapport à Macron ou Lepen et qui peut atteindre le second tour, c’est Mélenchon. La protection de l’environnement, la justice climatique et sociale sont au centre de son programme.

    Sérieusement, ce genre de phrase participe clairement à dégouter les citoyens et pousse à l’abstention ou à mal voter. Alors oui après il est dit que Mélenchon et Jadot ont le meilleur programme écologique, mais c’est noyé dans un océan de mots. Sachant que le tournant écologique ne se fera pas sans que l’Etat soit derrière, c’est vraiment se mettre un bâton dans les roues.

    Reply
    1. François -- 8 April 2022

      “Sachant que le tournant écologique ne se fera pas sans que l’Etat soit derrière”
      La marine à vapeur a remplacé la marine à voile sans que l’état soit derrière. (Au contraire, l’état subventionné les derniers grands voiliers français vers 1905)
      Les avions de ligne ont remplacé les paquebots.( Au contraire, l’état a lancé le paquebot France).
      Les pc ont remplacé les mainframe. (… l’état a subventionné Bull)
      Internet a remplacé le téléphone (… l’état a subventionné le minitel)

      Bref, si l’état doit être derrière le tournant écologique pour qu’il se fasse, c’est simplement que la très grande majorité n’en veut pas. Et que donc ce tournant ne se produira pas…
      On peut le regretter. Je le regrette aussi. Mais je le constate.

      Reply
  9. Christian Patrice 8 April 2022

    Donc si c’est LePen contre Macron au 2e tour. BonPote n’ira pas voter ou votera blanc. Ce qui est logique et tout à fait compréhensible. Sinon je comprends rien à ce poste au demeurant très instructif et intéressant

    Reply
  10. Alexandre 8 April 2022

    Merci pour ton billet, argumenté et sourcé comme toujours. Merci de trouver les mots justes. Bonne continuation.

    Reply
  11. Maxime. 8 April 2022

    Mon premier commentaire sur ce site.
    Et c’est à mon sens un bon post, beaucoup de gens pensent que Mélenchon ou Jadot sont à la hauteur du défis.
    Moi je vais me permettre de mettre une note, qui vaudra ce qu’elle vaudra.
    5.5 / 20 Jadot
    5.0 / 20 Mélenchon
    5.0 / 20 Poutou
    < 4 / 20 pour les autres

    16 / 20 PTEF (mais qui défend ces mesures?)

    Nous sommes à un tournant que nous ne maitrisons pas, nous n'avons pas les politiques à la hauteur, et je n'adhère pas à l'idée, que nous avons les politiques que l'on mérite. On ne mérite pas cette politique. On nous a lobotomisé pour en arriver là, et nous en sommes là malheureusement.

    Que chacun vote pour ses valeurs, mais qu'il ne se fasse pas volé son intention de vote par les sondages, qui essai de faire le deuxième tour avant le premier.
    Le vote utile et le vote qui représente vos valeurs. pas de remords.

    Allez voter !

    Reply
    1. François -- 8 April 2022

      ” et je n’adhère pas à l’idée, que nous avons les politiques que l’on mérite. On ne mérite pas cette politique. On nous a lobotomisé pour en arriver là”
      Non. Et on a les politiques qu’on mérite, et personne n’a été lobotomisé.
      Bonpote : 82 000 abonnés Instagram, 40 000 abonnés twitter.
      Nabilla : 7 200 000 abonnés 2 700 000 abonnés twitter.
      Bonpote = 1,2% de Nabilla ….

      Le cerveau humain est l’organe qui consomme le plus d’énergie : https://fr.wikibooks.org/wiki/Neurosciences/Le_m%C3%A9tabolisme_c%C3%A9r%C3%A9bral
      Beaucoup préfèrent volontairement ne pas le fatiguer à réfléchir .

      Je sais, je frise la misanthropie.

      Reply
  12. Florence 8 April 2022

    Merci de cet article. Merci des commentaires. Vous lire me rassure. Et il est nécessaire de dédramatiser le vote Mélenchon et donc de faire connaitre son vote.
    Je tire la même conclusion: JL Melenchon au 1er tour, et blanc au 2eme si c’est Macron/Le Pen. Même si je tremblerai en glissant un bulletin blanc de crainte d’avoir Le Pen. Mais en votant Mélenchon au 1er tour, comme de très nombreux citoyens convaincus de l’urgence climatique, je garde espoir pour le 2ème tour. Ce serait un magnifique signal pour la mobilisation pour les législatives. Tous aux urnes!

    Reply
    1. Boulgom 8 April 2022

      Bonsoir,
      Moi j’ai fait tourner l’article à mes contacts déjà convaincus afin qu’ensemble on tente de toucher les indécis ou les abstentionnistes qui gravitent autour de nous… sait-on jamais…
      Vos tournures sont parfaites pour la mission que je viens de citer. Merci de changer un peu le ton des discours déjà entendus partout et que plus personne n’écoute…

      Reply
  13. Steph 8 April 2022

    Ultra intéressant, la fin est d’ailleurs mieux que le début
    https://www.youtube.com/watch?v=SA6i-wntMJQ

    Reply
  14. Francis Cautain 8 April 2022

    Pour la première fois de ma vie je vais hélas voter blanc , car aucun , pas plus Jadot que Mélenchon ne prennent la vraie mesure des enjeux , notamment en excluant l air bag nucléaire , ce qui est une pure folie car il n y aura aucune sortie Viable sans ENR sans décroissance et sobriété, et sans nucléaire !!! Je vais donc faire mon acte civique blanc qui ne sera pas comptabilisé mais sera annexé . Un message à passer . Pour le second tour qui sera serré ( oui plus de 45% vont voter le Pen !!!! Dingue !!!) , Pas autre choix que faire barrage …..bref une élection et 5 ans de perdu !! Ppppffff

    Reply
    1. Luca 8 April 2022

      Bonjour,
      je partage votre avis concernant le nucléaire, cependant ce dernier mis à part, l’avenir en commun est certainement le programme le plus écologique de cette campagne. Quand bien même il n’est clairement pas au niveau, voir contradictoire parfois (déclarations de JLM très douteuses) et est contestable sur de nombreux points, il a le mérite d’exister. En votant blanc, cela favorisera Macron ou Le Pen, qui, vont en conviendrez, sont à des années-lumière des objectifs climatiques. Choisir un moindre mal est malheureusement la seule option, compte tenu de l’urgence climatique. C’est cette dernière qui me fait aussi vous dire d’évaluer le prix de votre “message à faire passer”. En tant normal, j’aurai voté blanc aussi. Mais le prix de ce message correspond à 5 ans d’inaction climatique. Compte tenu du dernier rapport du GIEC et de l’urgence d’agir dans les 3 ans à venir, je ne peux me permettre le luxe de voter blanc.

      Cordialement.

      Reply
      1. Francis Cautain 8 April 2022

        Pour Nicolas et Lucas .
        Merci de vos interventions . J avais aussi pensé Mélenchon et son équipe intelligente , mais le côté nucléaire …..manifestement il ne maîtrise pas du tout cet aspect énergétique et les échelles de valeurs gigantesques que les ENR ne pourront atteindre , ou trop influence par un lobby ecolo radical et naïf .
        Voter Mélenchon serait donc faire le Paris qu il ouvre les yeux sur ce point durant son mandat et qu’il ne stoppe pas le nucléaire en cours ….. lFI semble un peu butté quand même …..
        Me reste encore 48 h …….

        Reply
        1. corentin77 8 April 2022

          Bonjour, je ne pense pas que LFI soit aussi buté que cela sur le nucléaire. J-L Mélenchon a même lâché du lest et laissé entendre un référendum citoyen pour la sortie du nucléaire, lors d’un débat sur France 2. Dans tous les cas ils savent très bien qu’ils n’y a pas de solutions instantanées au nucléaire et l’arrêt ne se fera donc pas dans le quinqennat.

          Reply
    2. Nicolas 8 April 2022

      Bonjour Francis,
      Je partage votre vision des choses, mais je suis bien obligé de me ranger du côté du raisonnement de Francis : vu l’état actuel des choses, le vote blanc, c’est participer par notre inaction à l’élection d’une personnalité qui n’est pas du tout consciente de l’urgence de la situation.
      Francis, votre point de vu sur le nucléaire, je le partage, d’autant que je travaille moi même dans cette industrie. Mais cette présidentielle m’a poussé à répondre à un dilemme statistique bien corsé : Est-il plus probable qu’une personne consciente des défis climatique à venir accepte de comprendre que le nucléaire est un allié et non un ennemi ; ou qu’une personne pro nucléaire par opportunisme remette en question tout son système de pensées ainsi que le système obsolète qui a défendu ? Quel est la situation qui a le plus de chance de se produire ?
      Je pense que tous les lecteurs de BonPote sont dans ce dilemme.

      Reply
  15. Groucho 8 April 2022

    Sans doute ton meilleur article

    Reply
  16. Jean Luc Mélenchon 8 April 2022

    Le socialisme s’arrête quand les autres n’ont plus d’argent…

    Reply
    1. Steph 8 April 2022

      De l’argent il y en a beaucoup et de plus en plus, réduire les inégalités ne relève plus de l’idéologie mais du bon sens.

      https://donnees.banquemondiale.org/indicator/NY.GDP.PCAP.CD

      Reply
    2. François -- 8 April 2022

      Un peu de l’humour noir.
      La gauche a été élue en mai 1981. La plan de rigueur est arrivé en mars 1983, après 2 dévaluations du franc.
      Aujourd’hui, la situation de la France est nettement plus catastrophique qu’en 1981.
      Sortir du nucléaire et bloquer le prix de l’essence à 1,40€, c’est à mon avis, a peu près le contraire de ce qu’il faudrait faire pour s’en sortir sans trop de perte.
      Par contre, il faut plus de justice sociale. Parce que de toutes façon, le niveau de contraintes extérieures va augmenter. Et que sans cette justice sociale, ça sera difficilement supportable.

      Je n’ai qu’une seule voix parmi les 48.8 millions d’électeurs. Je ne m’attends pas à ce que mes problèmes et soucis personnels soient résolus après cette élection.

      Reply
  17. François 8 April 2022

    Merci Thomas pour cet article plein de bon sens. Le problème avec JLM c’est son discours en contradiction avec son programme. En bloquant le prix des carburants à 1.40, on fait une croix sur la baisse des émissions. Il y a fort à parier qu’élu JLM n’appliquera pas son programme. Mais malgré cela je vous rejoint sur la nécessité d’éviter un 2nd tours Lepen-Macron.

    Reply
    1. Sadowski 8 April 2022

      Personne ne voit le danger arriver « gros comme une maison » : Lepen sera élue présidente, tout le laisse penser: La très mauvaise campagne de Macron, la défiance anti Macron qui a atteint un niveau jamais vu sur les réseaux sociaux, les choix et les attitudes maladroites de ce président (affaire Benala, affaire mac kinslay, ses déclarations inadmissibles sur les chômeurs (y’a qu’à traverser la rue). En face l’extrême droite s’est préparée sans commettre d’erreurs majeures .On a vite appris dans ces milieux à lisser sondiscours, à tempérer les déclarations qui n’apparaissent plus racistes( du moins en apparence), à adoucir les aspérités grossières que sont les sympathies avec les extrémistes . A l’extrême droite on a appris de ses erreurs et aujourd’hui devant un gouvernement vu comme socialement défaillant qui a abandonné la recherche de la justice fiscale et sociale ( les riches n’ont jamais été aussi riches et les pauvres si nombreux). Toutes les conditions sont réunies, les planètes sont alignées. La déflagration énorme due à l’élection présidentielle de Marine Lepen va se produire en France et je crains pour notre société et ses habitants. Pendant les 5 années prochaines ce ne sera pas là guerre physique comme en Ukraine (quoique)mais la guerre des démagogies et des faux semblants avec pour corollaires comme chaque fois l’appauvrisement des plus pauvres et la compromission avec les pouvoirs autoritaires du monde. ( Poutine. Orban et compagnie). Je m’apprête à vivre un cauchemar éveillé.

      Reply
  18. Bill 8 April 2022

    Je pense qu’il y a un petit problème à mettre les programmes de Jadot et Mélenchon sur le même plan : si les mesures programmatiques écologiques sont comparables, les conditions de possibilité et de mise en œuvre de celles-ci ne le sont pas.
    Comment Jadot peut-il s’opposer au libre-échange, aux privatisations et aux intérêt privés (des multinationales entre autres) sans s’opposer frontalement aux dogmes européens (BCE, Commission, traités, etc) ? Jadot veut renégocier les traités européens, mais en cas de refus (+ que probable) il n’a aucun moyen de pression ou aucune volonté politique donc il ne fera rien.
    Et sans frontalement s’opposer au néolibéralisme ? Car je rappelle que Jadot défend la liberté d’entreprise et la libre-concurrence…
    Peut-on être certain que Jadot pourra impulser un élan écologique populaire (nécessaire à la transition écologique) alors que sa base électorale et son parti ne sont que des diplômés de centre-ville ?
    J’aimerais bien que l’on m’explique comment on peut soutenir l’écologie politique sans rompre avec le libéralisme économique.
    (Vous l’aurez compris je vote JLM et j’ai essayé de ne pas utiliser l’argument du vote utile ou des sondages).

    Reply
    1. Oberginois 8 April 2022

      Merci pour ce morceau de réflexion qui manquait à l’article.

      Jadot n’a AUCUN moyen de mettre en oeuvre son programme, Mélenchon si. Pour moi la différence se fait à ce niveau-là.

      Reply
    2. Steph 8 April 2022

      Rompre avec le libéralisme économique ne va pas être simple, on a rien pour le remplacer… les philosophes ont du boulot.
      Alors si l’on se réfère à l’histoire, les seules périodes qui ont permis de vrai changement de fond sont les périodes de chaos, révolution, guerre, mouvements sociaux type mai 68. Etant donné qu’avec le libéralisme l’individualisme est devenu la valeur phare, il ne faut pas espérer de mouvement d’ampleur spontané (et quand bien même ca ne suffit pas : voir les manifs de la dernière COP).
      Bref tout ca pour dire, que le vote utile JLM “la république c’est moi” sera plus pertinent et plus douloureux que le vote Jadot (trop bas pour espérer un second tour). Et encore, JLM est loin…
      Et finalement, dans le cas probable d’un second tour LEPEN MACRON, précipiter le chaos en évitant de voter Macron ou blanc (vote blanc qui doit plus servir Macron que Lepen) , est peut être la voie la plus rapide vers l’enfer afin de faire naitre qq chose de positif. Le PB c’est qu’il est encore plus difficile de se résoudre à voter LEpEN que Melenchon.

      Me reste encore 48h et je suis déprimé. Pour ceux comme beaucoup de mes amis qui pensent que Macron est le moins pire je vous renvoie à la vidéo de Fredérique DUMAS postée plus haut.

      Reply
      1. patrick 12 April 2022

        “précipiter le chaos en évitant de voter Macron ou blanc, est peut être la voie la plus rapide vers l’enfer afin de faire naître qq chose de positif” : oui, tirons nous une balle dans le foie, peut être qu’en sortant du bloc opératoire je rencontrerais une infirmière qui sera la femme de ma vie. 😉
        JLM a bien dit “aucune voix pour MLP” parce que lui a l’expérience et la sagacité pour savoir que donner le pouvoir à l’ED, ce n’est JAMAIS une bonne idée. Reprendre le pouvoir à Macron (ou à Edouard Philippe), c’est possible. Reprendre le pouvoir à Poutine, Orban, Trump ? beaucoup plus difficile, voir impossible
        Ne pas tout faire pour stopper MLP, c’est insulter l’avenir, et simplement flinguer la France. La planète ne s’en portera pas mieux, et les français beaucoup plus mal.

        Reply
        1. Steph 16 April 2022

          Oui Patrick vous avez raison, c est d ailleurs pour cela que j emploi le mot enfer. Et que je ne voterai pas MLP.
          Mais en 2027 on dira la même chose face au duel Édouard Philippe / Marion Mareschal… Avec une situation qui aura pris 5 ans de plus

          Reply
          1. patrick 20 April 2022

            en 2027 on dira PEUT ÊTRE la même chose face au duel Édouard Philippe / Marion Maréchal… mais on aura eu 5 ans de plus pour organiser et convaincre

            si je devais risquer une analogie… a la fin on va tous mourir. Pour autant, peu de personne se suicident immédiatement quand elles comprennent cela

            Reply
  19. Olivier 8 April 2022

    Article parfait avec plein de sources comme d’habitude.

    Reply
  20. jessica 8 April 2022

    Ces 2 articles peuvent aider certains à faire leur choix entre “l’Avenir en Commun” et “Faire Face” : https://blogs.mediapart.fr/gilles-rotillon/blog/080322/le-trou-de-souris et https://blogs.mediapart.fr/gilles-rotillon/blog/160322/melenchon-quand-meme

    Reply
  21. Martin 8 April 2022

    Merci pour cet article plein de bon sens Bon Pote ! On mérite mieux pour notre pays que l’extrême droite ou le gouvernement actuel qui nous dirige au hasard depuis cinq ans maintenant.

    Reply
  22. Raphaël 8 April 2022

    Merci pour cet article, je suis totalement d’accord avec vous. Personnellement, je vote à gauche depuis que j’ai 18 ans et je sais depuis plusieurs mois que je vais voter Mélenchon, et l’Avenir en commun colle à 99 % avec mes idées. Je comprends que ce n’est pas le cas pour d’autres, mais il est clair qu’il faut faire des compromis par rapport à ses convictions. Cela dit, l’environnement ne devrait pas faire partie de ces compromis. Et sans faire de compromis sur l’environnement, comme l’explique l’article, il ne reste objectivement que Mélenchon et Jadot. Il se trouve également que Mélenchon est le plus susceptible de passer au second tour, il est donc assez clair quel bulletin les personnes sensibles à l’environnement devront glisser dans l’urne dimanche.

    Reply
    1. Benjamin 8 April 2022

      J’aurai pu commenté exactement la même chose !

      Seulement, je me pose la question depuis un bon moment déjà, si jamais cela n’était pas suffisant, et que l’on se retrouve avec le même second tour qu’il y a deux ans, faut-il faire de nouveau barrage à l’extrême-droite ?
      J’ai la sensation que s’abstenir ou voter blanc revient à voter pour E. Macron. Mais n’est pas pire que M. Le Pen ?
      J’ai vraiment du mal à me projeter sur cette éventualité qui, j’espère, n’aura pas l’occasion de se produire.

      Reply
      1. Sandra 8 April 2022

        A choisir entre Macron et Le Pen, je dirais Macron sans hésitation. Si Macron avance à la vitesse d’un escargot pour l’écologie, Le Pen avance à reculons (je pense notamment au démantèlement des éoliennes…) Sinon je rejoins complètement Bon Pote pour le premier tour (et entre Mélenchon et Jadot seul Mélenchon a réellement une chance de passer au second tour…).

        Reply
        1. Cyrille 9 April 2022

          Sandra, je vous signale qu’en novembre dernier, soit à la fin du quinquennat, l’État français a été condamné tout à fait officiellement pour « inaction climatique ». Ce n’est pas que l’escargot va doucement, il est carrément à l’arrêt. Quant à Le Pen, démanteler les éoliennes ne me semble ni possible avant leur fin de vie, ni souhaitable. En revanche, arrêter d’en installer, de nouvelles afin d’éviter de gaspiller des ressources qui restent à cette planète, ca ne serait pas du luxe.

          Reply
      2. Arno37 8 April 2022

        Perso c’est JLM au premier tours (et j’espère deuxième…) et blanc au deuxième dans le cas ou Mr Macron et MLP sont au deuxième tours. Choisir entre la peste et le choléra, ça creuse les inégalités à tout va, aucun soutien des PME, l’environnement c’est limite un gros mot etc…. Non merci…
        Après un président de la république ne pourra rien faire si il n’a pas une majorité aux législatives…. je me raccroche à ça, Elue, MLP ne pourra jamais rien faire, elle n’aura JAMAIS les 280 députés requis (8 aujourd’hui)…. il reste EM et là j’avoue que ça pue
        Il faut rester mobilisé jusqu’aux législatives et espérer que l’alliance PS/EELV/LFI obtienne une majorité…. pour avoir un premier ministre compétent sur les questions sociales et environnementales

        Reply
        1. Nicolas 8 April 2022

          J’ai le même avis pour le second tour. Au pire, cela pourrait enfin créer une crise constitutionnelle et remettre en cause le modèle présidentiel.

          Reply
        2. Arno37 8 April 2022

          Comme présenté par Bon Pote, Macron est un terreau fertile pour l’extrême droite…. Si MLP ne passe pas cette fois et que Macron est président encore 5 ans…. Pas convaincu que la retraite à 65 ans (quid de la repression des manif’ qui risque de l’accompagner????), la réforme du chômage, l’augmentation des inégalités…. ne contribue pas à encore augmenter l’électorat RN… (2017: MLP + NDA =26%, sondage présenté dans l’article : EZ+NDA+MLP=33.5%) ça fait peur….
          A moins que les législatives….

          Reply

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Restez informé des dernières parutions

RESTEZ INFORMÉ DES DERNIÈRES PARUTIONS