Le programme écologique d’Eric Zemmour

Eric Zemmour

6 mois à examiner les discours et le programme écologique d’Eric Zemmour. Voici le résultat :

Inutile de rafraichir frénétiquement la page, ce n’est pas un bug. L’écologie n’est pas un sujet pour Eric Zemmour.

Si bien sûr il changeait d’avis d’ici le premier tour de l’élection présidentielle, je republierai un article.

Le mot de la fin

Un politique :

est soit un menteur, soit un manipulateur. Dans le cas d’Eric Zemmour, c’est un multirécidiviste, condamné plusieurs fois par la justice. Quand une personne blâme les Indiens et les Africains pour le changement climatique, ce n’est pas sur des bases scientifiques, mais idéologiques.

Votez pour qui vous voulez, mais si vous avez une conscience écologique, ne votez pas Eric Zemmour.

Bon Pote est un média 100% indépendant, uniquement financé par les dons de ses lectrices et lecteurs. La meilleure façon de soutenir Bon Pote ? Devenez Tipeuse/Tipeur !

 Vos partages et réactions sur les réseaux sont également très précieux :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Restez informé.e des dernières parutions

Articles similaires

Commentaires

49

  1. Paulo62 14 March 2022

    Bonjour,
    Très bon article ! Allez vous analyser les programmes politiques des autres candidats du point de vue écologique ?

    Reply
    1. Bon Pote 14 March 2022

      Bonjour, c’est prévu oui, déjà fait en partie sur les réseaux sociaux mais cela devrait être fait dans des articles avant le premier tour

      Reply
  2. Luc 27 February 2022

    Bonjour, en cherchant par curiosité sur Google “Programme Ecologique Zemmour” on tombe bien sur une page de son programme ‘Environnement’: https://programme.zemmour2022.fr/environnement (L’article de Bon Pote arrive en deuxieme résultat). Une nouveauté depuis la parution de votre article ? Tres succinct mais en tout cas, pas (ou plus) une page blanche. Curieux de lire votre analyse, comme promis dans votre article. Ca risque d’etre rapide, le programme est plutot léger 😉
    Merci!

    Reply
  3. ribt 18 February 2022

    Cet article est très orienté et occulte une partie de la vérité. Éric Zemmour se bat pour la relocalisation des usines en France. Sachant que nous avons l’énergie la moins carbonnée au monde, chaque produit fabriqué en France plutôt qu’en Chine est synonyme d’une grande économie de CO2. Sa mesure de privilégier les offres françaises lors des appels d’offre des services publics est un bel exemple de mesure intelligente pour le climat.

    Reply
    1. Bon Pote 18 February 2022

      “Sachant que nous avons l’énergie la moins carbonnée au monde” -> Source ?

      Reply
      1. Solid 21 February 2022

        https://bonpote.com/le-match-co2-train-vs-avion/
        Je cite “Premier point le plus important, le mix électrique en France (nucléaire + hydraulique) est l’un des plus bas carbone au monde, avec la Norvège, la Suisse et la Suède.”

        Reply
        1. Nicolas B 8 April 2022

          Solid,
          Électricité =/= Énergie

          Reply
    2. bdd13 23 February 2022

      Bon, ça suffit.
      Il faut juste réfléchir un petit peu plus loin… (notamment que le bout de son nez, mais pas que….)
      La consommation énergétique de la France est aujourd’hui de 1600 TWH, qui inclut un peu plus de 1000 TWh non électrique (pétrole, gaz).
      Décarboner veut dire remplacer ces 1000 TWh, moins l’effort de “sobriété” (diminution de consommation), par une énergie décarbonée.
      L’augmentation de consommation d’électricité a été bien décrite par RTE…
      Donc, “énergie la plus décarbonée du monde aujourd’hui”, ou pas, il va falloir sacrément se sortir les doigts du machin pour augmenter notre production ne serait-ce que de 400 ou 500 Twh (le nucléaire d’aujourd’hui, c’est 400) si on fait des économies à hauteur de 500 TWh (!!! ça va vous faire drôle).
      Alors la relocalisation, pas de problème, m’ais ce n’est pas ça qui nous amènera les 500 TWh qu’il va falloir produire en plus, sinon, vous n’allumerez pas votre séjour tous les soirs….

      Reply
  4. Sankara 14 February 2022

    Les promesses n’engagent que ceux qui y croient.
    Analyser les programmes des candidats ne suffit pas. Il faudrait aussi identifier ceux qui financent ces candidats et analyser leurs profils.
    Une analyse psychologique de chaque candidat ne serait pas un luxe non plus.
    Bref : tirer les leçons de 2017.

    Reply
  5. Sviny 11 February 2022

    Du coup, si on est de droite avec un minimum de conscience écolo et que l’orientation sexuel n’est pas un sujet à débat (chacun fait bien comme il l’entend), on vote pour qui ? 😉

    Reply
    1. bdd13 11 February 2022

      …..🤔🤔🤔…. Mmmmacron ??? 🤣🤣🤣🤣

      Du coup, si on est de GAUCHE avec un minimum de conscience écolo et que l’orientation NUCLEAIRE n’est pas un sujet à débat (chacun fait bien comme il l’entend), on vote pour qui ?

      …..🤔🤔🤔…. Mmmmacron ??? 🤣🤣🤣🤣

      Il est malin le bougre…

      Reply
      1. Sviny 11 February 2022

        XD

        Reply
  6. GG 9 February 2022

    Bof. Déçu de cet article facile et simpliste.

    M. Zemmour dit beaucoup de conneries sur l’écologie, mais sa proposition en matière de politique énergétique a la caractéristique d’être simple(iste), mais de bon sens. (Grosso modo, relancer le nucléaire et transférer les fonds publics éoliens vers le remplacement des chauffages domestiques gaz/fioul par des PAC. C’est le programme de Janco, quoi.) En tout cas, je la préfère à celle de M. Mélenchon, totalement déconnectée de la moindre réalité physique.
    Je n’ai pas étudié ses propositions concrètes en faveur de l’économie locale et des circuits courts.

    L’écologie ne peut manifestement pas constituer un programme à part entière. Le candidat étiqueté comme tel, M. Jadot, ne dépasse pas 5% alors que l’écologie est une des préoccupations majeures dans les enquêtes d’opinions.

    La solution pour un monde meilleur n’est donc pas de se battre pour (ou contre, en l’occurrence) un candidat en particulier, mais de se battre pour que CHAQUE candidat fasse de l’écologie une priorité de son programme. Espérons que cela vous inspirera.

    Reply
    1. GW 10 February 2022

      Merci de ne pas détourner les propos de Janco et du Shift qui ne propose pas de juste “relancer le nucléaire et transférer les fonds publics éoliens vers le remplacement des chauffages domestiques gaz/fioul par des PAC. ”

      Le Plan du Shift et de JMJ prévoit en priorité la fin du système voiture, la division par 3 de la conso de viande et la réduction de la construction de nouveaux logements (toutes les propositions ici : https://ilnousfautunplan.fr/ ). Ce qui a priori n’est pas du tout dans la pensée du candidat zemmour (qui veut supprimer les vignettes crit’air, les limitations à 80)

      niveau énergie faut arrêter avec de croire que JMJ est un full turbo nuke boy, l’arbitrage finale de son plan publéié par le Shift c’est nucléaire + PV + eolienne + réduction de la conso finale d’énergie :

      “Mais ces mutations seront loin de suffire : le nucléaire et les barrages hydroélectriques ne
      répondraient alors qu’à environ 65 % de la consommation des secteurs du PTEF en 2050.
      Il est en outre nécessaire d’accélérer l’installation d’énergies renouvelables électriques (les « EnR
      », éolien et photovoltaïque essentiellement) sans tomber dans la surconsommation de matériaux
      et d’espace foncier, et/ou de faire appel à une filière électronucléaire étrangère (ou privée ?).”

      https://theshiftproject.org/wp-content/uploads/2022/02/Note-evaluation-energie-climat_Plan-de-transformation.pdf

      Reply
      1. GG 10 February 2022

        En effet, je n’ai pas du tout été clair dans mon texte. Il aurait été plus juste d’écrire : “c’est DANS le programme de Janco”.

        Reply
        1. Ddu 11 February 2022

          Le nucléaire pour Janco n’est pas une fin mais un moyen d’aider à la transition, le but ultime étant la réduction des émissions de CO2. Si certaines mesures de Zemmour coincident avec celles du Shift, ce n’est pas dutout pour faire baisser le CO2 dont il n’a que faire mais pour pouvoir continuer de croitre indéfiniment dans un monde fini. Je ne pense pas que Zemmour prône la décroissance alors que c’est un leitmotiv chez Janco. Dans le cas de Zemmour, le développement du nucléaire n’a aucun but au regard des émissions de CO2. Sincèrement, je suis d’accord pour dire que le programme écologique de Zemmour, c’est le vide intersidéral.

          Reply
    2. Bernard Tourancheau 11 March 2022

      “En tout cas, je la préfère à celle de M. Mélenchon, totalement déconnectée de la moindre réalité physique.”
      Pouvez-vous sourcer cette affirmation ? (qui remet en cause une partie de mon travail) Merci d’avance.

      Reply
  7. Emile 9 February 2022

    Merci pour cet article qui donne le sourire le matin, il est quand même drôle ce z, maintenant je prend ça à la rigolade, je ris nerveusement car je me dis que ce n’est pas possible d’avoir un candidat de la sorte

    Reply
  8. Pol S. 8 February 2022

    Une analyse bien marquée à gauche… On voit tout de suite le parti pris, c’est dommage. Zemmour dit des conneries c’est certain. En dit-il plus que les autres ? Il en dit en tout cas neaucoup moins que le gouvernement actuel. Il en dit également moins que Mélenchon sur le nucléaire par exemple. À quand une analyse similaire sur Mélenchon ou Jadot ?

    Vous gagneriez à être davantage objectif, c’est un peut trop flagrant ici.

    Reply
    1. Bon Pote 8 February 2022

      Bonjour, avez-vous un élément factuel à réfuter dans le texte ? Merci de votre retour

      Reply
      1. GG 9 February 2022

        Oui : “Qui ose encore dire qu’il y a des doutes sur le réchauffement climatique, que les scientifiques « ne sont pas tous d’accord« ;”

        Zemmour a dit très explicitement que le réchauffement était une réalité, sur France Inter, il y a 48 heures. Bonne journée.

        Reply
    2. Arno37 8 February 2022

      J’aimerais avoir votre avis sur les programmes environnementaux des candidats de droites svp? En évitant si possible tout ce qui touche le nucléaire et/ou ENR qui sont tout les 2 décarbonés avec des avantages et des inconvénients.
      Merci d’avance

      Reply
      1. bdd13 11 March 2022

        Oui, voici le lien sur les réponses des candidats eux-mêmes (ou presque) :
        https://theshiftproject.org/article/climat-energie-reponses-candidats-presidentielle-shift/

        Reply
    3. Antinazi 8 February 2022

      L’antinazisme c’est “bien marqué à gauche” ? Bel aveu.

      Reply
  9. Francis Cautain 8 February 2022

    Ce qui est le plus inquiétant reste que 35 % des français st d extrême droite ‘malgre l éducation l’école internet etc. . les vraie sources d information existent ,mais 1 français sur 3 se laisse berner par des fadaises .réactionnaires ignorantes des vrais enjeux . C est affligeant . Ou est le cerveau de la France ?? Ou est la curiosité intellectuelle ?
    Question vote je ne sais pas qui voter car a gauche a part Roussel , pas un n est pro nucléaire dont on sait pourtant que cette énergie air bag est incontournable dans un futur mix énergétique . Là encore ou sont les cerveaux contre idéologiques ?
    Affligeant de meconnaissance.

    Reply
    1. TomDume 8 February 2022

      …un airbag avec une possibilité de lames tranchantes planquées derrière, non ?

      Reply
      1. Francis Cautain 8 February 2022

        Lame tranchante planquée ….pas plus qu une autre source énergétique . On rappellera par exemple que Fukushima n a fait aucun mort nucléaire , ou que les fossiles ont fait des dizaines de milliers de morts depuis 1850 , etc …il y a tj un risque . Ok si un jour ça saute ça saute …et alors ? C est ça ou c est la disette énergétique dont on sait que la demande va quasi doubler d ici 2050 . Avec quoi on fournit ? Avec les fossiles épuisés ? Ou alors sauf à décroître fortement je vois pas . Sans compter que l électricité n est qu une petite partie de la demande énergétique globale . Avec quoi va t on remplacer les 76000 kms ( oui vous avez bien lu = 100 millions de barils/j ) ) de barils de pétrole ( mis bout à bout ) consommés chaque jour ds le monde ?? Avec des batteries ? Sait on que une voiture électrique demande 4 x + de cuivre que le thermique ? Et 3 x + d aluminium ? ( Voir thinkerwiew avec Mme Stephant ingénieur geologue ). . On fait comment ? Les minerais ne st pas éternels ….La fusion ? Pas prête avant 2070 . Au mieux . Le nucléaire reste à mon avis le meilleur compromis ….mais en effet on est pas à l abri d un missile de Poutine ….je le conçois . Donc ..que faire à part décroître ?

        Reply
        1. Ben 8 February 2022

          On a aussi le droit de sortir un peu des schémas qu’on nous propose et essayer d’avoir une vision à plus long terme.
          Le nucléaire est une énergie qui se fait à coût marginal croissant, contrairement aux renouvelables, avec un minerai qui est produit dans des conditions humaines et environnementales honteuses dans certains pays politiquement peu stables, avec des déchets dont on ne sait que faire, et des conséquences désastreuses en cas d’accident (dire qu’il n’y a pas eu de morts suite à Tchernobyl ou Fukushima, ou qu’il n’y a pas d’incidents réguliers sur les centrales en activité, ce n’est pas faire preuve d’une grande curiosité sur l’établissement des statistiques). On peut également remarquer que les gisements exploités par Areva permettent une production pour une vingtaine d’année au rythme actuel (donc moins à un rythme plus soutenu).
          On n’a pas besoin de vouloir revenir à l’âge de pierre pour faire remarquer qu’on pourrait – à la place de vouloir construire des EPR pour l’instant hypothétiques, coûteux et plein de malfaçons – subventionner les transports collectifs au lieu des vélos et automobiles électriques, qu’on pourrait réhabiliter les immeubles qui sont des passoires thermiques, interdire les portes grandes ouvertes des centres commerciaux en hiver, la publicité lumineuse, … et développer des sources renouvelables et propres dont la France est bien dotée (par exemple en marémoteur).

          Reply
          1. Francis Cautain 9 February 2022

            1) je parlais de Fukushima et non pas de Tchernobyl ou en effet il y a eu des morts .
            2 ) les risques du nucléaires ok . Mais remplacé par quoi ? Les ENR ? Ben non car c est peanuts par rapport aux besoins actuels et futurs qui vont exploser malgré des minis économies par ci par là . . C est juste une question d échelle que vous semblez ne pas saisir . . Par ailleurs éolienne et solaire. Ben ça n’est pas si écolo nous le savons .

            Reply
          2. bdd13 11 March 2022

            Pour faire écho à F. Cautain, je reprends un post + haut :
            La consommation énergétique de la France est aujourd’hui de 1600 TWH, qui inclut un peu plus de 1000 TWh non électrique (pétrole, gaz).
            Décarboner veut dire remplacer ces 1000 TWh, moins l’effort de « sobriété » (diminution de consommation), par une énergie décarbonée.
            L’augmentation de consommation d’électricité a été bien décrite par RTE…
            Donc, il va falloir sacrément se sortir les doigts du machin pour augmenter notre production ne serait-ce que de 400 ou 500 Twh (le nucléaire d’aujourd’hui, c’est moins de 400) si on fait des économies à hauteur de 500 TWh (!!! un petit retour à l’âge de pierre ??).
            Ce que vous proposez, c’est à peu près brancher une ampoule pour chauffer une pièce. On n’est pas dans la même cour avec les chiffres de la réalité. Mais effectivement, comme le dit très bien F. Cautain, c’est une question d’échelle que très peu de gens arrivent à saisir, et que malheureusement, la quasi totalité de la population n’a pas intégré.

            Reply
  10. Guillaume 8 February 2022

    Il a justifié hier sur France Inter son absence de programme par un argument simpliste, selon lequel la France emettrait 1% des gaz à effet de serre.
    Ce n’est donc pas un sujet pour la France et c’est d’abord aux grands pollueurs de prendre des mesures, selon lui.
    Il n’a pas été relancé par la journaliste sur ce point.

    La force du discours de Zemmour est la simplification.
    Des raisonnements simples sur la base d’images fortes, enrobés d’une forme d’erudition qui inspire confiance.

    Quelle serait une contre – argumentation tout aussi puissante à cela?
    J’ai lu les proposition de Bon Pote au sujet de l’argument 4 des 12 discours de l’Inaction, et il me semble qu’ils meriteraient d’être un peu plus solides.
    L’image du 1% vs 99% n’emportera jamais l’adhesion du plus grand nombre, par nature peu informé.
    Cela permettrait aux journalistes d’y repondre, et à ceux qui rencontrent ses partisans d’avoir des arguments.

    Reply
    1. Julie F 8 February 2022

      Extrait d’un post de Juliette Nouel qui répond justement à cette question :

      “la France ne représente pas 1 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre mais plus de 1,5 % quand on ADDITIONNE les émissions territoriales (émises sur le territoire national) ET les émissions importées (liées aux produits que nous importons et sans les exportations). Ceci, sans les transports internationaux, qui = entre 5 et 10 % des émissions territoriales selon modes de calcul.
      Par ailleurs, la France représente environ 0,8 % de la population mondiale. Ce qui signifie que la part française annuelle dans le budget carbone mondial est PROCHE DU DOUBLE de la part de sa population sur la planète.”

      Ces simples observations montrent que quelque chose cloche, si les journalistes avaient les ordres de grandeur en tête, ils pourraient répondre plutôt que changer de sujet…

      La totalité du post en question au lien suivant :
      https://www.linkedin.com/posts/juliette-nouel_non-%C3%A9ric-zemmour-la-france-ne-repr%C3%A9sente-activity-6896381239519969281-Ng4T

      Reply
  11. Benedicte Henry 8 February 2022

    Rien que de lire son nom me fait horreur 😱 que les médias arrêtent de focaliser sur son non-programme svp 🙏

    Reply
  12. Guillaume 8 February 2022

    Il y a tout de même un discours écologiste à l’extrême droite, au delà de Zemmour. Et ce discours est tout aussi inquiétant que de n’avoir aucun discours. Je vous conseille le dossier consacré aux écofascites sur le site de Reporterre.

    Reply
    1. Bon Pote 8 February 2022

      Il y a effectivement un vrai danger de récupération, déjà présent, et que nous éviterons difficilement quand une masse critique se rendra compte du problème et cherchera des coupables. C’est pour cela que je travaille tous les jours : éviter cela.

      Reply
    2. Arno37 8 February 2022

      oui je l’ai lu…. Il y a de quoi avoir peur en effet….

      Reply
  13. Massu 8 February 2022

    Réponse pour Mr.Zemmour à la suite de son propos “les scientifiques ne sont pas tous d’accord” :
    97% des scientifiques climatologues le sont dans ce sondage.
    Quatre-vingt-dix-sept POURCENTS.

    LES SOURCES MONSIEUR ZEMMOUR, LES SOURCES :
    https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/epdf/10.1029/2009EO030002

    Reply
    1. Bon Pote 8 February 2022

      Je connais même un Bon Pote qui a écrit un article sur le sujet ! https://bonpote.com/le-consensus-scientifique-sur-le-rechauffement-climatique-est-il-de-100/

      Reply
    2. Ddu 11 February 2022

      Les sources de Zemmour? François Gervais, Vincent Courtillot: de vraies pointures internationales! Tel Einstein qui avait révolutionné la mécanique de Newton, ou récemment Raoult qui a trouvé le remède miraculeux pour éradiquer le Covid (il reste encore malgré tout pour Raoult quelques petits réglages à faire), ces deux-là vont nous révolutionner la science du climat. Gervais, j’en veux!

      Reply
  14. Bruno E 8 February 2022

    Ah ah ! Le bon troll ! Quand j’ai reçu la notification par mail, ma toute première pensée a été : “ah bon, il a un programme écologique lui ?!”. j’ai cliqué, piqué par la curiosité. Tu m’as tué !

    Reply
  15. jicky 8 February 2022

    ce mec est sur une autre planète…. mais vraiment, quoi. Au sens propre. Pas celle où tout part en vrille niveau environnement…

    Reply
    1. Duss 9 February 2022

      Il se pose en repart contre le grand remplacement ! Priorité numéro 1 pour les 50 années à venir !

      Reply
  16. Voilouvoilette 8 February 2022

    Bref et concis, merci Bon Pote. Je confirme que voter Zemmour ne fait pas partie de mon programme cette année (et n’en fera jamais partie d’ailleurs)

    Reply
  17. Arno37 8 February 2022

    Aucun risque de voter pour lui, son programme sur sa façon de gérer “l’insécurité” m’en avait déjà dissuadé…
    Vas-tu essayer de faire une synthèse des programmes environnementaux de chaque candidats ou tu fais un “one shot” Zemmour???

    Reply
  18. Jean-Didier 8 February 2022

    Excellentissime Bon Pote : le plus court arricle de l’histoire du site Bon Pote 😁… il vaut mieux en rire qu’en pleurer…

    Reply
  19. Dominique 8 February 2022

    ce type est de toute façon un négationniste. Il n’y a rien à en attendre

    Reply
  20. bdd13 8 February 2022

    Oui, l’affaire était entendue depuis longtemps, mais merci de faire un rapide condensé.
    Reste à analyser les autres candidats, qui pour l’instant, non pas montré une réelle prise de conscience, compréhension et analyse de la situation.
    Les journalistes ne les incitent pas non plus.
    Un vrai désastre cette campagne.

    Reply
    1. gastéropode masqué 8 February 2022

      Si on s’arrête à Le Pen, Zemmour, Pécresse et Macron, en effet, pas grand espoir à l’horizon…
      Heureusement, il y a l’Avenir en Commun de la France Insoumise. Bien qu’imparfait – quel programme ne l’est pas ? – il reste de très loin le programme le plus pertinent en matière d’écologie et de justice sociale. Les programmes d’EELV (Jadot) et du NPA (Poutou) proposent aussi des choses, même si moins ambitieuses.
      A vérifier quand même avec le débunkage de Bon Pote 😉

      Reply
      1. Duss 9 February 2022

        L’avenir en commun avec un leader qui ne fait pas peur à tout le monde c’est intéressant. Reparlons en en 2027

        Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Restez informé des dernières parutions

RESTEZ INFORMÉ DES DERNIÈRES PARUTIONS