Média indépendant sur l'environnement, 100% financé par ses lecteurs

Vidéo : Thinkerview et Charles Gave, analyse d’un discours climatosceptique

Publication :
Mis à jour :
Vignette charles gave YT
©Crédit Photographie : Valentine Michel / Bon Pote
Sommaire
Dépliez le sommaire de l’article

Rarement un homme comme Charles Gave aura été capable d’enchainer autant de mensonges sur le climat en 30mn comme il l’a fait sur Thinkerview.

Malheureusement, la vidéo sur Thinkerview réalise 420 000 vues en 6 jours. Des centaines de milliers de personnes désinformées et qui n’auront pas forcément les informations nécessaires. Chaque fois que Pierre Larrouturou avançait un argument, même en citant un rapport scientifique, Charles Gave lui reproche d’être un politique en campagne… et il est vraiment difficile de se faire entendre.

Nous allons donc revenir sur les principaux arguments mensongers de Charles Gave. 100% de ces arguments ont déjà été réfutés dans des articles sur Bon Pote, et notamment dans l’outil que nous avons créé “Le diner du siècle“.

La vidéo de Thinkerview est à retrouver ici. Le sujet du changement climatique devient central après 2h05min.

Et voici la vidéo à retrouver sur Youtube. Bon visionnage, et dites-nous ce que vous en avez pensé en commentaires !

Timers :

2.09.30 : promotion du livre climatosceptique de Steve Koonin, La part d’incertitude. De nombreux relais, dont Sud Radio, Valeurs Actuelles… la crème de la crème… + l’argument du best seller

2.11.12 : presque certain que la température monte, pas la première fois dans l’histoire : réponse avec les travaux de synthèse du GIEC

2.11.19 : “c’est de source humaine ? Personne n’a pu le prouver de façon scientifique” : réponse avec les travaux de synthèse du GIEC

2.11.33 : personne n’a construit un modèle de climat qui fonctionne : réponse avec un article sur les modèles climatiques

2.15 – 2.16.20 : nous savions déjà pour le changement climatique d’origine humaine en 2010. A voir, cette vidéo avec Claude Allègre face à Valérie Masson-Delmotte

2.17 : réponse sur la forme de Pierre Larrouturou et intervention Thinkerview “800 000 ans”.

2.27.58 : “que dire des extrêmes climatiques ? Les discours alarmistes de type on va tous mourir ?”

2.29 :45 : “discussion avec les assureurs”

2.31.43 : “D’abord le CO2 personne n’a prouvé”… Avant que Thinkerview lui dise qu’il dit “une grosse connerie “

2.33.42 : “le permafrost je ne sais pas s’il fond ou pas” : réponse avec un article complet sur le pergélisol

2.34.45 : “la masse de l’Antarctique est en train de croitre” : c’est faux, voici un article complet sur l’Antarctique

2.36.45 : “y a des endroits où la température monte, d’autres non, et c’est à cause des villes” : c’est faux, cf les températures des océans… voir cet article sur les canicules marines

2.39.30 : votre discours a-t-il convaincu ?

2.42.44 : Bjorn Lomborg, climatosceptique

2.44.35 : “la science et la technologie vont régler le problème”

2.48.45 – 2.49.25 : la hausse des températures se passent dans les températures basses

POUR ALLER PLUS LOIN

Envie de creuser le sujet ? Cet article pourrait vous intéresser !

9 Responses

  1. Tentative de réponse à la question : sous quelle forme serait-ce pertinent de réfuter le discours ?
    @Thomas Wagner votre article est super, votre vidéo aussi. J’ai regardé l’une après l’autre les vidéos (Grave et Allègre).

    1er point
    Pour la forme de votre vidéo, ce que vous pourriez faire de mieux pour les personnes susceptibles de croire ce que dit C. Grave, c’est effectivement un arrêt sur image avec l’insertion d’un texte court / ou d’une autre image qui montre que ce qu’il dit est à côté de la plaque.
    Par exemple, quand il parle des températures agréables de sa résidence secondaire à Avignon, envoyer une image du Canada avec la mention “été 2022, 50 degrés au Canada” et puis de la France “été 2022 x degrés à Avignon”. Ou encore, une moyenne des températures estivales à Avignon depuis 80 ans. Quand il parle des assureurs paf arrêt sur image et envoi des titres de presse qui parlent des décisions des assureurs de ne plus assurer. L’image vaut mille mots et a l’avantage d’être aussi courte que la stupidité avancée.

    2ème point.
    C. Gave, comme C. Allègre, ont un aplomb de folie pour proférer des stupidités qui laissent pantois. Même avec le nez dans leur m… ils ne changeront jamais d’avis.
    En face d’eux, P. Larrouturou et V. Masson-Delmotte ont des graphiques en main, des données sourcées et étayées… et l’énervement qui monte. Ils sont seuls, car les journalistes ne les aident pas, ou pas beaucoup.
    Ce qui m’a intéressée, c’est quand C. Allègre reprend la parole et ne laisse même pas V. Masson parler. Il fait ça parce qu’il comprend très vite qu’elle va questionner sa légitimité (tout début de la vidéo).
    Peut-être que démonter cette assurance en s’attaquant systématiquement à leur légitimité est une piste ?

    1ère proposition : pouvoir contre-argumenter avec la même assurance, très vite. Ex. de Steve Koonin, pouvoir répondre du tac au tac “je vous arrête, Steve Koonin est un climatosceptique connu, sa position ne tient pas comparée aux faits étayés et sourcés des milliers d’études scientifiques qui ont établi depuis des décennies que le réchauffement climatique était 100% d’origine humaine”.
    2ème proposition : utiliser l’humour ou la dérision pour tout le discours. Le fait qu’il a 80 ans, qu’il connaît mieux la vie que tout le monde. Ben oui, mais il n’en est pas plus qualifié sur les questions climatiques. Larouturou a 59 ans, mais il a étudié la question beaucoup plus en profondeur. Rebondir quand il dit qu’il n’est pas un spécialiste (il me semble qu’il le dit à un moment de la vidéo), lui dire effectivement, donc on va plutôt laisser parler les spécialistes sur ce sujet (toujours en revenir à la légitimité).
    3ème proposition : former les journalistes pour qu’ils soient en mesure de dire “c’est une connerie” pour toutes les propositions délirantes. Qu’ils arrêtent d’inviter des climatosceptiques à s’exprimer. Mais vu que ce qui fait de l’audience, ce sont les engueulades, ça va être dur.

  2. Charles Gave se dit libéral et attaché à la liberté de parole, il n’en est rien. Sur son site l’institut des libertés, il s’est senti obligé de revenir sur son intervention catastrophique sur Thinkerview, qu’il a qualifiée de piège pour ne pas avoir à se remettre en question. J’ai voulu laisser un commentaire critique sur les 3 protagonistes (MM Gave, Larrouturou et Sky), responsables à mes yeux d’un débat très en deçà de ce que l’on pouvait espérer: il n’a bien sûr pas été publié. Seuls les commentaires allant dans son sens ou chantant ses louanges ont été publiés. Suis-je surpris ou juste déçu par ce type manipulateur que j’écoutais dans son domaine de compétence même si je ne partageais pas les idées ?

  3. N’hésitez pas à aller sur CaptainFact aussi, c’est pas mal comme outil de fact-checking participatif.

    C. Gave avait déjà balancé du propos climatosceptique niveau 0 sur Thinkerview il y a deux ans. Sur CaptainFact, on ne l’a pas raté (en même temps, vu la qualité de ses arguments… c’était du gâteau).

  4. la vraie question est de savoir de qui Charles Gave sert-il les intérêts mais ça on peut le deviner et remercier Thinkerview de l’avoir invité car l’absurdité de ses arguments et sa suffisance desservent de manière très efficace la cause climatoseptique. j’aurais aimé avoir les motivations de Thinkerview à inviter ce mec

    1. Thinkinview se veut (veulent?) neutre et relativement apolitique en cherchant à ouvrir le débat, c-a-d en donnant la parole à tous le monde. Sauf que donner la parole à des nazes n’est en rien constructif. Lorsqu’on a une maladie, on ne va pas donner son avis à tous ses amis, seulement au médecin. Evidemment qu’il y a plein de sujets très subjectifs, mais même en ce qui concerne le climat, il y a suffisamment d’éléments factuels pour ne pas avoir à inviter/écouter des climato-sceptiques. Ca n’a pas d’intérêt.

Nouveau commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Sommaire
Auteur
Thomas Wagner
Prendra sa retraite quand le réchauffement climatique sera de l’histoire ancienne

Article 100% financé par ses lecteurs​

Bon Pote est 100% gratuit et sans pub. Nous soutenir, c’est aider à garder cet espace d’information libre pour tous.

9 Responses

  1. Tentative de réponse à la question : sous quelle forme serait-ce pertinent de réfuter le discours ?
    @Thomas Wagner votre article est super, votre vidéo aussi. J’ai regardé l’une après l’autre les vidéos (Grave et Allègre).

    1er point
    Pour la forme de votre vidéo, ce que vous pourriez faire de mieux pour les personnes susceptibles de croire ce que dit C. Grave, c’est effectivement un arrêt sur image avec l’insertion d’un texte court / ou d’une autre image qui montre que ce qu’il dit est à côté de la plaque.
    Par exemple, quand il parle des températures agréables de sa résidence secondaire à Avignon, envoyer une image du Canada avec la mention “été 2022, 50 degrés au Canada” et puis de la France “été 2022 x degrés à Avignon”. Ou encore, une moyenne des températures estivales à Avignon depuis 80 ans. Quand il parle des assureurs paf arrêt sur image et envoi des titres de presse qui parlent des décisions des assureurs de ne plus assurer. L’image vaut mille mots et a l’avantage d’être aussi courte que la stupidité avancée.

    2ème point.
    C. Gave, comme C. Allègre, ont un aplomb de folie pour proférer des stupidités qui laissent pantois. Même avec le nez dans leur m… ils ne changeront jamais d’avis.
    En face d’eux, P. Larrouturou et V. Masson-Delmotte ont des graphiques en main, des données sourcées et étayées… et l’énervement qui monte. Ils sont seuls, car les journalistes ne les aident pas, ou pas beaucoup.
    Ce qui m’a intéressée, c’est quand C. Allègre reprend la parole et ne laisse même pas V. Masson parler. Il fait ça parce qu’il comprend très vite qu’elle va questionner sa légitimité (tout début de la vidéo).
    Peut-être que démonter cette assurance en s’attaquant systématiquement à leur légitimité est une piste ?

    1ère proposition : pouvoir contre-argumenter avec la même assurance, très vite. Ex. de Steve Koonin, pouvoir répondre du tac au tac “je vous arrête, Steve Koonin est un climatosceptique connu, sa position ne tient pas comparée aux faits étayés et sourcés des milliers d’études scientifiques qui ont établi depuis des décennies que le réchauffement climatique était 100% d’origine humaine”.
    2ème proposition : utiliser l’humour ou la dérision pour tout le discours. Le fait qu’il a 80 ans, qu’il connaît mieux la vie que tout le monde. Ben oui, mais il n’en est pas plus qualifié sur les questions climatiques. Larouturou a 59 ans, mais il a étudié la question beaucoup plus en profondeur. Rebondir quand il dit qu’il n’est pas un spécialiste (il me semble qu’il le dit à un moment de la vidéo), lui dire effectivement, donc on va plutôt laisser parler les spécialistes sur ce sujet (toujours en revenir à la légitimité).
    3ème proposition : former les journalistes pour qu’ils soient en mesure de dire “c’est une connerie” pour toutes les propositions délirantes. Qu’ils arrêtent d’inviter des climatosceptiques à s’exprimer. Mais vu que ce qui fait de l’audience, ce sont les engueulades, ça va être dur.

  2. Charles Gave se dit libéral et attaché à la liberté de parole, il n’en est rien. Sur son site l’institut des libertés, il s’est senti obligé de revenir sur son intervention catastrophique sur Thinkerview, qu’il a qualifiée de piège pour ne pas avoir à se remettre en question. J’ai voulu laisser un commentaire critique sur les 3 protagonistes (MM Gave, Larrouturou et Sky), responsables à mes yeux d’un débat très en deçà de ce que l’on pouvait espérer: il n’a bien sûr pas été publié. Seuls les commentaires allant dans son sens ou chantant ses louanges ont été publiés. Suis-je surpris ou juste déçu par ce type manipulateur que j’écoutais dans son domaine de compétence même si je ne partageais pas les idées ?

  3. N’hésitez pas à aller sur CaptainFact aussi, c’est pas mal comme outil de fact-checking participatif.

    C. Gave avait déjà balancé du propos climatosceptique niveau 0 sur Thinkerview il y a deux ans. Sur CaptainFact, on ne l’a pas raté (en même temps, vu la qualité de ses arguments… c’était du gâteau).

  4. la vraie question est de savoir de qui Charles Gave sert-il les intérêts mais ça on peut le deviner et remercier Thinkerview de l’avoir invité car l’absurdité de ses arguments et sa suffisance desservent de manière très efficace la cause climatoseptique. j’aurais aimé avoir les motivations de Thinkerview à inviter ce mec

    1. Thinkinview se veut (veulent?) neutre et relativement apolitique en cherchant à ouvrir le débat, c-a-d en donnant la parole à tous le monde. Sauf que donner la parole à des nazes n’est en rien constructif. Lorsqu’on a une maladie, on ne va pas donner son avis à tous ses amis, seulement au médecin. Evidemment qu’il y a plein de sujets très subjectifs, mais même en ce qui concerne le climat, il y a suffisamment d’éléments factuels pour ne pas avoir à inviter/écouter des climato-sceptiques. Ca n’a pas d’intérêt.

Nouveau commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

PARCOURS THÉMATIQUE

soutenez-nous pour de l’information à la hauteur des enjeux climatiques

Bonpote est un média 100% indépendant, en accès libre et repose entièrement sur le soutien de ses lecteurs.

À lire également