Le monde d’après ! … Enfin presque

monde d'après

Je n’étais pas bien sûr de comprendre ce qu’était ‘le monde d’après’. Alors j’ai essayé de faire comme les gens intelligents : j’ai ouvert Linkedin, pour lire et écouter les leaders, les vrais managers, les coronapreneurs… Et je n’ai pas été déçu ! Après mon 153ème webinaire sur ‘le monde d’après‘, je commence à apercevoir à quoi vont ressembler les dix prochaines années, qui n’auront rien à voir avec les dix que nous venons de vivre. Vraiment rien à voir. Ayons ensemble un aperçu de l’avenir radieux qui nous attend !

Le changement, c’est maintenant

Depuis un mois, je sens vraiment que tout a changé. Fini le mensonge, l’égoïsme, la course au profit. Maintenant, nous avancerons ensemble, vers un monde meilleur. Enfin c’est ce qu’a dit Jean-Kévin, Chief Coronavirus Officer. Anciennement facilitateur/disrupteur/conférencier en parole libérée, il fait maintenant des vidéos très intéressantes où il nous explique ‘comment réussir son confinement‘. Oui, parce qu’il est interdit de le rater votre confinement : fini vos journées passées avec votre jogging troué et votre dernier shampoing qui date de 3 semaines. Grâce à coach Jean-Kévin, vous allez changer !

Rassurez-vous, les entreprises ont également changé. Fini le temps où elles surfaient sur n’importe quelle occasion pour faire de la récupération. Aujourd’hui, on mise tout sur l’honnêteté, la solidarité. Regardez Danao par exemple. Quel bel exemple ! Quelle spontanéité ! Minute douceur

Danao et le monde d'après
Comment ça, le post est sponsorisé ? Vous sous-entendez qu’on paye pour … Quelle indignité.

Impossible n’est pas français

Dans le monde d’après, les français ont enfin compris qu’il fallait consommer différemment. Vous imaginez le bonheur, quand j’ai appris que les ventes d’Amazon avaient explosé en France pendant le confinement ! Besancenot a même comparé la période avec les fêtes de Noël… C’est fou comme Amazon est indispensable pour l’espèce humaine depuis 1994. Avant, les gens étaient tristes, menaient une existence minable. Depuis, ils commandent sur Amazon. Indispensable je vous dis. Tout cela pour le bonheur de milliers d’employés qui se sont occupés des commandes, évidemment sans protection. Heureusement que Jeff, qui a la main sur le coeur, va redistribuer une partie des 24 milliards qu’il a gagné pendant la crise.

Les français vont également faire attention à ce qu’ils mangent. Moins de viande, plus de produits locaux. D’ailleurs, c’est les larmes aux yeux que j’ai appris la réouverture des drives chez McDonald’s. Le témoignage de cette personne passant du 91 à Vélizy (pile 1 kilomètre) et qui en profite pour aller chez Macdo est d’ailleurs touchant ! Je crois que les français ont compris où étaient les priorités et que nous allons aller de l’avant.

macdo et le monde d'après

Salaire indexé sur l’utilité sociétale

J’ai toujours été le premier fan d’Emmanuel Macron. Quiconque ose dire le contraire serait un sacré menteur. Manu, c’est le meilleur. Lors de son discours du 13 avril, il a évoqué la possibilité d’indexer le salaire sur l’utilité sociétale. EH HO Manu, fallait le dire que tu lisais Bon Pote ! En tout cas je suis bien d’accord avec toi. Mieux payer les personnes qui font tourner le pays, c’est vraiment une belle idée. J’ai donc hâte qu’on inverse les salaires de l’infirmier et de la caissière avec celui de Nabilla. Dis Manu, tu penseras aussi à faire un geste pour les agriculteurs? Parce qu’avec les sécheresses en cours, pas sûr que l’été soit de tout repos.
En tout cas, très beau coup politique, plus de risque de grève. Ils se sont un peu calmés, ils y ont cru !

Nos impôts serviront enfin à sauver la planète

Autre bonne nouvelle, plus jamais l’Etat ne dépensera un euro sans que cela ne serve l’intérêt général. Il serait par exemple impensable que l’Etat vienne en aide à des entreprises du secteur aéronautique ou automobile, sans engagement fort de leur part, chose qu’on leur demande maintenant depuis plus de deux décennies. #Plusjamaisça ! Alors oui, les mauvaises langues diront que l’Etat a rejeté vendredi dernier un amendement demandant des contreparties climat à ces mêmes entreprises, qui vont recevoir 20 Milliards d’euros d’aides de l’Etat. Ces mêmes mauvaises langues diront que certains français se foutent de la gueule du monde et continuent à prendre l’avion pour faire un Paris-Marseille, même en temps de confinement. Là aussi, encore une fois, le périmètre de 1km est respecté ! Sûrement que des gens qui ont une bonne raison, je n’en doute pas une seconde.

l'avion et le monde d'après

Profitons-en pour citer François-Marie Bréon, climatologue et auteur du cinquième rapport du GIEC, en audience à l’Assemblée nationale en juillet 2019 :

Pffff il a rien compris au monde d’après François-Marie, tu veux casser l’ambiance ?

Nos politiques seront éthiques !

La cerise sur le gâteau à la française. Après avoir rappelé à quel point certains de nos politiques étaient brillants, à l’instar de Gérard Larcher, Agnès Buzyn ou encore Sibeth Ndiaye, ce coronavirus nous a montré à quoi allait ressembler le monde d’après. Un monde où la liberté des français ne sera pas entravée, et où encore une fois, l’argent public sera bien dépensé. Je vous vois venir : vous allez me parler des 4 millions dépensés pour contrôler le confinement avec des drones ? Oui, mais ça n’a rien à voir, puisque C. Castaner et D. Lallement le disent. Ce sont des hommes de confiance, des hommes bons. Vraiment hâte de le voir, ce nouvel épisode de Black mirror.

En tout cas, le clientélisme auprès des minorités religieuses, c’était dans le monde d’avant. Pas dans le monde d’après. Nous sommes dans un Etat laïque, et il n’y aura aucune exception faite. Enfin, sauf pour une petite messe clandestine à Paris, où les policiers ont été invités à rentrer à la préfecture. Et oui ! Nous avions eu la preuve avec Mulhouse, Dieu protège du Coronavirus. C’est scientifiquement prouvé, le cousin d’un ami qui connaît le chien d’un barman l’a vu sur internet.

En parlant de clientélisme, le judoka du retournement de veste est en pleine forme en ce moment. Regardez son excitation à l’idée que le gouvernement fasse appel à lui :

Quand j’ai vu les rumeurs cette semaine d’un possible retour de Valls lors d’un remaniement ministériel à venir, je me suis dit que le monde d’après, ça allait vraiment être cool. Vous vous rappelez de Manuel Valls ? Mais si ! L’homme politique qui est un coup à gauche, un coup à droite, mi-espagnol mi-épagneul breton, avec la langue toujours au centre. Je crois que le seul truc que Manuel n’a jamais léché pour avoir un peu de pouvoir, ce sont les barres dans le métro parisien. Et encore, je les trouve particulièrement propres ces temps-ci.

Et puis, il y a l’Europe

Si vous n’aviez pas encore compris à quoi allait ressembler le monde d’après, j’ai 3 excellentes nouvelles qui vont vous donner le sourire.

La première, c’est que l’Europe a bien compris que nous devions nous recentrer sur l’économie locale. C’est d’ailleurs pour cela que l’UE a donné son feu vert à un accord de libre-échange avec le Vietnam le lundi 30 mars.
La deuxième bonne nouvelle, c’est que nos voisins belges continuent leur sortie du nucléaire, en remplaçant des centrales nucléaires par des centrales à gaz. En matière de transition écologique, ils sont brillants ! Parfait pour respecter les accords de la COP21. Non vraiment, quelle belle initiative !

Tout ça, c’est bien mignon, mais ce n’est rien comparé à la meilleure nouvelle pour le monde d’après. Le 12 avril, le Guardian nous informait que BlackRock avait remporté l’appel d’offres lancé par la Commission Européenne pour l’accompagner dans sa stratégie ESG. Dans ce contrat figurait également l’objectif de stimuler la croissance de la finance verte et le développement du marché des produits financiers durables. AHAHAHAHAHAH. Bande de sous merdes. Vous imaginez à quel point j’ai été heureux de savoir que c’était BlackRock qui allait nous dire comment sauver la planète !
Les mauvaises langues diront qu’il y a des conflits d’intérêts, qu’on se moque du monde. Communistes !

Le mot de la fin

Vous l’aurez compris, tout ce qui se passe depuis un mois montre bien que le monde d’après n’aura vraiment rien à voir avec l’ancien. Les français ont pris la mesure de ce qu’il fallait faire pour le changement climatique, et seront aidés par l’Europe. Bien sûr, nous n’en avons pas parlé, mais nous seront également aidés par nos amis chinois et américains, qui ont bien pris la mesure des événements. Qu’est-ce que je les envie les américains, d’avoir le choix entre Biden et Trump, deux défenseurs de l’environnement comme eux ! Le monde d’après je vous dis !

Vraiment, je sens que ce Coronavirus a changé la donne. D’ailleurs, les émissions mondiales de CO2 ont baissé de 5% avec le covid-19. C’est presque ce qu’il faut par an pour atteindre nos objectifs. J’imagine que vous êtes tous prêts à vivre un virus par an, en ajoutant chaque année quelques jours de plus de confinement ?
Allez, restons optimistes.

Restez informé des dernières parutions

Articles similaires

Commentaires

2 Comments

  1. cigitmondy 22 avril 2020

    Quelques grosses entreprises ont demandé de mettre “temporairement” au rencart les normes environnementales. Les profits et dividendes étaient en perte de vitesse, va falloir remettre les compteurs à jour. (https://www.novethic.fr/actualite/environnement/climat/isr-rse/petrolier-automobile-aeronautique-l-industrie-mondiale-veut-alleger-les-exigences-environnementales-pour-faciliter-la-relance-post-covid-19-148466.html)
    Quelques esprits chagrins disaient qu’il y aurait un effet rebond après la baisse du CO2, et j’étais de cet avis.
    Et là c’est le summum : (https://www.novethic.fr/actualite/environnement/climat/isr-rse/relance-economique-ou-green-deal-europeen-les-deux-repond-le-commissaire-franz-timmermans-148473.html)
    Non, je suis certain qu’il faudra un événement du style, météorite, ou trapp de Sibérie avec entre 40 et 80% de disparus pour que l’humanité se dise merde, c’était donc vrai. Et encore dans le lot, il y en aurait qui certifieraient qu’ils n’avaient pas été prévenus.
    Chasser le naturel par la porte, il revient par la fenêtre.
    je ne suis pas optimiste, je suis réaliste, c’est ainsi. (C’est ainsi que les hommes vivent et leurs baisers au loin les suivent – Aragon)

    Répondre
    1. Bon Pote 22 avril 2020

      Il faut un Thanos ! Mais un Thanos 2.0, qui vise les plus gros pollueurs d’abord… Et ceux qui chantent avec de l’auto-tune !

      Répondre

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

RESTEZ INFORMÉ DES DERNIÈRES PARUTIONS