Média indépendant sur l'environnement, 100% financé par ses lecteurs

Aidez-nous à grandir et à imposer l’écologie dans les médias !

Moins de 1% de nos lecteurs et lectrices soutiennent Bon Pote !

Pour multiplier nos analyses et enquêtes tout en conservant la rigueur indispensable pour une information de qualité, nous avons besoin de vous.

3000

4000

Plus que 30 Jours

Bon Pote est un média indépendant et sans publicité, entièrement financé par ses lectrices et lecteurs. 

Le programme énergie du Rassemblement National : surconsommation et flambée des factures d’énergie

Publication :
Mis à jour :
Programme énergie du RN vignette
©Crédit Photographie : Capture d’écran LCI débat législatives 2024
Sommaire
Dépliez le sommaire de l’article
Getting your Trinity Audio player ready...

Dans la campagne européenne puis cette campagne législative, les prix de l’énergie et de l’électricité sont devenus un sujet phare pour les candidats. 

C’est bien normal : alors que les factures d’électricité ont grimpé de 40% depuis 2021 et que le pouvoir d’achat est un sujet de préoccupation majeur, tout électeur est en droit de se demander s’il est condamné à payer plus cher ses factures d’énergie. 

Avec le programme du Rassemblement National, malgré les éléments de langage de ses candidats, la réponse est claire : c’est oui, car vous serez condamné à consommer plus d’énergie et à rester enfermé dans la consommation de pétrole et de gaz dont le prix dépend de la géopolitique et du bon vouloir des pétro-monarchies, en plus de causer le réchauffement climatique. 

Avec le Rassemblement National, fin de la sobriété et de l’efficacité, malgré leur absolue nécessité

L’intégralité des rapports énergie et climat vous le diront : il n’est pas possible d’atteindre la neutralité carbone en consommant toujours autant d’énergie. A partir de là, il existe deux leviers pour consommer moins tout en continuant à bien vivre : la sobriété et l’efficacité.

Avec la sobriété, les services rendus par l’énergie sont préservés au bon niveau pour tous en revoyant les usages. C’est le cas lorsque des transports en commun sont déployés dans les centres urbains denses, quand des normes poussent les constructeurs automobiles à déployer des gammes de véhicules plus légers ou quand les grandes surfaces sont obligées par la loi à ne pas pousser la climatisation au-delà d’une certaine limite (26°C en France). 

L’efficacité quant à elle consiste à améliorer les procédés techniques à iso usage pour préserver les services, comme avec l’isolation des bâtiments, l’amélioration des performances de l’électroménager ou l’éclairage avec des ampoules LED, moins consommatrices que les ampoules à incandescence.

Le plan “Marie Curie”

Mais pour le RN, tout cela prendrait fin. En 2022, pendant la campagne présidentielle de Marine Le Pen, le RN avait publié un « plan Marie Curie », un document de 30 pages dédiées mentionné dans le programme de Jordan Bardella. 

Il y est explicitement écrit que « les scénarios de référence RTE ne rompent pas avec les délires sur la « sobriété » des Verts et des lobbys décroissants ». La couleur est annoncée, alors même que les scénarios de référence de RTE de 2021 n’intégraient pas outre mesure de sobriété, celle-ci étant plutôt renvoyée à un autre scénario alternatif.

L’efficacité quant à elle est à peine citée, sauf pour mentionner dans le résumé que « L’ensemble des scénarios anticipant la consommation de 2050 misent sur des performances d’efficacité énergétiques optimistes mais peu réalistes. » On l’aura compris, les baisses de consommation ne sont pas leur sujet.

Pour cette campagne de 2024, ces orientations sont confirmées par Jordan Bardella qui a annoncé vouloir supprimer toutes les réglementations liées au « Diagnostic de Performance Energétique » (DPE) dans les bâtiments. 

Cela signifie que les passoires thermiques, dans lesquelles vivent généralement des foyers précaires qui ne peuvent pas se chauffer, seront dispensées de travaux d’isolation pour permettre aux locataires de vivre décemment. Dans ce contexte, nous pouvons aussi nous interroger sur l’avenir de l’aide d’Etat « Ma Prime Rénov’ » qui permet de financer la rénovation thermique des bâtiments…

Des hypothèses de consommation électrique tout aussi farfelues que dangereuses

Sans surprise, leur plan prévoit donc de larges surconsommations d’électricité : plus de 940 TWh, contre 475 TWh en 2019, soit le double de consommation… et donc le double de production qu’il faudrait couvrir !

Source : Contexte

Extrait du « plan Marie Curie » du RN de 2022 : des surconsommations dans tous les sens, des pertes qui n’évoluent pas alors qu’elles devraient augmenter avec l’électrification, des bâtiments qui consomment autant sans isolation et un terme de consommation de 5,22 TWh (parce que pas 5,23) en cas de croissance

Sur l’hydrogène, le RN vise 170 TWh alors que nous ne sommes même pas à 1 aujourd’hui et que tous les experts appellent à la prudence. Sur les bâtiments, les consommations sont en baisse alors que toutes les politiques d’efficacité sont dans le viseur du RN. 

Bref, la surconsommation est bien leur horizon, mais il est légitime de douter du sérieux avec lequel ils ont construit cette perspective de consommation qu’ils prévoient de couvrir… quasi exclusivement avec du nucléaire et de l’hydraulique.

Moratoire sur l’éolien, fin des politiques publiques sur le solaire

Le RN a fait de l’éolien un vrai totem et prévoit de stopper net tous les nouveaux projets. Les éoliennes existantes seront démantelées à la fin de leur durée de vie sans être remplacées. Après avoir voulu un moratoire en 2022 sur le solaire, le RN annonce désormais vouloir mettre des droits de douane et conditionner les politiques publiques à l’existence d’une filière européenne. 

Autant dire que le solaire devrait connaître un sérieux coup d’arrêt. Sur l’éolien offshore, le RN annonce qu’ils stopperont tous les appels d’offre.

Ceci ne peut conduire qu’à une chose : la hausse de vos factures d’électricité. C’est tout simplement mathématique : si la demande monte mais que l’offre n’est pas là, les prix montent. C’est d’autant plus vrai que dans Les Echos, Jean-Philippe Tanguy, l’un des députés RN s’intéressant à l’énergie, a affirmé « ne pas avoir peur de l’autonomie totale » ou de devoir augmenter nos moyens de production rapidement, probablement avec des centrales à gaz. Nous sommes en droit de douter de cette idée avec la crise gazière que nous venons d’affronter.

Par ailleurs, se priver de l’éolien offshore est une terrible erreur alors que les prix des appels d’offre sortent autour de 40 €/MWh, ce qui est compétitif même si vous ajoutez les coûts de raccordement ou l’intégration au système électrique.

Un programme nucléaire hors sol contraire aux capacités de la filière

Surconsommation et moratoire sur des énergies compétitives : vous voyez déjà vos factures flamber. Pour contrer les critiques, le RN souhaite s’appuyer sur un programme nucléaire délirant : 5 paires de réacteurs nucléaires type EPR1 (comme celui en construction à Flamanville, dont les coûts et les délais ont explosé) en service dès 2033 (selon le programme mis à jour et publié par Contexte) pour un budget qu’ils estiment entre 70 et 90 Md€. 

Ce calendrier est tout simplement intenable, EDF ayant d’ailleurs signalé qu’ils souhaitaient plutôt construire un nouveau modèle dont le premier réacteur pourrait être en service au plus tôt en 2035 (et vraisemblablement plutôt en 2037). Vouloir plus de nucléaire qu’EDF avec des délais plus serrés, il fallait le faire.

La réalité est que ce programme voulu par le RN n’a aucun fondement industriel et ne pourrait pas nous permettre de couvrir nos besoins ou nous passer des énergies fossiles. Accrochez-vous à vos factures…

Les baisses de taxes, un cache misère parfois illégal qui ne toucherait même pas les entreprises

Seule perspective de baisse de facture : le RN annonce vouloir revenir sur la hausse des prix du gaz prévue en juillet prochain et baisser la TVA sur toutes les énergies (électricité, gaz, carburant).

Rappelons déjà que la TVA n’est pas payée par les entreprises et que cette mesure ne profiterait donc en rien à leur facture énergétique. Pour les particuliers, baisser la TVA serait une mesure indifférenciée : tout le monde en profiterait, qu’il gagne le SMIC ou 150 000€/mois, sachant que les hauts salaires sont ceux qui consomment le plus d’énergie, rendant ainsi cette mesure profondément inégalitaire.

Ensuite, une baisse de TVA n’implique pas nécessairement une baisse de prix pour le consommateur. Pour les restaurateurs par exemple, la baisse de la TVA de 2009 n’a pas engendré la baisse de prix attendue : les restaurateurs en ont généralement profité pour augmenter leur marge, tout comme pourraient le faire les stations-services et les fournisseurs d’énergie.

Sur le carburant, la baisse de la TVA est contraire à la directive TVA de l’Union Européenne et les taxes sont claires : le taux de TVA sur le carburant doit être le taux maximal, entre autres pour éviter que tous les camions et véhicules ne fassent leur plein au même endroit en Europe.

Le RN cite souvent la Pologne en exemple pour dire qu’eux l’ont bien fait, mais ils oublient de dire qu’une procédure d’infraction avait été ouverte et que la Pologne a fini par rehausser son taux de TVA.

Enfin, il faut parler du coût : 17 Md€ de manque à gagner pour l’Etat, dont 10 Md€ pour les carburants, 4,5 Md€ pour l’électricité et 2,5 Md€ pour le gaz. Comment financer cela, alors que cela inciterait à des surconsommations d’énergies fossiles importées ? Mystère. Il est d’ailleurs probable que le RN revienne en réalité dessus lorsqu’il aura vu les résultats de son audit des finances de l’Etat promis à son arrivée au pouvoir.

Un prix français de l’électricité… pour quoi faire ?

Autre cache-misère voulu par le RN : un prix français de l’électricité. Comprendre qu’ils voudraient qu’après leur sortie du marché déguisée, le prix de l’électricité soit celui de notre système électrique.

Nous allons faire court sur ce point : avec un moratoire sur l’éolien et le solaire et un programme nucléaire qui ne verrait le jour qu’en 2035, ceci ne fera en rien baisser les factures d’électricité. En revanche, si vous voulez actuellement payer moins cher votre électricité, vous pouvez opter… pour une offre de marché ! 

Certains fournisseurs d’électricité, et même EDF, proposent en ce moment des prix 20% moins chers que le tarif réglementé, avec possibilité d’y revenir à tout moment. Nul besoin de sortir du marché ou de changer les formules donc, c’est un autre mensonge du RN dans son programme.

Des consommations en hausse, la poursuite des énergies fossiles et des cache-misères pour faire croire à des baisses de factures

Ainsi, le programme du RN est clair : la hausse de consommation subie, les énergies fossiles et un programme de production électrique qui n’a aucune chance de se réaliser.

Les baisses de taxes ou « un prix français de l’électricité » ne sont qu’un vague cache-misère à tout cela comme nous l’avons démontré. Si vous avez aimé la crise énergétique de 2022, préparez-vous à ce qu’elle se reproduise. 

POUR ALLER PLUS LOIN

Envie de creuser le sujet ? Cet article pourrait vous intéresser !

4 Responses

  1. Ultra lacunaire sur l’énergie. Le renouvelable est par définition intermitent, quand on vous balance des chiffres qui montrent qu’une éolienne produit de l’électricité moins cher que le nucléaire ils se basent en général sur l’hypothèse que l’éolienne tourne 24h/24h et n’a jamais de maintenance. Les réacteur aussi on des maintenances mais quand ils fonctionnent, ils fonctionnent tout le temps, peu importe la météo. NON la facture ne va pas “flamber” si on démantelle les éolienne (ce qui est stupide d’ailleurs mais soit), puisque elles représentent 4 % de la consommation énergétique du pays, c’est parfaitement ridicule de penser qu’on ne peut pas compenser ces 4 % avec un regain du nucléaire qui lui représente 40 % alors que les prétendus écologistes essaient de lui casser la gueule depuis des années sous prétexte que c’est dangereux (on rappelle que les chiffres officielles des morts à Fukushima (accident majeur de niveau 7, soit le maximum possible avec Tchernobyl) a fait selon l’ONU dernièrement : 0 mort dû à la radioactivité et aucune augmentation de cancer explicable par autre chose que l’augmentation de dépistage. Nos dirigeants ont détruit toute la recherche dans l’énergie la plus propre et la moins dangereuse (oui il y a moins de mort causé par le nucléaire que par l’éolien, le risque d’accident est tellement faible qu’on en fait un évènement mondial qui ne cause maintenant plus aucun mort) tout ça pour faire plaisir aux pseudo écolos qui de toute évidence ne savent pas se renseigner ou vivent dans une paranoïa folle par manque de connaissance du sujet ou par simple clientelisme et pourquoi pas par défaillance psyologique. Et on s’étonne que maintenant notre filière du nucléaire et à la ramasse et que ça justifie de s’en débarasser ? Quelle plaisanterie, c’est un trahison de tous les français, tout comme la libéralisation du marché de l’électricité qui n’est pas remise directement en question par le NFP, ça ça ferait encore une source d’argent littéralement gratuite mais comme ça nécessite de prendre position contre l’Europe on préfère taper les riches de notre pays plutôt que ce de l’Europe qui pillent toutes les nations depuis des décennies. Oui le programme du RN est pourrie écologiquement parlant, il est minable et son programme économique pareil, c’est de la daube. Mais le NFP malgré ses bonnes idées a des idées toute aussi pourrie et parfois même super dangeureuse, heureusement qu’il n’ont pas officiellement dit qu’ils était contre le nucléaire sinon toute leur crédibilité serait déjà morte mais ils ne se sont pas positionné pour non plus et trahiront l’intérêt des français à la moindre occasion en détruisant le seul truc avec l’armée qui rend notre pays viable et crédible à l’heure actuelle. Ne parlons évidemment pas de toutes les polémiques idéologiques du pays, des manifs contre le RN (des gens se prétendent démocrate et manifeste contre un vote !), des absurdités et conneries sans nom sorties de la bouche des LFI et vous comprendrez que des français préfère sacrifier l’économie du pays plutôt que de tuer le pays directement. Vous êtes indigne du métier de journaliste (ce que vous n’êtes probablement pas) n’avez aucun recul, vous permettez de sortir des conneries parce que vous allez voter pour ce partie en particulier et n’essayez même pas de convaincre. Aucun élément cité ici ne ferait changer d’avis un électeur RN, on doit vous croire sur parole avec des pseudo chiffres qui sortent d’une vulgaire addition (si je prend 20 000 euro à 10% des français, hop, chapeau magique j’ai plein d’argent) sans même parler des potentiels effets néfastes que cela induirait, dans un autre article vous avez même dit qu’on pouvait financer le projet du NFP avec la fortune de Bernard Arnault, vous êtes au courant qu’il a pas 2 millards de billet chez lui ? Il possède des actions et du patrimoine, des biens matériels, l’argent il l’a pas totalement sur lui, vous allez lui demander de vendre ses entreprises à qui pour qu’il finance le programme ? Entreprises dont certaines se trouvent en France, actions qui appartiennent à des entreprises françaises également. L’économie c’est pas juste faire des additions et prendre de l’argent à des riches en la donnant au pauvre pour acheter la paix social, ils vont faire quoi de cet argent les plus pauvre ? Acheter 1 mcdo par jour ou investir pour l’économie du pays, nul part j’ai vu un projet de déprivatisation, de rachat des entreprises françaises, d’augmentation des industries publiques, on parle seulement du secteur publique sans préciser. Moi je m’en branle qu’on monte mon SMIC de 200 euro, je serais pas plus heureux avec 200 balles par mois j’en ai franchement rien à branler, je veux un truc qui fait du sens et une vraie paix sociale, pas des menteurs et traitres qui pensent qu’ils vont m’acheter avec un petit billet parce que je suis trop con pour comprendre plus loin que le principe d’un plan de relance Keynesien en le simplifiant à outrance comme si on était une bande de débile. A chaque fois que je regarde une vidéo sur la chaîne de Mélenchon j’ai l’impression de revenir en maternelle, c’est parfaitement insupportable et insultant.

    1. Ce qui est pointé du doigt (même si on peut y relever une absence de nuance, je vous l’accorde), c’est les projections irréalistes et complètement à la ramasse du RN concernant l’énergie : on ne peut pas se permettre ce type de croissance et de consommation considérant les limites planétaires et le dérèglement climatique.

      Au sujet des manifestations contre le RN, il s’agit SURTOUT de manifestations contre l’idéologie fasciste et contre les idées portées par le RN (tiens tiens). Il s’agit d’un moyen d’expression collective protégé par la liberté de manifestation. Contrairement à des manifestants d’autres bords, ils ne descendent pas dans les rues pour faire peur aux gens en faisant des saluts nazis ou pire pour des ratonnades, le visage couvert (de honte ?).

      Concernant le programme économique du NFP qui, vous l’aurez remarqué, n’est PAS mentionné dans cet article (il s’agissait simplement de débunker le programme énergie du RN), je vous laisse vous renseigner, tout est à disposition sur internet. Et si, ce bon vieux Bernard ferait bien de lâcher un peu de sa moulaga (ça ne lui fera pas de mal, promis) pour la justice sociale et la sobriété énergétique.

  2. Article très pertinent qui montre bien la déconnexion, pour ne pas dire l ignardise, des membres du parti du RN avec les problématiques énergétiques. Un prix français de l’électricité n a effectivement pas de sens, même si une régulation accrue de l énergie est probablement nécessaire a la fois en France et en Europe.
    Par contre, c’est vrai que les appels d offres éolien sortent à 40€/MWh aujourd’hui mais je doute que cela reflète pas leur coût réel de production donc je serais assez mesurée sur ce chiffre. L avantage de l éolien offshore, pas encore vraiment disponible en France, est surtout sa disponibilité qui je l espère sera confirmée aux alentours de 40%.

Nouveau commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Sommaire
Auteur
Nicolas Goldberg
Nicolas Goldberg est responsable énergie au think tank Terra Nova et consultant dans le secteur

Article 100% financé par ses lecteurs​

Bon Pote est 100% gratuit et sans pub. Nous soutenir, c’est aider à garder cet espace d’information libre pour tous.

4 Responses

  1. Ultra lacunaire sur l’énergie. Le renouvelable est par définition intermitent, quand on vous balance des chiffres qui montrent qu’une éolienne produit de l’électricité moins cher que le nucléaire ils se basent en général sur l’hypothèse que l’éolienne tourne 24h/24h et n’a jamais de maintenance. Les réacteur aussi on des maintenances mais quand ils fonctionnent, ils fonctionnent tout le temps, peu importe la météo. NON la facture ne va pas “flamber” si on démantelle les éolienne (ce qui est stupide d’ailleurs mais soit), puisque elles représentent 4 % de la consommation énergétique du pays, c’est parfaitement ridicule de penser qu’on ne peut pas compenser ces 4 % avec un regain du nucléaire qui lui représente 40 % alors que les prétendus écologistes essaient de lui casser la gueule depuis des années sous prétexte que c’est dangereux (on rappelle que les chiffres officielles des morts à Fukushima (accident majeur de niveau 7, soit le maximum possible avec Tchernobyl) a fait selon l’ONU dernièrement : 0 mort dû à la radioactivité et aucune augmentation de cancer explicable par autre chose que l’augmentation de dépistage. Nos dirigeants ont détruit toute la recherche dans l’énergie la plus propre et la moins dangereuse (oui il y a moins de mort causé par le nucléaire que par l’éolien, le risque d’accident est tellement faible qu’on en fait un évènement mondial qui ne cause maintenant plus aucun mort) tout ça pour faire plaisir aux pseudo écolos qui de toute évidence ne savent pas se renseigner ou vivent dans une paranoïa folle par manque de connaissance du sujet ou par simple clientelisme et pourquoi pas par défaillance psyologique. Et on s’étonne que maintenant notre filière du nucléaire et à la ramasse et que ça justifie de s’en débarasser ? Quelle plaisanterie, c’est un trahison de tous les français, tout comme la libéralisation du marché de l’électricité qui n’est pas remise directement en question par le NFP, ça ça ferait encore une source d’argent littéralement gratuite mais comme ça nécessite de prendre position contre l’Europe on préfère taper les riches de notre pays plutôt que ce de l’Europe qui pillent toutes les nations depuis des décennies. Oui le programme du RN est pourrie écologiquement parlant, il est minable et son programme économique pareil, c’est de la daube. Mais le NFP malgré ses bonnes idées a des idées toute aussi pourrie et parfois même super dangeureuse, heureusement qu’il n’ont pas officiellement dit qu’ils était contre le nucléaire sinon toute leur crédibilité serait déjà morte mais ils ne se sont pas positionné pour non plus et trahiront l’intérêt des français à la moindre occasion en détruisant le seul truc avec l’armée qui rend notre pays viable et crédible à l’heure actuelle. Ne parlons évidemment pas de toutes les polémiques idéologiques du pays, des manifs contre le RN (des gens se prétendent démocrate et manifeste contre un vote !), des absurdités et conneries sans nom sorties de la bouche des LFI et vous comprendrez que des français préfère sacrifier l’économie du pays plutôt que de tuer le pays directement. Vous êtes indigne du métier de journaliste (ce que vous n’êtes probablement pas) n’avez aucun recul, vous permettez de sortir des conneries parce que vous allez voter pour ce partie en particulier et n’essayez même pas de convaincre. Aucun élément cité ici ne ferait changer d’avis un électeur RN, on doit vous croire sur parole avec des pseudo chiffres qui sortent d’une vulgaire addition (si je prend 20 000 euro à 10% des français, hop, chapeau magique j’ai plein d’argent) sans même parler des potentiels effets néfastes que cela induirait, dans un autre article vous avez même dit qu’on pouvait financer le projet du NFP avec la fortune de Bernard Arnault, vous êtes au courant qu’il a pas 2 millards de billet chez lui ? Il possède des actions et du patrimoine, des biens matériels, l’argent il l’a pas totalement sur lui, vous allez lui demander de vendre ses entreprises à qui pour qu’il finance le programme ? Entreprises dont certaines se trouvent en France, actions qui appartiennent à des entreprises françaises également. L’économie c’est pas juste faire des additions et prendre de l’argent à des riches en la donnant au pauvre pour acheter la paix social, ils vont faire quoi de cet argent les plus pauvre ? Acheter 1 mcdo par jour ou investir pour l’économie du pays, nul part j’ai vu un projet de déprivatisation, de rachat des entreprises françaises, d’augmentation des industries publiques, on parle seulement du secteur publique sans préciser. Moi je m’en branle qu’on monte mon SMIC de 200 euro, je serais pas plus heureux avec 200 balles par mois j’en ai franchement rien à branler, je veux un truc qui fait du sens et une vraie paix sociale, pas des menteurs et traitres qui pensent qu’ils vont m’acheter avec un petit billet parce que je suis trop con pour comprendre plus loin que le principe d’un plan de relance Keynesien en le simplifiant à outrance comme si on était une bande de débile. A chaque fois que je regarde une vidéo sur la chaîne de Mélenchon j’ai l’impression de revenir en maternelle, c’est parfaitement insupportable et insultant.

    1. Ce qui est pointé du doigt (même si on peut y relever une absence de nuance, je vous l’accorde), c’est les projections irréalistes et complètement à la ramasse du RN concernant l’énergie : on ne peut pas se permettre ce type de croissance et de consommation considérant les limites planétaires et le dérèglement climatique.

      Au sujet des manifestations contre le RN, il s’agit SURTOUT de manifestations contre l’idéologie fasciste et contre les idées portées par le RN (tiens tiens). Il s’agit d’un moyen d’expression collective protégé par la liberté de manifestation. Contrairement à des manifestants d’autres bords, ils ne descendent pas dans les rues pour faire peur aux gens en faisant des saluts nazis ou pire pour des ratonnades, le visage couvert (de honte ?).

      Concernant le programme économique du NFP qui, vous l’aurez remarqué, n’est PAS mentionné dans cet article (il s’agissait simplement de débunker le programme énergie du RN), je vous laisse vous renseigner, tout est à disposition sur internet. Et si, ce bon vieux Bernard ferait bien de lâcher un peu de sa moulaga (ça ne lui fera pas de mal, promis) pour la justice sociale et la sobriété énergétique.

  2. Article très pertinent qui montre bien la déconnexion, pour ne pas dire l ignardise, des membres du parti du RN avec les problématiques énergétiques. Un prix français de l’électricité n a effectivement pas de sens, même si une régulation accrue de l énergie est probablement nécessaire a la fois en France et en Europe.
    Par contre, c’est vrai que les appels d offres éolien sortent à 40€/MWh aujourd’hui mais je doute que cela reflète pas leur coût réel de production donc je serais assez mesurée sur ce chiffre. L avantage de l éolien offshore, pas encore vraiment disponible en France, est surtout sa disponibilité qui je l espère sera confirmée aux alentours de 40%.

Nouveau commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

PARCOURS THÉMATIQUE

soutenez-nous pour de l’information à la hauteur des enjeux climatiques

Bonpote est un média 100% indépendant, en accès libre et repose entièrement sur le soutien de ses lecteurs.

À lire également