Jean Michel CAC 40, Expert Marchés Financiers depuis Mars 2020

Jean Michel CAC 40

Cette semaine, entorse à la règle. Je fais tout, vraiment tout, pour ne pas parler de finance. Mais après notre mécanicien de l’Ain expert en pandémie mondiale, j’ai aperçu récemment un nouveau type de virus. Ce virus, il s’appelle JEAN MICHEL CAC 40. Vous ne le connaissez pas ? Je vous le présente.

Qui est Jean Michel CAC 40 ?

Jean Michel vit une vie paisible, avec sa femme et ses deux enfants, dans son pavillon de banlieue à Melun. Employé de mairie, il s’ennuie terriblement derrière son pc toute la journée. Alors le soir, quand il rentre, au lieu de prendre soin de Géraldine (sa femme), il se cultive. Il alterne entre BFM TV, Hanouna, et son cousin Jean-Guy Lébontuyaux qui publie énormément sur Facebook. C’est justement en voyant une publication de son cousin, sur le prix du kilo de cerises au marché d’été d’Aix-en-Provence en 1994, que Jean Michel a eu une révélation, une évidence : son truc, C’EST LA FINANCE DEPUIS TOUJOURS.

Depuis le 9 mars, Jean Michel s’est senti investi d’une mission : commenter toute l’actualité économique sur Facebook, tous les jours, parfois même plusieurs fois par jour. Et oui, quand on est expert, pourquoi ne pas en faire en profiter la terre entière ? Jean Mich, on ne la lui fait pas à lui. Son palmarès ? Réussir à gagner une enchère sur Ebay sur une chaise de jardin en juillet 2013 (volé à Suzette_13 à la dernière seconde), et une vente d’embauchoirs en janvier 2019 sur LeBonCoin.

Message perso Jean Michel

Jean Mich, j’ai un message pour toi. Est-ce que tu peux fermer ta gueule Jean Mich ?

Mais bordel, qu’est-ce qui t’a pris ? ”GNEUGNEUGNEU CAC 40 en baisse c’est la fin du monde GNEUGNEUGNEU Chériiiiiiie achète de l’essence le pétrole va baisser GNEUGNEUGNEU c’est un coup des services secrets portugais si la bourse va monter demain !!”

Je n’en PEUX PLUS des experts Twitter et Facebook qui commentent l’activité économique. C’est d’ailleurs très souvent les mêmes qui sont à la fois virologues, traders, manager facilitateur agiliste et quand ils ont le temps, experts sur le nucléaire. Wow. 60 millions de prix Nobel en France, quelle nation incroyable ! Vraiment, et j’insiste, je ne comprends pas ce qu’il se passe dans la tête des gens pour commenter tout et n’importe quoi, surtout quand ce n’est pas leur domaine. Pis, ils sont absolument certains de ce qu’ils disent. J’ai un ami, pas très connu, qui disait ‘ L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit‘. Bah Jean-Michel, il affirme, signe, et envoie par courrier recommandé.

Comment appréhender les marchés financiers

Maintenant, je vais vous décrire certains points qui vont paraître évidents pour certains, mais compte tenu des questions que je reçois plusieurs fois par jour depuis un mois, j’espère aider certaines personnes d’éviter de se faire avoir.

1) La conseillère clientèle qui vous vend des produits ‘de la bourse’

Que cela soit bien clair : quand Françoise Pactole, conseillère clientèle PEA du Crédit Mutuel, vous appelle car ‘c’est le moment d’investir en bourse‘, ne l’écoutez pas. Vraiment pas. Jamais même. Si Françoise y connaissait quelque chose, elle ne serait pas là pour commencer. Si elle était si maligne que cela, elle serait sur une plage au chaud en train de faire du daytrading 2 heures dans la semaine, et le reste du temps elle serait en Thalasso.

Jean Michel se fait arnaquer par une conseillère clientèle en banque
Merci chers pigeons clients !

Je vous le précise car je l’ai vécu deux fois dans ma vie. La première, il y a quelques années, quand j’ai reçu un appel de ma banque. ‘Ecoutez, vous savez, la bourse, ça monte, ça descend, et là je sens que ça va monter‘. Elle était tombée sur le bon client. Non seulement elle n’avait pas regardé ma fiche métier, sinon elle n’aurait pas osé me dire un truc pareil, mais en plus, je n’aime pas trop qu’on se foute de ma gueule. ‘Ah bon, et vous croyez que je me mets long sur quoi ? Vous me conseillez de prendre du leverage sur de l’Indice ou du stock ? ‘Ah là Françoise, elle s’était mise à trembler de la patte. Elle ne m’a plus rappelé, étonnant non ?

Plus récemment en 2019, mon conseiller clientèle qui me conseillait vivement d’acheter ‘avant que les taux ne remontent’. Je suis un peu taquin, je lui ai demandé d’où il sortait son info. ‘ah vous savez, on a des infos très sérieuses d’analystes chez Amundi‘. Ah oui ? C’est marrant, mais moi je voyais plutôt une économie européenne qui peinait à dégager de la croissance, et c’est pas en augmentant les taux que tu fais repartir l’économie. Pour la petite histoire, la BCE confirmait un mois plus tard qu’elle gelait les taux… Moralité de l’histoire, si votre conseiller veut vous vendre des produits : raccrochez-lui au nez.

2) Jean-Guy Lébontuyaux, expert en pétrole

Personne, je dis bien personne, n’est capable de prédire l’avenir. Pas besoin d’être trader algorithmique pour comprendre cela. Ce n’était déjà pas possible en 2008, mais encore moins maintenant, où nous avons de plus en plus de gros tarés mégalomanes à la tête des Etats. Si Trump a mal dormi, il peut vous faire valser des dizaines de milliards sur les marchés en un tweet, au petit-dej.

maxime, pour Jean Michel

Pourquoi Dieu a-t-il créé les économistes ? Pour que les météorologues aient l’air intelligent. Cet adage est vieux comme le monde, et d’autant plus vrai dans un domaine : le pétrole. Plus précisément, le prix du pétrole. PERSONNE n’a jamais été capable de le prédire, et je vous mets au défi de me prouver le contraire. C’est un marché extrêmement complexe. Il est extrêmement difficile de connaître au dollar près les breakeven des pays exportateurs, c’est-à-dire à quel prix le baril devient rentable. Pourtant, j’ai vu deux animaux venir étaler leur confiture cette semaine sur le marché mondial du pétrole, dont l’un deux dans un magnifique live Facebook, où il a commencé par ”bon j’y connais pas grand chose et je ne suis pas expert, mais‘. Mais ferme-la alors non ?

Cours du WTI, dont Jean Michel raffole
Source : oilprice.com

Soyez extrêmement vigilants quand on vous ‘assure que ça va se passer’. Faites comme moi avec Jean Michel Blanquer : s’il annonce un truc, faites le contraire. Le mec qui vous donne son bon conseil sur le prix du pétrole, c’est souvent le même qui vous a recommandé d’acheter un titre navigo à l’année fin février, pour économiser un mois. Quand tout le monde nous avait annoncé un pétrole qui allait doubler après l’attaque d’un drône en Arabie Saoudite, finalement, le marché avait à peine bougé. En revanche, depuis qu’un mec qui aime acheter des armes françaises discute avec un russe pas fan des Tchétchènes, le monde se met à trembler. Ajouter à cela un petit virus, et vous avez le cocktail molotov.

‘ Hey Vladou, viens on fait une blague à Donald

PS : le seul que j’ai vu ne pas dire de conneries sur le pétrole, c’est Matthieu Auzanneau. Je vous recommande d’ailleurs chaudement ses deux livres, dont Or noir, la grande histoire du pétrole, qui est un livre fleuve dont je n’ai pas perdu une goutte.

PS² : si une personne vous recommande quelque chose, demandez-vous quel est son intérêt à le faire. Je ne dis pas ça pour Goldman Sachs, qui en 2008, nous annonce un pétrole à 200$, et en profite pour liquider toutes ses positions longues sur le pétrole. Ahhhh Goldman….

3) Ne pas se faire avoir par les titres

J’ai vu plusieurs de mes amis, que j’estime très intelligents, se faire avoir par un gros titre cette semaine. Alors oui, vous avez raison de vous méfier, surtout de Jeff Bezos. Mais prenez cet exemple de titre putaclic du Courrier international :

Jean Michel Bezos

Ce qui est vrai ici, c’est que Kelly Loeffler (sénatrice américaine), suite à une réunion de crise sur le coronavirus avec les ‘top health officials’ du pays, a vendu pour plus de 3 millions de stock options dans le mois qui a suivi, juste avant que la crise ne touche durement les marchés. En matière d’éthique Kelly, c’est notre Cahuzac. La vidéo est très drôle, elle nous joue celle qui ne comprend pas. Bah oui, Kelly la finance, c’est pas son truc, arrêtez de l’accuser ! Comment ça, son mari est le CEO de la New York Stock Exchange ?

Kelly a fait du délit d’initié, de l’inside comme on dit chez nous les enfoirés. Cela veut dire qu’elle a eu des informations privilégiées, qu’elle n’avait pas le droit de s’en servir, mais que c’était quand même beaucoup trop tentant. Peut-on reprocher, comme le montre ici le Courrier international, la même chose à Jeff Bezos ? Si vous ne le saviez pas encore, je boycotte Amazon. Mais vous savez ce que j’aime encore moins qu’Amazon ? C’est le mensonge et la course au clic. Je vais donc faire une chose incroyable, défendre Jeff. J’avais vu passer l’annonce il y a 45 jours qu’il venait de vendre une partie de ses actions pour plus de 4 milliards de dollars. Bon, très bien. Sauf que c’était prévu dans le contrat qu’il le fasse :

Date de l’article : 13 février. Quand est-ce que le courrier international vient raconter n’importe quoi derrière, avec une photo qui présente Jeffouille comme le roi des connards ? le 24 mars.
Au même titre que certains de mes contacts, l’auteur de l’article est tombé dans le panneau. Cela arrive à tout le monde, l’erreur est humaine. En espérant que Jeff ne découvre pas que tu diffames sur son dos, parce que je crois qu’il a quelques milliards devant lui s’il a envie de t’emmerder.

4) Même les meilleurs peuvent se tromper

La règle d’or, c’est toujours de questionner et de remettre en question ce que vous lisez ou entendez (sauf si c’est Keanu Reeves). Je me suis surpris à entendre une erreur de Gaël Giraud, homme pour qui j’ai un immense respect. Paniqué, j’ai posé la question à mon entourage, mes gars sûrs. Verdict : je confirme que Gaël Giraud s’est trompé en disant qu’au-delà d’interdire la vente à découvert, il fallait fermer les bourses (31.10m).

Tout d’abord, et contrairement à ce que Jean Michel et ses copains révolutionnaires anarchistes racontent, la Finance a un lien avec l’économie réelle. Quand l’Etat français lève 5 milliards sur les marchés, c’est pour financer nos fonctionnaires, construire vos routes, payer les professeurs, etc… Fermer les marchés en pleine pandémie, c’est limiter l’accès aux financements des Etats (en tout cas le rendre beaucoup plus difficile). C’est également fermer l’accès à certaines entreprises, qui ne pourront plus faire d’IPO, ni d’augmentation de capital, ni lever de la dette aussi facilement.

Ensuite, comment ces acteurs trouveraient-ils de l’argent ? Les Banques Centrales, celles qui sont critiquées par les mêmes complotistes ? Par la dette privée ? Non, ce n’est vraiment pas le moment de fermer les bourses. Surtout quand on voit les résultats sur l’économie réelle du virus aux USA, qui ont enregistré en une semaine, plus de 3 millions de chômeurs en plus. Rajouter un peu de panique là-dedans ne va sûrement pas aider.

Vautours land

Enfin, et c’est surtout là-dessus que j’insiste, les conflits d’intérêt. Fermer quelles bourses ? Toutes les bourses ? Vous pensez un instant qu’ils sont tous copains, et vont se mettre d’accord ? Vous pensez un instant que même si les USA ferment leurs marchés, les pays qui ne sont pas (ou peu) touchés par le virus vont acquiescer aussi facilement ? La finance, ce n’est pas le pays des bisounours. C’est comme la politique : si tu peux enterrer l’autre, en lui laissant la tête dehors pour t’en servir jusqu’à sa mort, tu le fais.

On a enfin retrouvé Benjamin Griveaux ! Il va bien.

En parlant de conflits d’intérêts, vous pensez vraiment que les patrons de bourse vont laisser les bourses se fermer avec le sourire ? Vous pensez qu’ils n’ont aucune relation chez les politiques ? Dois-je vous rappeler que le mari de Kelly Loeffler, est le patron de la NY Stock Exchange ? J’imagine très bien que la fermeture des marchés arrangerait certains gérants, qui voient leurs actifs fondre comme neige au soleil. Mais j’imagine également que des mecs qui ont pris des positions vendeuses et qui prient chaque soir pour que le marché se fasse dégoupiller tous les jours, n’accepteront jamais de ne pas empocher leur pactole.

Fermer les marchés est un vrai sujet. Frédéric Lordon l’avait évoqué il y a 10 ans, et je suis tout à faire prêt à en débattre, et même à accepter de les fermer s’il le faut. Mais surtout pas maintenant, en pleine pandémie. Je suis le premier à souhaiter plus de régulation et plus d’éthique en finance, mais cela se prépare, en pensant à l’impact que cela aura sur l’économie réelle.

Le Mot de la fin

J’ai volontairement évité de parler de QE (Quantitative Easing), de QE for people, des compagnies d’aviation qui pleurent pour que l’Etat les renfloue alors qu’elles ont utilisé 96% de leur liquidité pour du buyback les 10 dernières années… Puisque j’en parlerai dans un article à venir, dont le sujet sera ‘comment doit-être utilisé l’argent public au sortir du confinement’.

Ici, je voulais surtout rappeler que quand on y connait rien, soit on pose des questions, on se documente, soit on se tait. C’est fou comme cela parait simple, mais si certains d’entre vous traînent sur les réseaux sociaux (ou dans les bars PMU), ils comprendront ce que je veux dire.
Personne, PERSONNE n’est capable de prédire ce qu’il va se passer sur les marchés dans les mois à venir. Absolument personne. Plus que jamais dans l’histoire, nos économies sont internationalisées, et dépendantes de bien plus de facteurs qu’une simple décision politique nationale. Aujourd’hui, les marchés financiers sont extrêmement volatiles, et même les personnes sur qui nous devrions nous reposer ne sont pas fiables. La semaine dernière, j’ai vu Christine Lagarde dire qu’elle ne viendrait pas en aide aux Etats, puis lâcher 750 milliards 3 jours après.

Personne n’avait prévu qu’un virus parti de Wuhan allait confiner un tiers des habitants de la planète. C’est ce qu’on appelle un cygne noir : théorie selon laquelle  un certain événement imprévisible a une faible probabilité de se dérouler et qui, s’il se réalise, a des conséquences d’une portée considérable et exceptionnelle. Vraiment, tout peut arriver en 2020. Il y a même eu aujourd’hui une rébellion en Chine. Reprenez un peu de popcorn, je sens que l’année va être longue.

https://twitter.com/ConflictsW/status/1243537356768055296?s=20

Restez informé des dernières parutions

Articles similaires

Commentaires

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

RESTEZ INFORMÉ DES DERNIÈRES PARUTIONS