Didier Raoult est-il climatosceptique ?

Didier Raoult

En 2020, nous aurons autant entendu parler de Didier Raoult que d’Emmanuel Macron. A en croire les réactions sur les réseaux sociaux (avec des groupes de fans de plus de 400000 personnes sur FB), c’est une star de la médecine qui a découvert un traitement miracle contre la Covid-19. Manque de chance, le nouvel ordre mondial et les reptiliens le censurent et empêchent la vérité d’éclater. Nous serions donc tous confinés pour rien, alors que la solution est là, toute prête, donnée par celui qui avait annoncé que la Covid-19 ferait moins de morts que les accidents de trottinettes.

Depuis quelques années, Didier Raoult a même donné son avis sur le climat. Pente glissante Didier. Il n’en fallait pas plus à Laydgeur, vulgarisateur des questions climatiques, pour repérer le top 14 des plus grosses erreurs (climatiques) de Didier Raoult.

Compte tenu des menaces qu’ont reçu les scientifiques qui ont osé remettre en cause les travaux de Raoult sur la santé, le fact-checking ci-dessous est réalisé exclusivement avec des sources scientifiques. Nous espérons que les journalistes prendront connaissance de ce travail et ainsi n’invitent plus jamais Didier Raoult pour parler de climat (ou sans contradiction). Enfin, les arguments avancés par D. Raoult sont très souvent ceux qui sont repris par les climatosceptiques. Vous pourrez ainsi directement envoyer cet article à la personne afin d’éviter de perdre du temps !

Saviez-vous que le professeur Raoult était un climatosceptique convaincu ?

Didier Raoult a exprimé ses opinions sur le climat dans 6 tribunes entre 2013 et 2016, complaisamment mises à sa disposition par le journal Le Point pour que Didier Raoult puisse y raconter tout et n’importe quoi.

Et c’est le n’importe quoi qui l’a emporté. Allumez votre bullshitomètre !

Source : articles du Point

Il y a tellement de conneries, de mensonges et de biais que tout n’a pas pu être traité. Ont donc été sélectionnées les 14 plus grosses erreurs, en mettant pour chacune d’elles :

  • Le propos de Raoult tiré d’une des tribunes
  • Les faits scientifiques qui le contredisent
  • Les sources

C’est tout bon ? Allez go !

Propos n°1

Didier Raoult image propos 1

Il suffit de taper sur Google “Refroidissement climatique années 1970” pour s’apercevoir que cette crainte n’en a jamais été une. C’est un mythe, savamment entretenu depuis plus de 40 ans par les climatosceptiques et perpétué par des gens comme Raoult.

Source : https://journals.ametsoc.org/doi/abs/10.1175/2008bams2370.1

Quant à la fameuse couverture intitulée “The Big Freeze”, le Time magazine parle non pas du climat mondial, mais de la météo de l’hiver 76-77 aux USA… Le mois de janvier 1977 (date de l’article) était à l’époque le plus froid jamais enregistré aux États-Unis.

L’article du Time “The Big Freeze”
Source : http://content.time.com/time/subscriber/article/0,33009,918620-1,00.html
Série historique des températures en janvier aux États-Unis
Source : https://www.ncdc.noaa.gov/cag/national/time-series/110/tavg/1/1/1895-2020

Propos n°2

Didier Raoult image propos 2

L’accord de Paris signé à la COP21 ne fait nulle mention du protocole de Montréal. Et pour cause, ce dernier ne vise pas au “sauvetage de la planète” comme le dit Didier Raoult, mais “à protéger la couche d’ozone autour de la Terre en éliminant les substances chimiques responsables”.

L’accord de Paris sur le climat signé à la COP21 en 2015
Source : https://unfccc.int/files/essential_background/convention/application/pdf/french_paris_agreement.pdf
Le protocole de Montréal de 1987 sur les CFC et la couche d’ozone
source : https://ozone.unep.org/treaties/montreal-protocol

Propos n°3

Didier Raoult image propos 3

Énorme confusion ici… Raoult confond en fait :

1. Les “aérosols”, qui sont des fines particules (poussières, sulfates, suies, sel, sable…) avec un effet principalement refroidissant sur le climat. Pour en savoir plus, je vous invite à lire ce thread Twitter sur le forçage radiatif : https://twitter.com/laydgeur/status/1139905984653090817

2. Les “bombes aérosols” (des vulgaires sprays…), qui utilisaient comme gaz propulseur des CFC (chlorofluorocarbure), qui non seulement détruisent la couche d’ozone mais en plus sont des gaz à effet de serre très puissants et persistant très longtemps dans l’atmosphère.

Propos n°4

Didier Raoult image propos 4

Le GIEC n’est pas un groupe de recherche (= il ne fait pas d’études) mais évalue et synthétise les connaissances scientifiques sur le changement climatique.

Son budget annuel est peu élevé (~6 millions d’euros) car les chercheurs qui participent aux rapports sont bénévoles.

Fonctionnement et budget GIEC Source : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/comprendre-giec

À titre de comparaison, la seule masse salariale de l’IHU Méditerranée dirigé par Didier Raoult coûte environ 30 millions d’euros par an. La paille, la poutre, tout ça…

Livret de l’IHU Méditerranée dirigé par Raoult
Source : https://www.mediterranee-infection.com/wp-content/uploads/2018/11/livret-de-l-ihu_doc.pdf – page23

Propos n°5

Didier Raoult image propos 5

Non, Didier Raoult mélange tout, ce n’est pas du tout ce qui s’est passé.

Reprenons l’enchaînement des faits :

1. Allègre a écrit un livre médiocre dans lequel il a déversé toute son ignorance et sa mauvaise foi sur les sciences du climat. Le Monde titrait Le cent-fautes de Claude Allègre et Libération Climat : Allègre part en courbes.

2. Agacés de voir leur travail ainsi diffamé, 600 climatologues français signent une lettre avec 60 pages de débunk aux “instances références de la recherche scientifique française”, leur demandant de réagir et de prendre position publiquement.

Lettre des 600 scientifiques et débunk du livre d’Allègre
source : https://sites.google.com/site/appelclimat/home

3. Devant le tollé général, Valérie Pécresse alors ministre de la Recherche, demande à l’Académie des sciences d’organiser un débat avec les différentes parties et “d’établir l’état actuel des connaissances scientifiques sur le changement climatique”.

4. A la suite ce débat, et malgré les efforts désespérés d’Allègre, Courtillot et leurs soutiens, la vénérable institution a bien été obligée de se rendre à l’évidence et a rendu un rapport rappelant les principaux faits et le consensus international sur le changement climatique.

Rapport de l’Académie des Sciences sur le climat (avec lettre de Pécresse en annexe)
Source : https://www.academie-sciences.fr/pdf/rapport/rapport261010.pdf

Si vous voulez en savoir plus sur l’affaire Allègre, sachez qu’elle a été très bien décrite :

Propos n°6

Didier Raoult image propos 6

Raté, et c’est ballot car quelques mois avant cette tribune, le NASA Earth Observatory a publié un article montrant que la surface mondiale de la banquise diminue, malgré la hausse de celle en Antarctique.

Une simple recherche Google lui aurait évité de passer pour un con…

Article du NASA Earth Observatory sur la banquise mondiale
source : https://earthobservatory.nasa.gov/images/85246/despite-antarctic-gains-global-sea-ice-is-shrinking

Là où c’est cocasse, c’est que 2014 a été une année d’augmentation record, mais ensuite la banquise antarctique a brutalement décru, à un rythme jamais atteint auparavant ni dans l’Antarctique, ni même dans l’Arctique (-2 millions de km2 en 3 ans, ~superficie Arabie Saoudite).

Étude sur l’effondrement brutal de la banquise Antarctique
source : https://www.pnas.org/content/116/29/14414

Propos n°7

Didier Raoult image propos 7

Pas du tout, et il suffit juste de regarder n’importe quelles données pour s’apercevoir que c’est complètement faux, en 2013 comme maintenant. La fonte de la calotte antarctique de l’ouest s’est nettement accélérée depuis 2 décennies tandis que celle de l’est stagne.

Mass balance of the Antarctic Ice Sheet from 1992 to 2017
Source : https://www.nature.com/articles/s41586-018-0179-y%7D
Four decades of Antarctic Ice Sheet mass balance from 1979–2017
source : https://www.pnas.org/content/116/4/1095

Propos n°8

Didier Raoult image propos 8

L’ours polaire vit exclusivement en Arctique, en immense majorité sur la banquise où il peut chasser et se nourrir (les terres ne servent qu’en été lorsque la banquise disparaît).

Banquise arctique dont la surface estivale a diminué de 40% en 40 ans…

Étendue de la banquise Arctique en septembre
Source : https://climate.nasa.gov/vital-signs/arctic-sea-ice/

En fait, loin d’être “une mascarade”, l’ours polaire est classé vulnérable dans la liste rouge des espèces menacées par l’IUCN, car « le réchauffement climatique constitue la menace la plus importante pour la persistance à long terme des ours polaires ».

Évaluation de l’ours polaire sur la liste rouge des espèces menacées
Source : https://www.iucnredlist.org/species/22823/14871490 – threats

Propos n°9

Didier Raoult image propos 9

Il ne dit pas de quel modèle il parle précisément (pratique pour ne pas pouvoir être réfuté…), mais on suppose qu’il s’agit de James Hansen et son équipe de la NASA en 1988.

Modèle et scénarios de James Hansen de la NASA en 1988
source : https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1029/JD093iD08p09341

30 ans plus tard, force est de constater que le modèle a plutôt bien fonctionné, on est légèrement en dessous du scénario “business as usual”.

Comparaison entre les projections des modèles passés et les observations
Source : http://www.realclimate.org/index.php/climate-model-projections-compared-to-observations/

L’incertitude peut être décomposée en plusieurs facteurs : la variabilité interne du climat qui est prépondérante à court terme, l’incertitude des modèles, et enfin l’incertitude sur nos émissions futures, d’où l’importance des scénarios.

On ne peut pas simplement dire « le modèle ne marche pas » sans préciser le scénario évalué, ça n’a aucun sens et c’est la marque soit d’une ignorance du sujet soit d’une grande mauvaise foi. En ce qui concerne Raoult je pense qu’il y a les deux.

Si l’on regarde pour un scénario donné (A1B) les projections des 21 modèles utilisés par le GIEC dans son 4ème rapport, on ne peut là aussi que constater que ça colle bien avec ce qui a été observé depuis.

Source : http://www.realclimate.org/index.php/climate-model-projections-compared-to-observations/

Propos n°10

Didier Raoult image propos 10

Là ce sont des mensonges purs et simples, il n’y a nulle trace de ces propos dans aucune des deux études qu’il cite, Didier Raoult fabule complètement. Il oublie aussi complètement de dire que ces études s’appuient largement sur des modèles, qu’il a dénigré 5 lignes plus haut dans sa tribune…

Les deux études citées par Raoult sur El Niño :

Propos n°11

Didier Raoult image propos 11

Al Gore n’est pas du tout aussi affirmatif que le dit Raoult dans son discours de la remise du prix Nobel, même si les prédictions sont fausses.

Il parle de deux études :

  • Une qui “estime” que la banquise arctique “pourrait être complètement partie en été dans moins de 22 ans”.
  • Une autre étude, qui “avertit que cela pourrait se produire en seulement 7 ans”.
Discours d’Al Gore lors de la remise du prix Nobel en 2007
source : https://www.nobelprize.org/prizes/peace/2007/gore/26118-al-gore-nobel-lecture-2007/

Les pertes observées étaient à l’époque largement supérieures aux projections des modèles du 4ème rapport du GIEC, ce qui a conduit à faire ce genre de prédictions malencontreuses.

Comparaison des projections du 4ème rapport du GIEC avec les observations
Source : https://eprints.lib.hokudai.ac.jp/dspace/bitstream/2115/34395/5/Maslowski.pdf

Actuellement, les projections les plus récentes sur le timing de disparition estivale de la banquise comportent de nombreuses incertitudes, dues à la variabilité naturelle du climat et aux incertitudes de modélisation, mais aussi dues aux émissions futures (cf. connerie n°9 sur les modèles et les scénarios).

Étude montrant les projections de la banquise jusqu’en 2300
source : https://www.elic.ucl.ac.be/modx/users/fichefet/articles/2014_Hezel_et_al_TheCryosphere.pdf

Propos n°12

Didier Raoult image propos 12

Le 5ème rapport du GIEC est sorti un an avant cette tribune.

Dans le chapitre 9 sur l’évaluation des modèles climatiques (chapitre choisi au hasard 😉), sont citées près de 1300 études scientifiques, toutes publiées dans des revues à comité de lecture.

Difficile de faire meilleure science…

5ème rapport du GIEC : chapitre sur l’évaluation des modèles climatiques
Source : https://www.ipcc.ch/site/assets/uploads/2018/02/WG1AR5_Chapter09_FINAL.pdf

Propos n°13

Didier Raoult image propos 13

Il y a eu 7 commissions d’enquête (7 ‼️), toutes ont confirmé la probité et l’intégrité des scientifiques impliqués, et la validité de leurs études. Il faut aussi noter que ces rapports étaient TOUS disponibles et publics lorsque Raoult a écrit cette tribune…

Le Climate Gate était en fait une affaire médiatique, montée en épingle par les milieux climatosceptiques et des médias complaisants. La “trace durable” dont parle Raoult est finalement de propager comme il le fait ce genre de mensonges… 

Rapports d’enquête à la suite du piratage des mails du Climate Research Unit (CRU) :

Propos n°14

Didier Raoult image propos 14

En 1998 eu lieu un super El Niño qui a entraîné temporairement la température planétaire à la hausse, sans modifier quoi que ce soit dans la tendance de fond à l’œuvre due aux gaz à effet de serre.

Anomalies des températures globales de la planète depuis 1880
Source : https://climate.nasa.gov/vital-signs/global-temperature/

Raoult a écrit cette tribune un an après la sortie du 5ème rapport d’évaluation du GIEC, qui consacre plusieurs pages d’explications à ce “hiatus“. Dommage qu’il ne l’ait pas lu…

Résumé technique (en français) du 5ème rapport du GIEC (groupe 1)
Source : https://www.ipcc.ch/site/assets/uploads/2018/03/WG1AR5_SummaryVolume_FINAL_FRENCH.pdf

Conclusion

Je pense que c’est clair pour tout le monde : Raoult n’a absolument rien compris au fonctionnement du climat ni à la science climatique.

Abusant de sa renommée d’expert médical, il s’est permis de mentir sur les faits, de colporter de fausses informations et d’entretenir un doute extrêmement malsain. 

Il faut bien garder en tête que ce sont les mensonges et la désinformation intentionnelle de ce genre de personnes qui ont ralenti la prise de conscience climatique et l’action en faveur de la baisse de nos émissions de gaz à effet de serre. Comme le dit Greta Thunberg : « Plus grande est votre audience, plus grande est votre responsabilité »

Certains vont peut-être objecter que “oui effectivement il a dit des grosses conneries sur le climat, mais c’était entre 2013 et 2016, et donc depuis il a pu se renseigner et changer d’avis”. Vous croyez que Raoult est capable de changer d’avis ? C’est très mal le connaitre. Des journalistes de L’Obs l’ont interrogé fin avril 2020 à propos de ses sorties climatosceptiques, je vous laisse lire sa réponse :

Source : https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200430.OBS28205/didier-raoult-toute-cette-histoire-va-finir-comme-le-sang-contamine.html

La meilleure partie de l’interview reste encore le passage suivant, en complète opposition avec la réalité, mais ça en dit long sur l’ego du personnage :

Source : https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200430.OBS28205/didier-raoult-toute-cette-histoire-va-finir-comme-le-sang-contamine.html

Donc pour répondre à la question : oui Didier Raoult raconte toujours des conneries sur le climat, non il ne s’est toujours pas renseigné, et non il n’a pas changé d’avis (d’ailleurs, pourquoi le ferait-il, vu qu’il est persuadé d’avoir raison et qu’il ne se trompe jamais ?…).

Remerciements aux contributeurs de cet article :

  • @AStrochnis pour les articles du Point
  • @cassouman40 pour les modèles climatiques
  • Toute la communauté des climatologues au sens large, pour leur immense et inestimable production scientifique.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Soutenir Bon Pote sur Tipeee :

Restez informé.e des dernières parutions

Articles similaires

Commentaires

10 Comments

  1. IAN SKEP 28 novembre 2020

    BON POTE T’AS PAS HONTE ? TON DEBUNKAGE PUE A 100 MÈTRES.

    Répondre
    1. Bon Pote 28 novembre 2020

      Merci !

      Répondre
  2. Marc BARON-JOLY 14 novembre 2020

    Bonjour,
    Vous parlez beaucoup de mensonges mais je pense que ce n’est pas correct, pour qu’il y ait mensonge il faut que la personne sache la vérité et dise quelque chose de contraire à celle-ci, or si vous montrez bien que Raoult a dit des choses fausses vous n’apportez aucune preuve qu’il connaissait la vérité. Il s’est peut-être simplement trompé car effectivement le climat n’est pas dans ses domaines d’expertise et ce n’est pas la même chose. Ceci mis à part je salue le travail très fouillé que vous avez fait.
    MBJ

    Répondre
  3. Cegime 9 novembre 2020

    Excellent fact checking!
    Pour la médecine comme pour tous les sujets qu’aborde Raoult il faut aussi prendre en considération le critère age. Cette personne va prendre sa retraite dans un an, à 69 ans cela parait normal, mais malheureusement pour son égo sa carrière ne lui a pas apporté la notoriété de son melon. Ne souhaitant pas se contenter d’une notoriété aussi basse et très locale il est prêt à tout pour se faire remarquer, les faux en médecine pour que les étudiants acceptent qu’il signe leur études et se les approprient, les déclarations polémiques qui font passer à la télé et donc mieux vendre son livre (d’ailleurs le livre en question n’est pas sur l’hydroxychloroquine… bizarre ou parce qu’un livre cela laisse des traces sur l’avenir?); Bref un homme à la poursuite d’un peu de notoriété, prêt à tout pour ne pas être oublié en retraite. D’ailleurs je dois dire que votre citation de Raoult sur Al Gore et sa réussite économique est très intéressante, peut-être faudrait il ajouter à la recherche de notoriété la jalousie pécunière!

    Répondre
  4. Thierry 9 novembre 2020

    Bonjour,
    Votre accroche par mail : “c’est une star de la médecine qui a découvert un vaccin miracle contre la Covid-19.” Ça commence mal !
    On ne trouve pas un vaccin contre une maladie mais contre un pathogène (bactéries, virus,…). Le professeur Raoult ne cherche pas un vaccin lui. Il cherche à comprendre le fonctionnement du virus et les pathologies associées et cela n’est pas simple. Mais c’est son Métier.

    De plus il n’a même pas la prétention d’avoir trouvé un traitement : il a associé des molécules pour diminuer l’impact de la maladie dans les stades précoces pour diminuer la mortalité sans toutefois l’empêcher car le SARS-COV2 ne tue pas c’est la comorbidité qui amène en réanimation et c’est malheureusement le passage en réanimation qui risque de tuer. Effectivement directement le virus doit faire moins de morts que les accidents de trottinettes !
    La médecine n’est pas de votre domaine il vaudrait mieux s’abstenir d’aller sur ce champs car la critique est toujours facile.

    Le Professeur Raoult n’est pas bon sur les aspects climatiques, c’est sur! car ce n’est pas son domaine. C’est aussi une forte tête avec un fort égo OK. J’en connais plein d’autres. Il a le droit de douter car la question climatique n’est pas si simple. Cela fait depuis les années 1970 que la sonnette d’alarme est tiré sur l’ensemble des problèmes environnementaux. Vous voyez de vraies avancées ? alors ne vous trompez-pas d’interlocuteur pour aller sur ce sujet SVP.

    Pourquoi certains journalistes fouineurs dont vous vous faites l’écho sont même aller lui poser des questions sur le sujet climatique ? De plus, reprendre les arguments d’un twitteur qui balancent des morceaux à tout va n’est pas non plus en votre faveur.
    Posez-vous les bonnes questions et notamment le rôle des médias Mainstream sur les mensonges perpétrés et l’ambiance nauséabonde qui est répandu dans ce pays !
    Il faut également accepter une autre vision que celle qui celle imposé par ceux qui pataugent aux commandes de notre pays aussi intelligents soient-ils parce que sur ce coup ils ont été très mauvais ou ils nous manipulent et au final nous prennent pour des demeurés (ou pire).

    Par contre vous ne pouvez pas attaquer le Professeur Raoult sur son domaine d’expertise si vous n’en êtes pas un !

    C’est surement un des problèmes de nombreux scientifiques voire de médecins spécialisés c’est de ne pas avoir la vision globale et les interactions systémiques.

    Donc votre article m’a déçu alors que je trouvé les précédents plutôt pertinents. Encore un comme cela et vous ne serez plus un “bon pote” en ce qui me concerne.
    Bien à vous
    Thierry

    Répondre
    1. Bon Pote 9 novembre 2020

      Bonjour, tout ce qui m’intéresse, c’est que les gens arrêtent de sortir de leur domaine de compétences et n’aient pas un ton si affirmatif tout en disant de gros mensonges. C’est ma ligne de conduite, à l’écrit et dans la vie de tous les jours. Je n’aime pas la triche, je n’aime pas le mensonge. Il faudra faire avec. Concernant l’action du gouvernement, je ne fais que ça, de la critiquer ! Il suffit de lire mes papiers depuis mars.

      Répondre
    2. Mael B. 9 novembre 2020

      Commencer un commentaire en déformant grossièrement les propos de l’article, ça commence mal !
      La phrase complète est: “A en croire les réactions sur les réseaux sociaux (…), c’est une star de la médecine qui a découvert un traitement miracle contre la Covid-19″… ce qui a bien l’air de montrer que ce n’est pas ce que l’auteur pense. Bref, vous attaquer un ‘homme de paille’… et comme ça se voit, ça décrédibilise bien votre commentaire.

      Répondre
      1. Thierry 9 novembre 2020

        Mael B. Je parle de la phrase d’accroche que j’ai reçu par mail car je suis inscrit à la newsletter de bonpote ! pas du texte qui rectifie partiellement les faits.

        Répondre
  5. niceguy 7 novembre 2020

    “annoncé que la Covid-19 ferait moins de morts que les accidents de trottinettes.”

    non

    Répondre
    1. Thierry 9 novembre 2020

      niceguy je pense que vous ne savez pas de quoi vous parlez donc le mieux est de ne rien dire Merci

      Répondre

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

RESTEZ INFORMÉ DES DERNIÈRES PARUTIONS