Bon Pote a UN AN !!!

Un an de Bon Pote, ça se fête ! 41 articles plus tard, c’est l’heure du bilan. Pourquoi Bon Pote ? ‘Pourquoi écris-tu’ ? ‘Que veux-tu en faire’ ? ‘Pourquoi pas de politique’ ? Petit retour sur une année pleine d’enrichissements, où j’ai compris qu’on pouvait rire de tout, et presque avec tout le monde.

Diversité des sujets et style d’écriture

Bon Pote est né il y a un an. Je souhaitais depuis quelques années mettre par écrit des choses qui me paraissaient évidentes pour les mecs. Les premiers articles ont donc été axés sur le style. Quand je vois un type en costume avec des chaussettes blanches, ou avec une chemisette, je frôle la syncope. Puis mon entourage, mes collègues, m’ont dit ”ah tu devrais écrire sur ça, et puis ça…”. Petit à petit, je note les sujets, et si je trouve un angle différent ou drôle, je le traite. C’est comme cela que j’ai parlé des skins, des hommes qui aiment les grosses, ou encore des MGTOW.

Certains sujets ont été bien plus difficiles à traiter que d’autres. Pour écrire ‘Peut-on demander à quelqu’un de se convertir‘, j’ai dû soit lire les textes religieux moi-même, soit demander à des spécialistes de répondre à cette question. Au cas où vous vous étiez demandés si mon écriture était sourcée, la réponse est oui.
De très loin, Doit-on aimer l’homme ou l’artiste est l’article qui m’a demandé le plus de charge émotionnelle. Je n’ai d’ailleurs plus publié pendant deux mois, étant incapable de répondre à la question et de statuer une bonne fois pour toute.

Une semaine humour, une semaine sérieuse ?

Une journée sans rire ou apprendre est une journée de perdue. J’aime qu’on puisse rire de tout, discuter de tout, débattre de tout. J’ai eu des collègues et amis incroyables cette année avec qui j’ai pu parler de religion et de ventes d’armes à l’Arabie Saoudite en toute sérénité ! Un mec qui questionne et challenge un musulman sur l’homosexualité et la polygamie pendant la pause café, vous en connaissez beaucoup ? Bonjour, je m’appelle Thomas.

En y repensant, il est possible que je sois complètement taré de faire cela, surtout au travail. Mais je me permets de le faire quand je sens que la personne est ouverte et intelligente. Evidemment, ce n’est pas le cas avec tout le monde… Je ne vous cache pas que j’ai eu quelques ratés, comme avec cette génie qui m’a affirmé droit dans les yeux qu’Hiroshima avait eu lieu pendant la guerre du Viêt-Nam, sans broncher. Je regardais en l’air, savoir si c’était une caméra cachée.

Un an de bon pote, et des aventures !
Peut-être qu’elle avait raison. Le Viêt-Nam est en Amérique du Sud et Madrid est la capitale du Portugal.

Style, fréquence et… actualité politique ?

Si vous lisez des articles sur ‘comment se lancer’, une immense majorité des pros vous conseillent de vous spécialiser. Je devrais donc me cantonner, me spécialiser. Je fais déjà cela au boulot, merci, mais non merci. Quand j’écris, si j’ai envie de parler du cunnilingus et d’aborder un sujet aussi sérieux que les lanceurs d’alerte la semaine d’après, je le fais.

Concernant le style, soyons honnêtes : je ne sais pas écrire. J’apprends. Mon truc a toujours été de pouvoir lire un doc de 100 pages et de le synthétiser en 10 lignes, sûrement pas l’inverse. En relisant mes premiers articles, mon écriture est plus fluide aujourd’hui. Mais cela évoluera encore et encore.

Une écriture que j’apprécie particulièrement, ce sont les propos, style démocratisé par Alain. Des articles courts, inspirés par l’actualité et les événements de la vie de tous les jours, au style concis et aux formules frappantes, qui couvrent presque tous les domaines. C’est très certainement ce qui pourrait me correspondre le mieux. Prendre un fait divers, une connerie d’un politique, et le réfuter (le démonter) en 2-3 arguments. Le risque est bien entendu la profondeur du sujet : soit vous connaissez le sujet à l’avance, soit vous le découvrez… Je ne pourrais me permettre de donner mon avis sans avoir creusé la question pendant plusieurs heures.

Enfin, pour la fréquence, je m’en tiens à un article par semaine depuis 3 mois. C’est beaucoup d’efforts, mais être régulier est important, même si vous ne lisez pas tous les week-ends, au moins vous savez qu’un article sera là si vous en avez envie.

Bon Pote en chiffres

Passons maintenant aux chiffres ! Certains vont peut-être même vous surprendre plus que d’autres :

31000 lectures d’articles depuis la création du site. 10000 les 7 premiers mois, 10000 les 3 d’après, puis entre 5000 et 10000 par mois depuis 2 mois. Le travail commence à payer !
41 articles publiés, et un par semaine depuis 3 mois.
Heures passées par article : entre 7h et 30h, comme pour celui sur les intellectuels. L’article sur le féminisme s’est étalé sur 6 mois de travail, entre les colloques, les lectures, les discussions… J’ai une façon de travailler complètement à l’opposé des journalistes BFM tv : je creuse chaque sujet, source, et peux justifier de chaque mot écrit. Personne n’écrit à ma place.
252 abonnés par email : c’est bien, mais c’est peu ! Certains de mes meilleurs amis ne sont pas abonnés 😀
Article le plus partagé : Linkedin ! Suivi par le cunnilingus… Et les influenceuses vs pornstars.
Les articles qui ont fait le plus rire : Tinder, et bien évidemment les 30 questions indispensables I, II et III.

premier article humoristique de Bon Pote
C’est comme ça que tout a commencé…

L’article dont je suis le plus fier : lanceur d’alerte, qui a été apprécié et partagé par Stéphanie Gibaud et Maxime Renahy sur twitter. Ecrire sur des personnes et qu’elles vous disent qu’elles ont apprécié votre travail, ce n’est pas désagréable.
Nombre de regret : 0
Enfin, l’article qui a le plus impacté ma vie : sans aucun doute, voter avec son argent. Cet article m’a pris un temps fou : j’ai suivi des cours d’énergie, lu des dizaines de papiers sur l’environnement et sur la consommation citoyenne. Depuis, j’ai mangé 3 fois de la viande en 2 mois, et change petit à petit tout acte de consommation. Si mes proches m’ont trouvé insistant sur le fait de devoir consommer éthique, ils n’ont pas fini de m’entendre !

Ce que j’ai compris et amélioré

En un an, j’ai beaucoup appris. A force d’écrire, je structure mieux mes articles, les rends plus fluides. J’apprends en écrivant sur chaque sujet, ce qui je l’espère est également le cas pour vous. Ensuite, et c’est plus une confirmation : on peut discuter et débattre de tout, mais pas avec tout le monde. Je prendrai ici l’exemple du féminisme. J’ai à la fois été comparé à un pro-féministe, et à un anti-féministe. Très difficile pour certains hommes d’entendre que leur façon de penser est misogyne. Très difficile pour certaines femmes d’admettre que parfois, ce mot est utilisé à tort et à travers.

Mais le plus important, c’est donner aux personnes l’envie de lire. Une personne ne lira que si les 3 conditions suivantes sont réunies :

  1. Le sujet l’intéresse : Tinder pour un ami marié depuis 10 ans, ou le cunnilingus pour un ami homosexuel, c’est pas vraiment leur tasse de thé.
  2. Si cela lui apporte quelque chose : il doit soit apprendre, soit rire. Sinon je rembourse
  3. C’est de la qualité : personne ne va se forcer à lire de la merde. Je ne le ferais pas, même pour un ami. Bien évidemment, certains articles sont plus qualitatifs que d’autres, mais les seules constantes sont la qualité et le travail.

les projets pour l’année à venir

Quels sont les objectifs pour cette 2ème année ? En quelques points :

Continuer d’écrire un article par semaine, et essayer de passer moins de temps par article. C’est très bien de vouloir s’assurer de ce que je dis, mais je vais peut-être devoir arrêter de lire un livre entier pour m’assurer que l’auteur l’a vraiment dit 😉
Accroître le nombre de lecteurs et d’abonnés : c’est en très nette augmentation ces 3 derniers mois, et j’espère que cela va continuer. Objectif : 1000 abonnés par email !
-Faire comprendre à mes chers lecteurs que s’abonner et mettre un like de temps en temps ça ne coûte rien et m’aide énormément. Il suffiraaaaa d’une étincelle…
Progresser en communication et distribution : c’est mon gros défaut. A titre d’exemple, j’ai copié le texte de l’article Ne plus acheter (de livres) sur Amazon sur Reddit. L’article a explosé, 400+ likes, 250+ commentaires. Sauf qu’il n y a pas de lien vers mon site. C’est gratifiant pour mon écriture, mais le but c’est quand même de finir sur Bon Pote !
L’écriture semble donc plaire, en revanche, la distribution est nullllle. c’est le gros point sur lequel travailler.

Même résultat sur FB, et je quitte mon boulot #DEAL

Le mot de la fin

Un seul : MERCI !!! Merci à chaque personne qui a lu, aimé, partagé un ou plusieurs articles. Je reçois avec grand plaisir chaque compliment et remarque constructive, n’arrêtez jamais. M E R C I !!!!

Share

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *