homme simule aussi

L’homme simule aussi

Vous l’aurez compris, j’aime parler et débattre de tout. Après un sujet chiant comme la taxe carbone, cette semaine, je vais vous parler du truc le plus con que j’ai pu entendre depuis des mois. Je finissais tranquillement mon café, et là, j’apprends que l’homme simule. En bon gros beauf ‘comment ça, tu veux dire au foot’ ? ‘Non non j’te jure, y a des mecs qui simulent’. Moi qui pensais décerner la palme 2019 de la connerie sans aucune hésitation à Marlène Schiappa, voilà qu’elle trouve un adversaire de taille : la simulation masculine de l’orgasme !!

La simulation en chiffres

Puisque cela paraissait totalement farfelu, seules des études scientifiques pouvaient m’ouvrir les yeux sur ce phénomène. Un certain docteur Morgentaler a publié en 2013 un ouvrage sur l’orgasme masculin : Why Men Fake It: The Totally Unexpected Truth About Men And Sex. Il y met en exergue un certain nombre d’idées reçues, et explique que l’homme simule aussi. Et visiblement, nous serions 30% à avoir simulé !

Pis, dans une étude publiée en 2016 et portant sur 230 hommes âgés de 18 à 29 ans (86,5% se déclarant hétérosexuels, 11,8% bisexuels et 1,7 autre), les hommes simuleraient en moyenne une fois sur quatre. 1 SUR 4 !

Morpheus de matrix qui nous parle de la simulation

La science s’arrête ici pour moi. C’est trop.

5 raisons de simuler

Pour essayer de comprendre pourquoi, je suis allé voir la crème de la crème du journalisme et de la revue scientifique : Doctissimo, ELLE, Auféminin, Grazia, GQ… la crème. Voici un best of des 5 raisons majeures qui peuvent amener à simuler un orgasme :

  1. Si tu souffres d’éjaculation précoce et te sens coupable de ne pas pouvoir maîtriser la survenue de l’éjaculationL’angoisse de ne pas pouvoir s’adapter à ta partenaire, ‘tu continues de faire semblant pour masquer la précocité de l’acte.‘ Je n’imagine même pas le moment de solitude…
American Pie, Jim et la simulation
Vous reprendrez bien un peu de dessert ?

2.  Si tu es anéjaculateur anorgasmique : tu fais semblant de jouir pour ne pas avoir à imposer à ta partenaire un rapport trop long. Si tu pensais qu’être éjaculateur précoce était le pire truc au monde, tu viens de trouver ton nouveau champion !

Schéma de la simulation
Quand tu t’emmerdes au boulot …

3. ‘Si tu veux pour protéger ta partenaire, ne pas la blesser, la rassurer‘. Alors je ne sais pas avec quel type de fille cela marche, mais la seule chose qui me vienne en tête, c’est de me prendre une énorme claque si je le fais. Non, on ne la fait pas à une experte.

4. Eviter le manque de concentration : un rapport qui dure trop longtemps, qui est déplaisant ou auquel on veut mettre fin. Conseil de bon pote : laisse tourner Netflix derrière.

5. Tu es complètement bourré et cela ne viendra jamais : c’est une excuse valable, pas besoin de mentir…

J’aurais pu continuer un best of longtemps grâce à l’aide de Doctimisso. Oui, ce site où quand tu éternues trois fois, tu as un cancer généralisé , est une mine inépuisable de conneries. Une dernière pour la route ? ‘Simuler est une manière ‘polie’ d’en terminer. Comme rire à une blague qu’on n’a pas trouvée vraiment drôle‘. Je peux pourtant vous assurer que si vous me mettez devant le one man show de Tomer Sisley , à moins de me faire des chatouilles en même temps, je ne vais pas me forcer à rire.

Pourtant, en tant qu’expert et sexologue de renom, d’autres raisons me sont venues en tête : un match de ligue des champions qui commence et vous ne voulez pas rater l’hymne… Ou alors vous avez oublié de débrancher le fer à repasser… Et enfin, et surtout, votre femme vient de sonner et il est temps de se rhabiller.

Minute culture : simulation pour les nuls

J’ai tout de même appris certaines choses. Tout d’abord, l’orgasme et l’éjaculation sont associés mais dissociés dans la physiologie. Il existe des orgasmes sans éjaculation et des éjaculations sans orgasme. L’éjaculation est un réflexe local alors que ce qui déclenche  l’orgasme est cérébral. D’où la variabilité potentielle de l’orgasme.
En bon docteur, j’ai essayé de me refaire un petit historique de mes 9876 orgasmes depuis ma naissance, et… Bah non en fait. AH SI! Un but du PSG à la dernière minute en 2004. Effectivement, il est possible d’avoir un orgasme sans éjaculer. Quoi que.

Ensuite, il y a bien sûr derrière la simulation un problème d’ego‘, nous rappelle la sexologue Chantal Bachelet-Pruneau. L’homme s’imagine toujours qu’il est responsable de la jouissance ou de la non-jouissance de sa partenaire. Or, c’est faux.” Cette tendance à la simulation s’inscrirait donc dans un contexte où le mâle s’oublie dans le plaisir de l’autre, parfois de manière obsessionnelle. “C’est une façon de fonctionner qui est apparue à la fin des années 70, et maintenant beaucoup d’hommes conditionnent leur plaisir au plaisir que prend leur femme. Dans environ 5 à 10 % des cas, ce mode de fonctionnement conduira l’homme à ne plus pouvoir éjaculer”

Effectivement, certains hommes n’osent pas venir tant que leur partenaire n’a pas eu d’orgasme. Mais bordel, cela arrive aussi de ne pas venir ! CE N’EST PAS GRAVE. Il arrive également que votre partenaire ait plusieurs orgasmes, et vous, 0. Pas besoin de s’énerver, de s’inquiéter, ou de créer un compte instagram pour s’en plaindre….

Comment l’homme fait-il pour simuler l’orgasme ?

Je dois bien avouer que pour répondre à cette question, en lisant des témoignages, j’ai oscillé entre le fou rire et les pleurs. Nous avons donc des hommes qui se sont spécialisés dans la simulation de l’orgasme. D’abord, Jean-Michou, qui ‘serre son périnée pour mimer les contractions de l’orgasme’. Ensuite, Usain Bolt qui simule, et court dans la cuisine pour jeter la capote dans la poubelle. Enfin, le meilleur pour la fin… Pierre-Arthur qui ‘pousse’ des gémissements et gesticule pour faire plaisir à sa partenaire et lui faire croire qu’il est venu’. Personnellement, je n’ai pas que ça à faire de mimer George de la jungle alors que j’ai le bambou tendu comme une crampe…

Le mot de la fin

L’homme a comme pression sociale l’obligation de jouir. Car le vrai mâle, comme chacun sait, bande comme un âne, copule comme un lapin et jouit comme un robot. Difficile de ne pas comprendre les raisons qui poussent certains individus à sauver la face ! Nous dit Maïa Mazaurette.

Pourtant, RIEN, je dis bien RIEN, ne peut justifier de simuler. Aussi bien pour une femme, que pour un homme. Vous avez strictement TOUT à perdre, et rien à gagner. La sexualité est une affaire de communication, d’échanges. Parfois, le corps dit oui mais la tête non. SI vous n’êtes pas l’expert des coups d’un soir et avez la chance de faire l’amour avec la même femme, vous n’aurez jamais besoin de simuler. COM-MU-NI-CA-TION.

Enfin, si vous ne venez pas, pas la peine d’en faire un drame. Cela arrive de ne pas venir. Il n’y a rien de plus idiot que de simuler. Si vous pensez qu’il vous faut jouer la comédie, c’est qu’il faut trouver une autre partenaire… Non Jean-Marc, penser à la voisine pour venir n’est pas une solution.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *