4

Le mouvement MGTOW : Men Going Their Own Way

Reading Time: 6 minutes

MGTOW. les quoi? les MGTOW. Prononcé ‘MIG TOW’. Men Going Their Own Way.  Lorsque l’on m’en a parlé, j’ai tout de suite senti que je tenais mon invité pour dîner mercredi soir. Mais comme toujours, pour pouvoir juger, critiquer, il faut lire, comprendre, et être à même d’argumenter. Rentrons dans l’univers de nos Femens à nous.

 

Les MGTOW : qui sont-ils?

le mouvement est né (comme toujours) aux Etats-Unis dans les années 2000. Définition du manifeste sur leur site : ‘MGTOW est une déclaration de propriété sur la souveraineté’. C’est le droit de dire NON. C’est rejeter les idées préconçues et les habitudes culturelles idiotes qui définissent un homme aujourd’hui. Ne pas chercher à rentrer dans les normes sociales. 
Refuser de s’agenouiller et d’être asservi comme un vulgaire objet. Vivre d’abord pour ses propres intérêts dans un monde où c’est contre indiqué’.

Jusque là, rien de bien clivant. Sauf peut-être la dernière phrase : si tout le monde pense d’abord à son propre intérêt avant celui des autres ou de la société, notre petit cocon de confort va très vite se transformer en ligne 13 en heure de pointe.

Quels sont leurs points clefs?

après des heures passées sur leur site officiel (https://www.mgtow.com/) et forums annexes, voici en quelques points ce qu’il en ressort :

-La nature intrinsèque de la femme est très intéressée, elles vont par conséquent chercher le partenaire le plus puissant. Dans nos sociétés modernes, cela se traduit par l’homme le plus riche (très vrai post-études, avant les études, le pouvoir réside dans la beauté : oui, tu peux sortir avec Jean-Kévin, le gros débile du lycée, même avec 3 de moyenne générale, il est quand même le plus beau).

La nature de la femme inclut l’hédonisme, l’incapacité à penser sur le long-terme, le matérialisme et une agressivité sexuelle traduite par une séduction permanente latente.

Les changements technologiques et les actions politiques ont favorisé les femmes et exposé les hommes à une situation difficile : la pilule contraceptive ou les divorces en sont un exemple, où l’avantage est très clairement donné aux femmes concernant la garde des enfants.

Contrairement à ce qu’annoncent les féministes, ce sont les hommes qui sont désavantagés dans la société : le taux de suicide chez les hommes est supérieur, il y’a plus de chômage chez les hommes, et ils sont très souvent impliqués dans un travail considéré comme pénible (réparation de routes, l’armée…).
C’est factuel. Les chiffres parlent ici pour eux. Mais comme tout le monde le sait, les chiffres se manipulent aussi facilement qu’un amateur de BFM TV #CourbeduchômageHollande. Très facile à réfuter : et l’égalité des salaires, le droit de vote tardif, c’est une invention Jean-Luc?

The red pill

En référence au film Matrix, les ‘vrais’ MGTOW prennent la pilule rouge, et sont donc prêts à voir le monde tel qu’il l’est. En opposition à la pilule bleue, où l’homme reste dans un monde artificiel, cherche à tout prix à plaire et à satisfaire les attentes des femmes,
C’est ici l’un des points clefs du mouvement : se détacher de l’attraction sexuelle exercée par les femmes pour être libre. Quand on sait que l’homme pense au sexe en moyenne une fois toutes les 28 minutes, il est vrai qu’après réflexion, nous serions très certainement plus intelligents si nous pensions un peu moins avec notre jouet préféré.


L’homme ne peut pas gagner contre la femme

Si nous nous basons sur tout ce qui a été dit auparavant, l’homme sera perdant dans tout type de relation incluant une femme dans nos sociétés modernes. Par conséquent, l’homme doit suivre ‘son propre chemin’ jusqu’à ce que la société subisse une révolution ou une réforme profonde.
D’abord et surtout présent sur internet, le mouvement voit beaucoup de youtubeurs prêcher la bonne parole et présenter leur vie incroyable post pilule rouge : libre d”esprit, et surtout, plus besoin de dépenser la moitié de ton salaire pour sortir Jeanine le samedi soir. une vidéo en exemple :

https://www.youtube.com/watch?v=-KgdFZvmtFc

Je ne vous cache pas que sa façon de parler et sa façon d’être à 300% américain ont eu raison de ma patience. En revanche, la partie ‘commentaires’ est assez révélatrice des membres de ce mouvement :
‘Men going their own way? Men guarding their own wallets.’

‘No child support… No alimony, No complaining… sounds good to me..’

‘If you waste your youth chasing females you will end up nowhere. Chase excellence’

‘The only thing a woman hates more than a man is seeing a man not under her control.’ ‘Smart men don’t get married. MGTOW’

 

Critiques et réflexions

Avant toute chose, ce mouvement a le mérite d’être apolitique : aucun homme politique s’est vanté d’être affilié à ce mouvement. Ensuite, deux points importants : un MGTOW ne cherche pas le pouvoir, ni l’argent : il cherche juste à avoir les moyens de vivre sa vie comme il l’entend (de la playstation à la lamborghini, selon ses envies), mais ne vit pas pour les autres.

Il y’a rarement de fumée sans feu. Les extrêmes politiques n’existeraient pas si les partis classiques faisaient leur travail. Les femens n’existeraient pas si la misogynie n’existait pas. Les extrémistes religieux n’existeraient pas si la religion en question ne laissait pas place à l’interprétation.
Il en est de même pour les MGTOW. Si certains hommes se sentent lésés, plutôt que de leur tomber dessus, il est important d’essayer de comprendre leurs maux et d’essayer de les solutionner.

Si un homme rejoint les MGTOW, et qu’il s’en tient aux idées, il n’aura aucune conséquence néfaste pour votre existence. Mieux encore, il n’essayera pas de vous piquer votre copine. La religion devrait d’ailleurs marcher exactement de la même façon : la liberté des uns s’arrête là où celle des autres commence. Comme le disait l’ami MC Jean Gabin ‘sache que la religion n’est pas un sprint mais une course de fond, donc pense à ceux qui pratiquent depuis 40 ans, et qui n’en font pas tout un boucan’.
A partir du moment où une personne trouve dans un mouvement de quoi s’épanouir, sans nuire aux autres, pourquoi pas?

L’effet communautaire

Ce qu’il y’a de déplorable depuis quelques années, c’est qu’on ne peut plus lever un petit doigt sans être apparenté à un mouvement. Tu ne bois pas d’alcool? Ohhhhhh, t’es forcément musulman, straight edge ou taré. Tu ne manges pas de poisson? Et voilà… encore un vegan. D’une lourdeur sans nom.

Comme toutes les communautés, il n’y a pas que des génies chez les MGTOW. vous verrez d’ailleurs nombre d’entre eux étaler leur haine des femmes (cf leur page FB française). Une belle majorité de frustrés qui n’ont surement pas réussi à choper Jennifer, la belle blonde du lycée.
Enfin, leur façon de présenter qui vire au sensationnel (sur leur site officiel) et le simple fait d’utiliser des auteurs, voire citations de scientifiques s’apparente vraiment à de la manipulation intellectuelle pour décérébrés. Pas sûr qu’Isaac Newton aimerait être cité sur votre site, les gars.

Un formidable sujet à la cantine

Jusqu’à aujourd’hui, les deux sujets explosifs étaient simples. Si tu voulais voir s’énerver tes collègues, tu lançais les mots ‘religion’ ou ‘politique‘, tu prenais un peu de recul, un bol de popcorn, et tu prenais ton pied. en 2018, nous avons la chance d’avoir d’avoir à disposition la sauce piquante : le VEGAN.
MGTOW en a les mêmes caractéristiques : tout le monde sera sur la défensive après avoir explicité ces cinq mots : MEN GOING THEIR OWN WAY. Regardez bien les visages, ça marche.
Ensuite, avant d’aller chercher le bol de popcorn, remettez-en une couche:

-Attends mais, tu n’as pas remarqué comme la parisienne se prend pour une princesse et néglige les mecs???’
-Pourquoi c’est à l’homme d’être galant, et de payer des verres?
-Tu trouves pas ça injuste que les femmes aient le contrôle à 100% des natalités? Pourquoi, alors que nous ne sommes pas d’accord pour garder l’enfant, elle le garde quand même et nous force à verser une pension?
Effet garanti. 

Je pense très sincèrement monter un mouvement en 2019 : les hommes qui aiment les femmes, fascinés par leur complexité, qui s’en amusent et qui ne pourraient s’en passer. Avant d’avoir la haine envers les femmes, souvenez-vous bien d’où vous venez, et de qui a changé vos couches il y’a quelques années.

BONUS : Garcia à son apogée

Bon Pote

4 commentaires

  1. Et sinon écoute du Brassens et vois du haut de ta supériorité morale, que le mouvement MGTOW à toujours existé. Risque toi au débat et aux échanges avec quelques auteurs de neomasculin et du café des hommes, ça m’intéresse de te voir étaler ta culture MC Jean Gabin mon pauvre ami…

    • Si j’écris sur le mouvement, que je passe 20h à écouter des figures du mouvement, leurs idées, et que je m’y intéresse, ce n’est pas pour critiquer, mais comprendre. En revanche, je trouve Brassens formidable, et j’aime beaucoup MC Jean Gabin!

  2. Vive MGTOW et fuck les pouffiases qui n’aiment personne a part elles meme, la femme est un etre impur responsable de tous les maux terrestres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *