0

L’épilation masculine : Qui Que Quoi Dont Où

Reading Time: 5 minutes

Ce qu’il y’a de génial avec les poils, c’est que nous passons notre temps à les couper…raser…épiler… Et allons à l’encontre de dame nature. Oui, les poils sont naturels, et ne sont pas là par hasard. Mais comme bien souvent, esthétisme et confort ne font pas bon ménage. Après avoir passé la semaine à lire sur les poils, je ne cache pas mon plaisir d’écrire cet article et de m’en… débarrasser 😀

L’histoire de l’épilation

Avant le 20ème siècle, l’épilation était un non sujet. Les vêtements des femmes étaient longs, et montrer ses chevilles était un acté assez osé… Pas vue, pas prise . Bien sûr, quelques petits malins avaient déjà du s’épiler, mais cela restait très marginal.
L’épilation ‘de masse’ est arrivée avec nos amis américains. A partir des années 20, Gillette et ses publicités ont commencé à nous faire comprendre que s’épiler, c’était cool, voire ‘un plaisir’. Et c’est allé crescendo : les publicités, à travers les femmes, en ont été la meilleure preuve : plus les années passaient, plus les vêtements se raccourcissaient, et plus elles étaient épilées, jusqu’à atteindre le paroxysme avec les fameuses pin-ups :

J’ai d’ailleurs été très surpris de voir les résultats de mes recherches lorsque je me suis documenté sur le sujet. L’épilation, pour google, s’apparente à une guerre des sexes : si vous voulez vous renseigner sur l’origine de nos poils et de leur disparation artificielle, vous tomberez en première page de recherches sur des sites féministes. Simple constat. Cela m’a tout de suite fait penser à Julia Roberts dans les années 90 et ses poils sous les bras (Pretty Woman, walkin down the street..)

Il est vrai qu’en général, les hommes ne sont pas fans des poils. Mais penserions nous la même chose si nous n’avions pas été éduqués à la pub Gillette? Nous serions peut-être ravis de caresser les jambes poilues de nos compagnes…. J’attends avec impatience vos retours d’expérience, rendez-vous en terre inconnue, pas super fan de l’émission pour ma part 😉

L’épilation chez les hommes

L’épilation chez les hommes (outre la barbe) est elle beaucoup plus tardive. Il a fallu attendre le début des années 90 pour voir apparaître les premiers produits pour homme. Cela fait donc moins de 30 ans que les hommes s’y mettent, petit à petit. Aujourd’hui, c’est même une majorité d’entre eux qui s’épilent au moins une partie du corps.
Les mentalités autour de l’épilation masculine changent elles aussi. Il y’a 10 ans, si vous vous épiliez les aisselles, vous étiez tout de suite catalogué métro-sexuel, voire homo. Aujourd’hui, beaucoup d’hommes le font au moment de l’été (ouvrez les yeux à la plage, vous verrez 😉

 

S’épiler, oui, mais quoi?

Avant de passer l’homme au peigne fin, il est important de rappeler que c’est avant tout une histoire personnelle. Si tu n’aimes pas t’épiler, ne le fais pas. En revanche, sache qu’une grande majorité des femmes ont des attentes (dictées aussi par la presse féminine que j’épluche depuis une semaine). Ne pas le faire serait tout simplement te priver de certains plaisirs (je pèse mes mots 😀 ).

Procédons par étape, de haut en bas. Abordons d’abord les endroits non négociables :

-Les poils entre les deux sourcils : Merci de prendre ta pince à épiler, et enlève les. Non négociable. Personne ne devrait avoir envie de ressembler à Emmanuel Chain.

-Les poils sur le nez :  plus rare, mais même tarif ; non négociable : pince à épiler.

-Les poils dans les narines et les oreilles : Encore une fois, et n’en déplaise à Michel Cymes, s’ils dépassent, il faut couper (soit pince à épiler, soit débroussailleuse). Ce n’est peut-être pas le meilleur pour votre santé, mais avoir des poils qui dépassent des narines, c’est vraiment pas sexy.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/michel-cymes-vous-deconseille-de-vous-arracher-les-poils-du-nez-7790377553

-Les poils sur les épaules et dans le dos : I feel you guys. Rares à 20 ans, on voit en revanche quelques hommes en avoir à la trentaine. Si ce n’est que quelques poils, épilez les à la pince. En revanche, si vous avez la malchance d’avoir une touffe incroyable, passez à la cire… voire le laser.

Passons maintenant aux endroits où il est plus difficile de trancher :

-les aisselles : c’est ce qui se démocratise le plus depuis quelques années. La règle est : mettez vos bras le long du corps devant une glace : si vous voyez des poils dépasser, coupez/tondez les. Le fait d’avoir des aisselles glabres est selon votre préférence, pas une obligation.

-Le torse : phénomène beaucoup plus rare, je n’ai encore jamais entendu une femme s’en plaindre. C’est en général réservé à 4 types d’hommes : l’acteur porno, le sportif, le mannequin, et Jean Kevin qui souhaite exposer son tatouage dragon sur le torse.

-Les jambes : A l’exception d’être sportif de haut niveau, ou d’être soumis à une séance de kiné tous les jours, il n’y a aucune raison de s’épiler les jambes. Sauf encore une fois, si tu es mannequin, ou Jean Kevin.

Manscaping

Doit-on s’épiler le pubis? la réponse est encore une fois un arbitrage entre ta préférence, et le plaisir que tu peux en tirer. Si tu préfères rester naturel et que personne n’y voit un problème, fair enough.
En revanche, sache que la presse féminine insiste lourdement là-dessus : ‘Oui mesdames, exigez que votre homme s’épile les parties intimes, on le fait bien nous!’ Tout comme notre cerveau est préformaté à haïr les poils, les femmes auront la même exigence.
Certes, c’est encore une fois contre nature. Mais au niveau esthétique (et odeur), il n’y a pas photo. Les plus malins d’entre vous me diront même qu’ils ont l’impression d’avoir un sexe plus grand!

Un ami, mathématicien (pas sûr pour le prix nobel), m’a même assuré que la courbe de fellations reçues était inversement proportionnelle à la quantité de poils au niveau des parties intimes. Autrement dit, plus tu t’épiles, plus ta partenaire aurait envie de te faire plaisir. Ayant un esprit cartésien….

Soyez donc malins….. pas comme Runkle (scène mythique de Californication)

Bonus : l’homme le plus poilu du monde

Toi aussi, tu as pensé qu’il s’appelait Joao Pinto?  Petit salopio va. Et bien non, l’homme élu le plus poilu du monde s’appelle Yu Zhenhuan, et il est chinois !!!!!!! comme quoi…

 

Bon Pote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *